Skip to content

Bienvenue sur ce blogue!

Après avoir visité en 2013 la Thaïlande, le Myanmar, le Laos, le Cambodge, Hong Kong et la Chine, nous retournons en Asie pour quelques semaines de visites en Indonésie du 20 janvier au 3 mars 2015. Vous trouverez sur cette page la liste de tous les articles détaillant nos visites de Java, Sumatra, Sulawesie, Flores, Bali et Lombok.

Itinéraire du voyage : Carte détaillée

Vous pouvez aussi suivre le même voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE qui apporte une autre dimension à ce périple par la touche toute personnelle de Raymonde de raconter nos péripéties!

Bon voyage et bonne lecture!


Auteur : Pascal

Pascal


janvier 2015

février 2015

mars 2015

1

JavaJakarta, Java - Lundi, 2 mars 2015

Ce matin, au déjeuner, on nous présente un buffet complet et délicieux… surtout le café, et ça, ce fut le cas partout en Indonésie! Très différents de mes autres voyages en Asie où je n’ai jamais pu ingurgiter une goutte de ces cafés goûtant trop le brulé. Mais ici, pendant six semaines, j’ai été comblé.

Un groupe de Chinois, une quinzaine d’hommes accompagnés d’une seule femme occidentale, est attroupé dans une section du resto. Et ça discute! Et ça rit! Et ça se taquine! On ne peut surtout pas accuser ces gens-là de ne pas socialiser! C’est leur plus grande qualité et leur plus bruyante aussi!

RENCONTRE INTÉRESSANTE

Revenant du buffet avec mes œufs brouillés, je vois une dame venir s’assoir avec nous. Elle nous avait entendu parler, Raymonde et moi, et, nous trouvant intéressants, avait demandé à Raymonde si elle pouvait se joindre à nous. Quelqu’un doit venir la chercher d’un moment à l’autre pour la conduire vers son nouvel emploi d’enseignante. C’est une américaine de 62 ans bardée de diplômes, dont un Phd, qui ne peut trouver d’emploi aux USA, les chasseurs de tête là-bas préférant engager des plus jeunes sous prétexte qu’ils coûtent moins cher! Elle est enragée contre son pays qui la force à s’exiler pour gagner sa vie. C’est une bourse Fulbright qui lui permet d’aller ainsi de pays en pays pour offrir ses services d’enseignante. Elle est aussi auteur de livre, en fait elle écrit des livres pour les autres! En France, on appelle ces auteurs des «nègres» mais en anglais, c’est le terme moins raciste de «ghostwriter» qui est utilisé. Donc, la personne qui la paye pour écrire «son» livre a son nom sur la couverture alors qu’elle, l’auteur du livre, est citée à la fin comme collaboratrice! Tous les moyens sont bons pour gagner sa vie!

CIVILISATION MÉGALITHIQUE

Pendant ce contrat, elle va aussi écrire un article pour un magazine au sujet d’une découverte archéologique vraiment stupéfiante faite à Gunung Padang à 60 kilomètres de la ville de Bandung sur l’île de Java où nous sommes présentement. Elle a piqué ma curiosité lorsqu’elle a parlé d’une pyramide à paliers ou terrasses comparable aux pyramides incas à l’intérieur de laquelle des images  au radar ont montré une grande pièce rectangulaire que le datage au carbone 14 situe à plus de 24 000 ans avant Jésus! Les archéologues sont dans tous leurs états car la plus vieille civilisation étudiée jusqu’à maintenant ne dépassait pas 9 500 ans avant Jésus. Je ne manquerai pas de suivre cette histoire-là!

MASSAGE PRÉPARATOIRE

Cet après-midi, Raymonde s’est faite donné un accupressure et moi un massage de relaxation au Spa de l’hôtel. Espérons que nos muscles détendus pourront mieux supporter les fatigues qui s’en viennent car nous débuterons notre retour par un vol de 8 heures jusqu’à Tokyo suivi d’une autre de 14 heures jusqu’à New-York. Il ne nous restera ensuite qu’un petit vol d’une heure de demi avant d’arriver à Québec.

Voilà!

Mon prochain message vous parviendra du Québec où nous rapportons avec nous du soleil et de la chaleur ce dont, semble-t-il, on a beaucoup manqué ces derniers temps là-bas! Hi hi h!

 

 


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 


 

JavaJakarta, Java - Dimanche, 1ier mars 2015

Aujourd’hui, comme à chaque fois que nous quittons un endroit que nous avons adoré, a donné lieu à une succession d’adieux. D’abord au personnel du resto toujours souriant, aimable et serviable, ensuite aux jeunes garçons du ménage, drôles et pleins d’entrain et finalement, à la mer magnifique de Lombok et à notre villa privée «Jacuzzi 22» qui nous a si bien relaxés au cours de notre séjour. Voilà! Une autre page de tournée.

VERS L'AÉROPORT

Dès 11h10, avec 20 minutes d’avance, Mustika et un nouveau chauffeur nous attendaient à la réception. Je venais de régler la facture de notre séjour constituée de nos dîners et soupers pris ici où j’avais constaté qu’on n’avait pas additionné le souper de la veille. Correction faite et payement dûment effectué, nous partons en direction de l’aéroport de Lombok, un trajet de plus d’une heure en direction de la ville de Praja au sud-est de l’île.

Pour occuper le temps, Mustika nous raconte les difficultés que rencontrent les jeunes garçons sasak pour se marier, se butant aux vieilles traditions ancestrales des villages sasak exigeant beaucoup d’argent pour la dot de la fille, pour la fête dans la famille de celle-ci et ensuite dans la famille du conjoint. Des dizaines de millions de roupiahs pour des jeunes qui gagnent moins que 2 millions par année! Comme le rite musulman est moins contraignant et n’exige que la dot de la mariée soit environ 1 million de rupiahs, les jeunes sasak ont trouvé le truc : avec le consentement de la fille, ils la «kidnappent» et, retournent au village avec un imam pour forcer la main aux parents. C’est ainsi qu’il a «marié» sa femme et ils sont aujourd’hui les parents de deux filles.

Notre vol de deux heures vers la capitale du pays, Jakarta, s’est effectué à bord d’un Boeing 737-800, le type d’avion que le nouveau C-300 de Bombardier, dont c’était le vol inaugural le 27 février dernier, est appelé à remplacer dans les années à venir.

HÔTEL FM-7

Un employé de l’hôtel habillé du chapeau rond et  du costume jaune très voyant des porteurs nous attendait à la sortie avec son écriteau. Le transfert avec la navette de l’hôtel FM-7 a pris moins de vingt minutes et nous nous sommes rappelé nos premières impressions de l’Indonésie lorsque nous sommes arrivés ici le 22 janvier dernier alors que nous avions été étonnés par la petitesse de taille des gens et par les voies dédiées aux scooters et motos. Que d’aventures vécues depuis!

Dire que nous nous rappelions de cet hôtel FM-7 serait forcer la vérité un peu car, ayant raté notre vol à Tokyo, nous n'y avions passé qu'une courte nuit. Mais, petit à petit, nos souvenirs se sont remis en place et tout est entré dans l’ordre. Notre seul problème fut de concilier le restaurant du lobby où nous avons souper avec nos souvenirs du déjeuner lors du matin de notre vol vers Sumatra. Rien ne concorde! Aucun souvenir! Sauf que Raymonde se rappelait que le resto avaitr des chaises-coquilles des années 60 et, moi, que nous avions dû prendre une navette de golf pour nous ramener au lobby principal.  Revenus à la chambre, Raymonde est allée relire nos blogues du 23 janvier pour comprendre que nous avions alors déjeuner au second lobby de l’hôtel et non au lobby principal! Voilà ce que 40 jours de dépaysement peuvent causer à la mémoire des voyageurs!

Nous avons la chambre # 225 à peu de distance du lobby principal et du resto où nous avons souper d’un bon sotto ayam (soupe vermicelle de riz et poulet effiloché) pour moi et pour Raymode, un nasi lemak (riz frit au lait de coco et poulet à la sauce trop piquante). Pour compléter, nous avons partagé une assiette de crevettes géantes à la mayonnaise. Délicieux!

À demain!


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal