Skip to content

Jour 3 – Premiers contacts avec l’Indonésie

JavaJakarta, Sumatra, 22 janvier 2015

Cette seconde journée de voyage s'est très bien déroulée et nous sommes bien au frais dans notre chambre 131 de l'hôtel FM7 près de L'aéroport de Jakarta. Mon seul problème présentement c'est de garder les yeux ouverts malgré le fait qu'il ne soit que 19h30, heure de Jakarta (7h30 au Québec). Nous faisons tous les efforts possible pour résister au décalage horaire de 12 heures mais c'est extrêmement difficile. Raymonde vient de flancher et s'est couchée. Je continue.

Conséquence du décalage horaire, notre nuit à l'hôtel Radisson de Narita, Japon, fut un peu courte car dès 3h00, nous nous sommes tous deux levés, incapables de retrouver le sommeil. Nous avons profité de la tranquillité du matin pour peaufiner nos blogues d'hier vous relatant notre arrivée tardive au Japon.

Le buffet copieux de l'hôtel a été pris vers 6h30 et le départ vers l'aéroport s'est fait avec la navette de l'hôtel à 7h30. La route était congestionnée par le trafic matinal et le retour au terminal 2 a nécessité 30 minutes soit le double d'hier soir.

La jeune fille qui nous a reçus à la Japan Airlines a été d'une gentillesse extraordinaire en nous accordant les sièges que nous voulions. Comme l'avion Boeing 777-300 était à moitié plein, nous avions donc beaucoup de place héritant chacun d'une section complète de 3 bancs consécutifs! Rien à redire coté service sur l'avion où tout a été impeccable.

Aucun retard cette fois-ci et nous avons atterri à Jakarta à l'heure prévue après 7h30 de vol qui ont été beaucoup plus agréables et faciles qu'hier. Nous avons pu dormir une couple d'heures. Je me suis même étonné à regarder le film «Les gardiens de la Galaxie» pendant quelques minutes avant de me laisser endormir lentement par son scénario imbuvable. Laissez faire, je ne veux même pas savoir la fin!

Comme Raymonde était sur un hublot et moi au centre de l'avion. elle a pu assister à l'atterrissage ce qui l'a drôlement ébranlée du fait que la piste est située en bordure de mer et qu'on ne voit la piste asphaltée qu'à la toute dernière seconde, juste avant que les roues ne touchent le sol!

Il faut un visa pour entrer en Indonésie mais on peut le demander à l'arrivée. Une simple formalité en autant qu'on ne le demande que pour 30 jours. Comme nous allons demeurer 10 jours de plus dans ce pays, nous aurons à demander une extension lors de notre séjour à Bali. Mais pour éviter tout questionnement à l'immigration, on nous avait fortement suggéré de nous en tenir à une demande de 30 jours. Ce qui fut fait sans problème d'ailleurs!

Le coût du visa est passé de 25 à 35 US$ et il n'est plus nécessaire de fournir des photos récentes. Donc j'ai deux affreuses photos de passeport à donner qui m'ont coûté 12$ pour rien à la pharmacie. Les formalités sont tellement rapides que j'ai même demandé à un agent si on avait passé l'immigration. Il m'a rassuré en me disant que les deux se font en même temps pour les demandeurs de visa. Eh bien!

Un jeune homme nous attendait à la sortie pour nous diriger vers la navette devant nous mener à notre hôtel FM7 près de l'aéroport. Comme nous devons reprendre l'avion demain matin, ce sera plus facile pour nous.

Premier contact avec le peuple indonésien: mon dieu qu'ils sont petits de taille! Et toute ces femmes avec le voile! On remarque cependant que les jeunes filles ne le portent pas: seulement les dames d'un certain âge. Je me demande si c'est le fameux voile musulman ou bien un élément du costume national? Je vous reviendrai là-dessus, c'est certain.

L'hôtel est très bien et notre chambre spacieuse. Le WiFi roule à fond ici. Hier, à Narita, c'était de la mélasse. Ici, c'est parfait! Ultra rapide et gratuit. À notre arrivée, on nous a remis tous les billets d'avion de la compagnie Garuda qui assurera nos 6 déplacements aériens entre les îles que nous visiterons dans les prochaine semaines. Me voilâ pleinement rassuré!

Demain matin, vers 10h30, nous prenons un vol intérieur vers la partie nord de Sumatra où nous allons voir les fameux orangs-outans.

Voilà pour cette journée sans histoire! 21h30: je vais me coucher à mon tour! J'en peux plus!

 

 


LA CARTE Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *