Skip to content

Jour 12 – Vers Sulawesi

SulawesiMakassar, Sulawesi - Samedi 31 janvier 2015

Après la journée fatigante d'hier, nous avons récupéré aujourd'hui en demeurant à notre très bel hôtel Jogjakarata Plaza jusqu’à notre départ en avion pour Sulawesi.

Comme à chaque matin au déjeuner, nous sommes surpris par la qualité et la quantité des mets mais surtout par le nombre de personnes sur le plancher. Nous nous demandons comment cet établissement parvient à faire ses frais pendant la saison morte actuelle car l'affluence débute seulement en juin avec juillet et août comme les mois les plus occupés.

Et à chaque déjeuner, un nouvel environnement est  créé, différent de celui de la veille, avec un décor et un montage typique aux mets indonésiens présentés par des gens venus de l’extérieur en costume traditionnels. Ce matin, un musicien et une chanteuse en costume nous ont enchantés par de la douce musique de xylophone.

Un autre sujet d’étonnement et de fascination : les musiciens du souper! À chaque soir, sur l’heure du souper, un groupe de musiciens vient faire de la musique dans le salon face à la réception et attenant à la salle à manger. Présentement l’hôtel est pratiquement vide et ils se produisent devant une salle vide sinon les employés de l’hôtel qui semblent indifférents à leurs prestations! À chaque soir, c’est un groupe différent proposant soit de la musique traditionnel, populaire, etc. Après notre souper, nous allons les écouter, et les applaudir surtout, car à les voir réagir à notre présence, c’est une marque d’attention très appréciée!

Nous avons passé la journée à peaufiner nos blogues et pour moi, à enseigner à Raymonde la façon de réduire la taille des photos avec le logiciel ACDSee et la méthode pour les mettre ensuite sur chacune des pages de son blogue ce qu’elle a réussi parfaitement toute seule par la suite. Vous pourrez voir le résultat sur le lien de son blogue au bas de cette page.

Nous avons laissé la chambre à 13h00. Pendant que Raymonde attendait dans le lobby je suis allé me faire faire un autre massage au Spa, un traditionnel d’une heure à 27$. Je me demande encore combien la jolie masseuse retire de ce montant!

LE MASSAGE

Le massage débute par l’application d’une serviette humide et très chaude à la grandeur du dos. Elle monte sur la table de massage et fait de fortes pressions tout le long de la colonne vertébrale à plusieurs reprises. Elle enlève la serviette en essuyant le dos et va ensuite laver la plante des pieds. Elle procède ensuite au massage des jambes et du dos et une fois retourné, au massage des bras, des jambes à nouveau et termine par le cou et la tête.

Une particularité des massages que j’ai reçus est l’application de pressions par les pouces à différents endroits… surtout où ça fait mal! Mais c’est endurable! Viennent ensuite les «serrages» des muscles, comme des pincements mais avec la main. Finalement la masseuse enduit la partie traitée d’huile de massage et procède au massage que l’on connait chez-nous.

Pour la tête et le massage du cuir chevelu, encore là, beaucoup de points de pressions sont faits sur le dessus du crane, sur le front et les temples. J’ai sursauté un peu aujourd’hui lorsque la masseuse a pressé sur la bosse que je me suis faite hier sur la tête en franchissant une porte basse au château d’au du sultan.

Nous sommes ensuite allés au bar de la piscine manger le «Special super hot-dog» suffisant pour deux accompagné de chips et d’une bonne bière froide le tout pour 80 000 IDR.

PANDRI & MAMANE

À 16h00 pile, Pandri et le chauffeur Mamane sont arrivés dans leur vanette Suzuki APV pour nous conduire à l’aéroport. Notre guide est désolé car il pleut averse sur la ville mais nous le rassurons : nous sommes chanceux et nous apportons le beau temps partout où nous allons et notre prochaine destination est l’île de Sulawesi où nous aurons à nouveau du soleil.

Nous avons beaucoup apprécié le service que nous avons eu et Pandri, avec son très bon français, a été une bonne source de renseignements. J’ai apprécié son habilité à nous résumer de façon concise et précise les renseignements qu’il nous transmettait. Il savait exactement nous donner ce que nous voulions savoir. Un très bon guide!

DÉPART VERS SULAWESI

L’aéroport est petit et facile à naviguer : à gauche pour l’international, à droite pour le domestique où nous nous dirigeons. Une jeune fille de Garuda nous fait passer tout de suite au kiosque «Priority» et rapidement nous avons nos cartes d’embarquement. Ensuite, passage obligé à la taxe d’aéroport (35 000 IDR chacun) et à la sécurité où, à mon suprême étonnement, je n’ai pas sonné! Surprenant!

L’attente s’est faite dans un salle commune avec trois portes d’embarquement avec chacun un tableau d’affichage lumineux indiquant le vol en partance. Les avions sont devant chaque porte et on y monte directement par un escalier.

Pour la première fois dans ce voyage, nous montons dans un avion Bombardier CRJ 1000 fabriqué au Québec. Je suis pas mal fier! Il est moderne et d’un design intérieur très réussi et épuré. Vraiment une belle cabine de passager.

MAKASSAR, SULAWESI

Le vol a duré vers Sulawesi a duré pres de 1h40 et nous avons atterri à Makassar, une très grande ville, à 20h00 ou 21h00 heure locale. Nous avançons nos montres.

Notre guide Richard et le chauffeur Rashni nous accueillent dans leur van 9 passagers qui sera notre transport pour les 8 prochains jours. Nous avons beaucoup de place, les sièges sont confortables et les fenêtres d’une bonne grandeur pour faciliter la prise de photos en déplacement. Vraiment comblés!

HÔTEL SANTIKA

Notre hôtel Santika est situé au centre-ville, près de la mer. Il compte plusieurs étages et notre chambre #818 est au 8ième. Le resto est au 3ième. La chambre, sans être spacieuse, est belle et moderne. Un long bureau le long du mur sera adéquat pour y poser nos valises ouvertes et il nous restera encore de la place pour nos deux mini-pc.

En voyage, surtout au début en raison du décalage horaire, nous préférons avoir des lits jumeaux car ainsi notre partenaire peut se lever à son heure sans déranger l’autre.

Nos lits ont des matelas plus confortables qu’à Jogjakarta où mes hanches ont été un peu éprouvées par la dureté du matelas rendant mes nuits un peu difficiles. Je n’aurai pas ce problème ici.

TÉLÉ ET SUPER BOWL

Depuis notre arrivée, le seul contact avec la télé a été dans les aéroports où les écrans sont omniprésents. Donc, pour la première fois, j’ai ouvert la télé ici à Makassar: très bons choix de canaux internationaux dont TV5 Asie pour les nouvelles du Québec. Aussi CNN, Al Jazira et la BBC pour les nouvelles internationales.

Pour le sport, j’en ai noté quelques uns car j’aimerais bien regarder le Super Bowl de dimanche soir mais j’ai bien peur de ne pas pouvoir satisfaire ce désir car, avec 13 heures de décalage horaire, lorsqu’il va débuter ce dimanche soir en Amérique, nous, nous serons déjà lundi matin et nous quittons l’hôtel à 8h30 donc pratiquement à l’heure du début de la partie. Mais j’ai pris mes précautions et il sera enregistré : je pourrai le regarder à mon retour au Québec. Interdit à quiconque qui lira ce blogue de me dire qui aura gagné!

Pendant que j’écrivais ces lignes, j’ai dégusté un bon thé que Raymonde a préparé. Il est 23h00 et je vais maintenant me coucher!

 


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 

 


 

1 thought on “Jour 12 – Vers Sulawesi

  1. Denis Bouchard

    Bonjour Pascal et Raymonde ,
    Nous sommes contents de voir que tout se déroule bien dans votre voyage , il est très intéressant de vous suivre ( Photos et commentaires) dans cette expédition . Nous allons bien et mais il fait fret en maudit!!!
    Bonne contuinité , nous vous embrassons , Manon et Denis .

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *