Skip to content

Jour 15 – MANDALAY

jour15a_bagan_mandalay15 février 2013

NUIT DE SONS ET LUMIÈRES
Même si, dans ce voyage, tout se déroule sans anicroches, nous ne sommes pas à l'abri d'attraper des rhumes ou, comme moi cette nuit, une «turista» carabinée qui ma tenue éveillée toute la nuit. Diarrhée et vomissements, sons et lumières. Heureusement, une Cypro a rétabli le bonhomme graduellement au cours de la journée même si j'ai dû louper quelques activités matinales afin de me permettre de récupérer.

Ce soir, nous sommes à Mandalay dans un autre hôtel 5 étoiles qui a ouvert il y a trois mois. Encore une fois, c'est la magnificience!

MANDALAY
Nous nous sommes levés ce matin à 5h30 afin de prendre notre vol Bagan-Mandalay à 8h20. Un nouveau guide, Thai, et un nouveau chauffeur, Thou, nous attendaient à l'aéroport.
Je suis resté dans le mini-bus pendant tout l'avant-midi laissant à Raymonde et Gilles la responsabilité de me représenter aux activités prévues.

En après-midi, comme il fait très chaud ici, plus de 35 degrés, notre guide nous a permis d'aller à l'hôtel pour une sieste d'une couple d'heures qui m'a réellement remis sur pied pour la poursuite des activités prévues au programme dont le fameux Kuthodaw, un temple où les enseignements du Bouddha ont été gravées sur des stèles de marbre ayant chacune 3 pieds sur 5 de haut. Chacune des 729 stèles est protégée par une sorte de mini-temple. L'ensemble couvre un immense terrain. Vraiment impressionnant.

Nous avons terminé la journée par la contemplation du coucher de soleil à partir du faite d'une montagne surplombant la ville et un souper où nous avons pu échanger a volonté avec notre guide sur la vie au Myanmar et les changements politiques qui y ont court présentement. Il est sceptique sur le but réel de la junte militaire et soupçonne un coup fourré.

Voilà pour notre journée. Demain, même scénario car nous prenons à nouveau l'avion à 8h30 pour le lac Inle et quelques autres aventures!

Mingalaba!


POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE JOURNÉE :

Le Jour 15 sur le blogue de Raymonde.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *