Skip to content

Jour 17 – SUPERBE JOURNÉE !

jour16c_lac inle17 février 2013

Je ne crois pas me tromper en disant que cette journée a été la plus belle du voyage à date du fait qu'elle s'est faite exclusivement en petit bateau confortable sur le lac Inle long de 22 kilomètres et large de 10.

PÊCHEURS UNIJAMBISTES
Ce qui fait la particularité de ce lac ce sont les pêcheurs qui le parcourent en tout sens et qui ont développé une façon de ramer avec une jambe afin de se libérer les mains pour relever leur casier à poissons. C'est tout un spectacle de les voir debout en équilibre sur une jambe sur le derrière de leur étroite barque. Des photos j'en ai prises et des pas pires du tout!

LES ÎLES FLOTTANTES
Ce lac n'est pas très profond et a beaucoup de jacinthes d'eau qui se déplacent sur le lac au gré des vents. Cette plante, qui est un désastre partout ailleurs en Asie et en Afrique, est ici un cadeau du ciel! En effet, en s'accumulant au fil des mois, elles forment des îles flottantes où de la végétation terrestre se met graduellement à pousser et à former un terreau fertile. Les habitants des villages côtiers ont tiré profit de ces îles artificielles «végétales» pour en réunir le plus possible au même endroit et de les fixer à l'aide de tiges de bois plantées au fond du lac. C'est sur ces îles flottantes qu'ils produisent des tomates, des pois, et toute sorte d'autres légumes.

Nous avons ensuite parcouru les canaux servant de rues de quelques villages où toutes les maisons sont construites sur pilotis. Quelques arrêts étaient prévus à l'horaire:

  • Atelier de tissage à partir d'une fibre extraite de la tige du lotus. Le produit final peut ressembler au lin. On y fait aussi le tissage du coton et Raymonde a fait quelques beaux achats.
  • Atelier de forge où, à partir de lames de ressorts d'auto et d'équipement artisanaux, les forgerons fabriquent différentes lames utilisées dans le quotidien des habitants des rives du lac.
  • Fabrique de cigares à partir de tabac aromatisé au tamarin et quatre-cinq autres saveurs. Le tabac déchiqueté est enroulé dans la feuille verte d'un arbre nommé «cheroot» et un filtre rudimentaire à base de papier journal et feuille de maïs séchée. Ce produit est vendu partout au Myanmar et Gilles qui y a goûté, l'a trouvé fumable!

CAMÉRA KAPUT
Je vous avais raconté la perte du bouton déclencheur de ma caméra et de mon dépannage réussi à l'aide d'un trombone et d'un élastique. Et bien, lors de la visite de la pagode d'un village aujourd'hui, le mécanisme intérieur du déclencher a définitivement rendu l'âme. Plus moyen de l'activer de quelque manière que ce soit. Raymonde m'a donc gracieusement «prêté» sa caméra qui devra maintenant prendre les photos pour le reste du voyage. Avec seulement une pile de rechange, je devrai modifier mes ardeurs photographiques et y aller à l'essentiel. Mais si je me fis à mes expériences passée, c'est au début du voyage que je «m'énerve» le plus en quantité de photos prises. Je me calme graduellement par la suite. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot: dès que j'aurai quelques heures de disponibles, je vais démonter la caméra et essayer de la réparer. À suivre!

PRISTINE LOTUS RESORT & SPA INLE

Depuis des jours et des jours que nous nous vantons d'avoir hôtels toujours plus luxueux. Bien, c'est encore le cas aujourd'hui : notre bungalow a un grand salon, deux lits double et un autre à l'étage au dessus du salon. Toilette et douche-bain séparées. Confort total!

MASSAGE MYANMAR
Pour me consoler de la perte de ma caméra, je me suis fait faire un massage myanmar de 90 minutes. C'est bien évident que mon subconscient a tenté de me faire fantasmer un ti-peu mais je lui ai dit d'aller se faire cuire un oeuf car les confidences de notre jolie guide de 19 ans ont eu sur mon mon-oncle intérieur l'effet d'une douche glaciale. Elle nous a confié en dînant ce midi qu'il est inconcevable dans sa société qu'une jeune fille et un jeune homme restent ensemble avant le mariage et encore moins qu'ils passent à l'acte!

Ceci implique donc que toutes les filles non mariées sont vierges. Par conséquence, la jeune fille qui m'a massé était vierge. Donc tous les fantasmes de mon mon-oncle intérieur étaient caduques avant même d'y penser. Cette fois-ci Raymonde n'avait rien à craindre et c'est pourquoi elle m'a laissé y aller tout seul comme un grand garçon. Merci mon amour! Ah! Quand la confiance règne !

Bon. C'est assez pour aujourd'hui. Demain, c'est la terminaison de notre séjour au Myanmar avec notre retour à Yangon en avion. Une visite de la ville est prévue. Ensuite c'est retour à Bangkok, Thaïlande.

Mingalaba du lac Inle !


POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE JOURNÉE :

Le Jour 17 sur le blogue de Raymonde.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *