Skip to content

Jour 35 – WUZHEN & SUZHOU

jour34_wuzhen7 mars 2013

Quitter à regret ! J'ai compris ce que voulait dire cette expression ce matin lors de notre dernière visite à pied du village historique de Wuzhen, «Noirbourg»n traduction littérale, où tout a été pensé en fonction de faire de notre séjour une série d'émotions. Nous aurions bien facilement passé une autre journée dans la quiétude et la tranquillité de ce lieu mais la Chine est grande et nous voulons tout voir!

Comme toujours depuis le début de notre voyage le 1er février dernier, le déjeuner-buffet de notre hôtel Tongan était irréprochable avec beaucoup de variétés dans tout.

Notre marche matinale nous a conduite d'abord dans un musée consacré aux ancêtres Shen, six générations de forgerons qui ont coulé et façonné des woks en métal pour les habitants du village. Passage ensuite dans les jardins d'une famille riche de l'époque de Sun Yat Sen dont un des fils a été le Victor Hugo de son temps en écrivant sur la misère des pauvres qui constituaient la masse du peuple chinois.

UN MARIAGE CHINOIS
Notre compagnon Pierre a été par la suite la vedette impromptue d'une cérémonie de mariage purement chinoise! Alors que nous assistions à une représentation de danse par des jeunes filles en costumes d'apparat, l'une d'elle est montée au balcon de la place et a lancé un ballon de tissu rouge vers les spectateurs massés en bas. Et c'est Pierre qui l'a attrapé!

Mais cela ne finit pas là car immédiatement on le dépouille de ses verres fumés et de sa caméra pour lui faire revêtir le costume d'un jeune marié avec un genre de chapeau haut-de-forme à la chinoise sur la tête. Pierre a alors fait connaissance avec sa future mariée dissimulée sous un voile et ils ont été conduits devant le magistrat pour officialiser leur union.

Il va sans dire que Pierre a été la vedette et que les éclats de rire fusaient autant du coté des «longs nez» que des chinois et chinoises qui ont beaucoup apprécié de voir un occidental se prêter au spectacle.

LES PETITS PIEDS
Nous en avons ensuite appris beaucoup sur la douloureuse coutume chinoise des petits pieds, un symbole de beauté pour les chinoises pendant dix siècles. Un musée lui est consacré où on explique le processus de déformation des pieds commencé vers l'âge de deux ans et demi pour les fillettes dont les parents voulaient un meilleur avenir pour elles. En effet, ce critère de beauté extrême pouvait lui permettre un mariage avec un homme aisé pour qui une femme aux petits pieds était indispensable à ses cotés afin d'être reconnu dans la société. Vraiment une pratique atroce qui a fait souffrir des millions de femmes pour satisfaire la vanité des hommes.

jour35_suzhouNous avons quitté Wuzhen vers 14h00 en direction de Suzhou dont le nom signifie «ville du thym» que nous avons atteint en moins de deux heures de route. J'ai profité du trajet pour terminer mes photos du Cambodge et de Hong Kong en prenant avantage du fait que notre autobus a deux tables à l'arrière.

PREMIÈRES IMPRESSIONS DE SUZHOU
Dès notre arrivée, nous avons fait une petite croisière dans les canaux de la ville et une marche dans le marché local où j'ai pu m'acheter des arachides en vrac. Enfin! J'étais en manque!

Après le souper pris dans une brasserie munichoise, notre trajet vers l'hôtel Metropark s'est effectué à la noirceur ce qui nous a permis de constater combien cette immense ville industrielle - c'est ici que sont fabriqués tous les IPad et IPhone de ce monde - est encore en plein développement avec une stratégie complètement à l'inverse de celle de Shanghai. Alors que cette dernière a misé sur un immense centre-ville de béton tout en hauteur, à Souzhou, on a interdit la construction d'immeubles de plus de 6 étages au centre-ville mais de les permettre en banlieue où sont concentrées les usines.

La vieille ville est et restera au centre-ville alors que tous les magnifiques édifices modernes, les tours à bureaux et les tours à appartements sont érigés en périphérie ce qui donne à cette ville un air franchement futuriste! Comme à Shanghai, les architectes s'en donnent à coeur-joie pour concevoir les gratte-ciel les plus originaux les uns que les autres dont le déjà célèbre «pantalon» dont nous avons pris des photos peu avant le souper.

Voilà pour le résumé de la journée.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE JOURNÉE :

Le Jour 35 sur le blogue de Raymonde.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *