Skip to content

Jour 22 – Encore des temples!

BaliUbud, Bali - Mardi 10 février 2015

Ce matin, à notre agenda, nous avons la rencontre avec la personne qui se rendra à Denpasar pour faire l’extension de nos visas. Mais il est en retard. En l’attendant, je me fais donner par notre guide Nata une leçon de Bahasa, la langue commune en Indonésie. Cette une langue très facile à utiliser puisqu’elle n’a aucune conjugaison, ni passé ou futur, et elle s’écrit comme elle se prononce.

LEÇONS DE BAHASA ET BALINAIS

Par exemple, en bahasa, pour dire «Je mangerai du poisson frit» on traduit mot pour mot par «Saya akan makan ikan goreng» où saya = je, akan indique le futur, makan = manger, ikan = poisson et goreng = frit.. Pour le passé, on remplace «akan» par «sudah». Selon Nata, avec un minimum de vocabulaire, on peut rapidement et facilement se débrouiller.

Mais nous apprenons aussi quelques expressions en balinais grâce à la ténacité et la persévérance de notre jeune «superviseur», Comang Sudarta, le seul employé ici pouvant se faire comprendre en anglais. Il nous a appris du balinais et chaque matin au déjeuner, avant de partir surveiller ses employés occupés à différents travaux, vient «tester» notre apprentissage. «Punapi gatrto?» (Comment allez-vous?) nous demande-t-il, à quoi nous devons répondre «Batchik! Batchik!» (Très bien!). Aussi, en plus du «Terimakasi!» (Merci!) bahusa, nous avons intégré le «Souk sé mor!» balinais!

Le gars pour les visas arrive finalement avec une heure de retard. Nous lui remettons nos passeports, nos photos et le 200 $ requis pour les visas. Il va à Denpasar pour régler tout cela et nous assure que tout se passera bien. J’ai horreur des frustrations et je me croise les doigts!

TEMPLE DE SEBATU

Nous partons dans notre beau Suzuki Arena APV à la découverte de la partie ouest de l’île de Bali. Petit arrêt à Tegallalang pour admirer des rizières en terrasses et continuation vers Sebatu pour la visite du temple hindou Kunung Kawi. Nous sommes surpris de voir la grande différence de ce temple avec ceux l’Inde tous édifiés en hauteur avec plein de sculptures colorées. Ici, ils sont bas et dépouillés tout en conservant l’essentiel pour le culte.

Petite différence : seuls les fidèles en costume religieux peuvent entrer dans l’enceinte pour prier. Nous nous contentons donc de photographier à partir de la porte. Des femmes portent sur leur tête des paniers d’offrandes qu’elles déposent devant les autels et vont ensuite dans les bassins se laver et se purifier avec l’eau des montagnes qui coulent de la bouche de statues.

LES PLANTATIONS

Arrêt dans une plantation écologique nommée Cantik où on cultive le café, le cacao et une multitude d’autres plantes connues chez-nous comme, entre autres, la cannelle, le cajeput, la citronnelle, l’aloès, le tabac et les clous de girofle. En passant, ici en Indonésie, toutes les cigarettes sont un mélange de tabac et de clous de girofle! La marque la plus populaire est Garam.

Le clou de cette visite a été la dégustation de plusieurs saveurs de café et de cacao mais aussi différentes saveurs de thé. Je suis tombé en amour avec le thé à la citronnelle et Raymonde avec le thé au gingembre.

Finalement, pour 5$ la petite tasse, nous avons goûté au fameux café Luwak! Il est fait à partir des graines de café récupérées dans les «crottes» des mangoustes qui digèrent l’écorce mais laissent «aller» les grains de café dont les enzymes de leur digestion ont «amélioré» la saveur. N’étant pas un fin connaisseur en café, la seule différence que j’ai pu constater est le peu d’amertume résiduelle de ce café très fort! Voilà une autre expérience vécue! Du café à la merde de mangouste (civette)!

VOLCAN BATUR

Nous avons gravi une montagne pour admirer le volcan Batur et le lac du même nom sur les rives duquel se trouve la petite ville de Kintamani. Il fait très beau et nous pouvons admirer le volcan dans toute sa splendeur. Sa dernière éruption s’est produite en 1963. D’autres touristes ont fait le même arrêt dont un groupe de russes.

BESAKIH & NOS FRUITS PRÉFÉRÉS

En route vers le temple de Besakih, nous avons fait un arrêt pour acheter des fruits : rambutans, kiwis jaunes, bananes, salaks, fruits de la passion et mandarines. Nous étions en manque!

Le temple de Besakih est construit sur le flanc du volcan Agung, le plus haut de l’île de Bali. Sa tête n’est pratiquement jamais visible, étant toujours  dans les nuages. Le temple comme tel est une série de petits temples s’échelonnant sur plusieurs paliers sur le flanc de la montagne ce qui nous oblige à gravier une multitude de marches ce qui rend l’exercice salutaire mais me fait transpirer abondamment!

CAMÉRA BRISÉE

Ce midi, au dîner-buffet en face du volcan Agung, la caméra de Raymonde a rendu l’âme après une chute malencontreuse sur le plancher. C'est cette même caméra qui nous avait tellement bien dépannés lors de notre voyage en Asie en 2013 lorsque ma Sony avait eu un problème majeur de déclencheur. Raymonde va maintenant utiliser la tablette Samsung pour ses photos car elle y est habituée. Heureusement que j'avais pensé apporter deux chargeurs portatifs à piles destinés à la recharger en route le cas échéant.

LES PALAIS DE KLUNGKUNG

Notre prochaine visite a été pour  l’historique «palais de justice» de  Klungkung et ses fresques murales fort intéressantes. Nous avons aussi admiré le très beau palais flottant et visité le musée attenant. Nous y avons rencontré à nouveau Gisèle et Maurice, ce couple connu la veille à Ubud. Nos chemins se croisent!

GROTTE DE L’ÉLÉPHANT

Il fait chaud, très chaud! Heureusement, le ciel s’est couvert mais l’humidité est à son maximum lorsque nous allons visiter la grotte de l’éléphant à Goa Gajah. Ce site est spécial en ce sens qu’il abrite deux temples : un bouddhiste et un hindou. Là encore, une multitude de marches à descendre…. Et à remonter à la fin de la visite!  Ouf! Heureusement que je me suis apporté des mouchoirs pour m’éponger le front! Je m’en félicite à chaque jour!

RETOUR ET PISCINE

Sur le chemin de retour vers notre villa, Raymonde me fait remarquer qu’ici on ne pratique pas «l’art du klaxon» comme partout ailleurs! Eh bien oui! Aucun klaxon pour avertir dans les détours ou signaler une dépassement! Rien! La tranquillité même! Et j’imagine qu’il n’y a pas plus d’accident qu’ailleurs.

La journée a été longue et c’est avec un immense plaisir redoublé que nous nous sommes plongés dans la piscine dès notre arrivée à 17h30! Quel plaisir! Quel soulagement! Oh merveille que cette eau rafraichissante!

Voilà pour cette première journée de visite à Bali. Demain, nous avons une journée libre à notre villa. Nous aurons un massage vers 16h00. La navette du spa Jaens à Ubud va venir nous chercher et nous reconduire. Vraiment du service!

Oh! J'oubliais. Nous ne sommes plus seuls! Un jeune couple de français et leur bébé de quelques mois occupent la suite à l'étage du bâtiment à coté de notre villa. Nous n'avons pas encore fait connaissance.

 


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *