Skip to content

Jour 11 – Journée éreintante à Java

JavaJogjakarta, Java, 29 janvier 2015

Journée intense de visites extrêmement éreintante aujourd’hui. Notre guide Pandri et le chauffeur Mamane sont venus nous chercher avec la vannette Suzuki à 7h00. Nous sommes tous en forme et le soleil brille. Il va faire très chaud mais la matinée sera confortable.

LA COMMISSION KPK

Sur toutes les chaînes télé ici, c’est la commission anti-corruption KPK qui fait les manchettes. Pandry nous explique que la polémique actuelle entre la Police d’état et KPK vient du faire que le président a nommé un nouveau directeur de la police mais la commission a découvert que ce haut-gradé est soupçonné lui-aussi de corruption. Donc à la télé, c’est la parade de tous officiers supérieurs qui viennent tour à tour essayer de discréditer la commission en prenant partie pour le nouveau directeur dont la nomination est maintenant en suspend tant que le comité des sages nommés par le président n’aura pas dénouer cette impasse. Et comme ici la police relève directement du président alors que l’armée relève d’un ministre, on voit tout de suite l’importance politique de la police ici.

BOROBUDUR

Pendant une heure et demie ce matin nous avons gravi et parcouru les 9 niveaux de l’immense temple bouddhiste Borobudur, le plus grand d’Asie : 6 niveaux carrés décorés de bas-reliefs relatant la vie de Bouddha surmontés par trois circulaires et un stupa. Les explications de Pandri, concises et précises ont été un très bon récapitulatif de ce que nous avions appris en Inde et en Thaïlande au cours de nos derniers voyage en Asie.

LES MOUSTIQUES

Après la visite du temple et sur notre chemin vers le véhicule, Padri, soudain, se retourne vers nous : «Avez-vous de l’anti-moustiques?». Nous lui demandons pourquoi. «Parce que vous allez en être entourés bientôt. Vous en aurez tout le tour de vous. Ils ne piquent pas cependant mais ils sont très achalants!». Nous continuons notre chemin sans voir le moindre moustique. Comme tout site touristique qui se respecte, la sortie est configurée de sorte que les visiteurs sont obligés de passer à travers une horde de vendeurs de toutes sortes de choses. C’est alors que nous avons apprécié l’humour de notre guide : les moustiques, ce sont ces vendeurs et vendeuses!

LE PALAIS DU SULTAN

Après une courte escale au petit temple bouddhiste Mendut, nous sommes allés visiter le palais-musée du 9ième sultan de Jogjakarta Hamengku Buwono IX. Le palais lui-même on ne visite pas car il est encore occupé par les descendants du sultan. Nous avons visité plusieurs salles racontant la vie de ce sultan qui a été, avec Soekarno, un des fondateurs de l’Indonésie. Une belle histoire que vous pourrez trouver sur Internet

.Par la suite, nous sommes allés voir le «château d’eau» Saman Sari qui est en fait un ensemble de trois piscines royales : deux grandes pour les enfants et les concubines et une, plus petite pour le sultan… qui invitait parfois une concubine à se joindre à lui en lançant son mouchoir du haut du minaret surplombant la piscine des femmes. La chanceuse qui l’attrapait pouvait aller faire cui-cui avec le monsieur.

LE MARCHÉ DES OISEAUX

Il est 13h00 et nous avons faim. Depuis 6 heures ce matin que nous n’avons rien ingurgiter de solide. Mais l’itinéraire des visites a été fait afin de minimiser le temps de transport et nous devons visiter le marché des oiseaux avant d’aller dîner. Des oiseaux on en a vus, de très beaux, de très colorées et dans des cages de bois et de métal. Un étalage incroyable de tout ce qui peut se faire dans ce domaine.

AU RESTO

14h00 : enfin le resto! Nous sommes les seuls clients dans une magnifique maison coloniale convertie en restaurant. Une bonne grosse bière froide me ravigote le québécois. En entrée, on nous présente un plat de «chips» faites avec du manioc : excellentes avec ma bière!
On nous apporte les plats de poisson, de poulet, de légumes variés, de languettes de bœuf et… de riz blanc. Délicieux. Il y en a pour trois et nous ne sommes que nous deux. Les jeunes serveuses sont ravissantes et Raymonde capte les plus hardies sur sa caméra.

LA TIGE À CELLULAIRE

Parlant de caméra, ce matin à Borobudur nous avons encore une fois été les vedettes des jeunes filles. Elles sont toujours en groupes d’une dizaine et nous regardent discrètement. Si Raymonde ou moi avons le «malheur» de les regarder ou de leur sourire, c’est le déclenchement de l’avalanche : elles se ruent sur nous pour se faire photographier à tour de rôle. Comme elles ont toutes une caméra ou un cellulaire, les séances de pose peuvent s’éterniser et nos sourires se figer! À un moment donné, notre guide nous a averti que nous serons en retard sur notre horaire si nous les encourageons trop! Un autre phénomène pas encore vu chez-nous : les cellulaires ou tablettes au bout d’une tige pour se prendre en photo! Ici cet instrument fait fureur. Toutes les jeunes filles… et les moins jeunes aussi, en ont un.

PRAMBANAM

Notre journée de visites des temples s’est terminée par le temple hindou Prambanam. Ils sont coniques et ressemblent beaucoup à ceux de Angkor Wat. Le plus haut, au centre, est dédié à Shiva, celui de gauche à Brahma et celui de droite à Vishnou, la trinité hindou. Le soleil nous a quittés et de gros nuages menacent. Mais comme nous sommes chanceux, nous terminons la visite avant que quelques gouttes de pluie n’agrémentent notre trajet de retour à l’hôtel que nous avons atteint à 17h30.

Je suis fourbu. Je ne veux qu’une bonne douche et m’étendre sur le lit tranquille! Demain est une journée libre. Nous prenons l’avion à 16h00 pour un périple de 7 jours sur l’île de Sulawesi où d’autre aventure nous attendent.


LA CARTE Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *