Skip to content

Jour 4 – Une autre journée remplie de différences!

jour04_bangkok_damoen4 février 2013

Bonsoir les amis(e) et famille que j'aime

Le chant des grillons m'accompagnent dans mes idées et déjà dans mes souvenirs de la journée. Il a fait entre 32 et 34°C. Il fait assez chaud merci!

Nous avons vécu une expérience assez spécial, jamais vécue jusqu'à aujourd'hui. Imaginez-vous, un train qui traverse un marché populaire. Lorsque Panada m'en parlait, je ne comprenais pas trop. Voici l'explication.

Voici ce qu'écrit un blogueur: "Cela se passe à Samut Songkhram (74 km au sud ouest de BKK) et c'est le marché Meklong. En visualisant le blog suivant alainudon.over-blog.com, j'ai découvert la première vidéo. Puis en cherchant d'autres renseignements, j'ai trouvé la seconde vidéo qui a dû être réalisée depuis la cabine du conducteur du train. Franchement, n'est ce pas surprenant? L'Asie réserve bien des surprises! Bonne surprise vous aussi!

Ce matin, je me demandais bien quel était le nom du pont superbe que nous avions devant nous en soupant hier soir au resto In Love: le Rama VIII. Il semblerait que d'autres ponts dont le Rama IX seraient semblables à celui-ci.

Je suis heureuse de me laisser promener aujourd'hui. Je fais mes exercices physiques qui me furent enseignées par un prof de judo! Tous les matins, ces exercices me permettent de redevenir un peu plus souple! Et je me sens tellement bien après! Nous continuons notre route en achetant du sel pour les gens dans le besoin. Plutôt que de donner des crayons et des effaces et des cahiers, nous apprenons que les adultes ont besoin de produits de base comme le sel.

Pascal me taquine car je reviens avec 2 kilos de fleur de sel que j'ai payé 2,50$ canadien! Je vais pouvoir être généreuse à mon retour et en partager un peu.

Nous passons de la province de Samut Songran à la province Phetchabury où se trouvent beaucoup d'usines et d'entreprises qui fabriquent en grosses quantités: marbre, noix de coco, cannes a sucre, etc.

Panada a acheté tout au long de la journée des poissons frais, des légumes et des fruits frais. Pour dîner nous mangerons le poisson frit vraiment délicieux! Les fèves germées fraîchement coupées servies dans une sauce et parfumées à la coriandre. Nous goûterons aux pommes d'amour: elles sont rouges mais plutôt amère. Nous les mangerons en quartiers saucés dans du sucre. Elle est originale, à l'écoute et très imaginative pour nous faire plaisir. Nous sommes très chanceux d'avoir Panada comme guide.

Je termine en parlant un peu du musée du Chemin de fer Thaïlande - Birmanie. Il a ouvert ses portes il y a cinq ans afin d'expliquer aux visiteurs du Pont de la rivière Kwaï, dans la province de Kanchanaburi, l'histoire de cette région.

Chemin de fer de la mort

Le Chemin de fer de la mort fut construit durant la Seconde Guerre Mondiale pour permettre à l'armée japonaise, qui occupait alors le sol thaïlandais, d'acheminer des armes et des hommes vers la Birmanie par voie terrestre et non par voie fluviale où leurs bateaux risquaient d'être coulés par les Alliés. La construction de cette voie ferrée de 415 km dura vingt mois et coûta la vie a plus de 100 000 hommes, qu'ils soient prisonniers de guerre ou main-d'œuvre captive.

À l'intérieur du musée, des témoignages de prisonniers, différents croquis, le contexte historique bien détaillé, des diaporamas de photos et surtout la reconstitution d'un hôpital avec des mannequins en cire. Pas capable la madame! Je reviens sur mes pas, les larmes aux yeux et le cœur tellement triste. Comme vous savez sans doute, ces hommes sortent de l'adolescence pour aller mourir d'une mort fondée sur des mensonges japonais. Quelle tristesse!

Au pied du musée, le cimetière militaire des Alliés de Don Rak où sont dispersées plus de 6500 pierres tombales dont certaines portent des épitaphes fort émouvantes. Nous avons lu une rangée mais à 36°C, c'était trop pour ma fin de journée.

Une partie expose une maquette du pont en bois fidèle à son original, même le «wagon-riz» a été reconstitué ; ils servaient à transporter les prisonniers jusqu'en Thaïlande. La construction du chemin de fer reliant la Birmanie à la Thaïlande devrait figurer dans le palmarès du plus grand nombre de morts par torture et maltraitance. Les Japonais envoyaient sur le vaste chantier des prisonniers où ouvriers malais, des Chinois de Singapour, des Indiens, des Coréens où des Japonais. Ils furent amenés par wagon dans des conditions inhumaines. Que dire du travail exigé? Des maladies causées par le manque d'hygiène et de nourriture. Enfin! Vite une prière pour eux et pour que la paix revienne sur terre un jour.

Ce soir, nous logerons dans un Resort familial. C'est cute! Trois étoiles seraient ma cote. C'est charmant et une piscine me rafraîchie pendant quelques heures. Nos chambres sont vraiment super! J'ai l'impression de vivre une soirée dans un Spa: à cause de la chaleur mais aussi de la manière dont est disposée notre chambre.

Un coucher de soleil qui touche nos cœurs nous accompagne durant notre souper sur une terrasse surplombant la rivière Kwaï. Nous échangeons en mangeant épicé... j'ai la bouche qui chauffe jusqu'aux commissures des lèvres. Nous sommes en Thaïlande! En plus, notre bonne Panada a demandé pas trop épicé.... Ouf!

Les grillons chantent que je suis fatiguée et que le sommeil ferme mes paupières de manière incontrôlée.

Bonne nuit a tous(tes) x x x


POUR LES PHOTOS DU JOUR & EN SAVOIR PLUS  : Le Jour 4 sur le blogue de Pascal.


 

3 thoughts on “Jour 4 – Une autre journée remplie de différences!

  1. Ghislaine

    Ma chère Raymonde c'est merveilleux de te lire, ça donne le goût de partir en voyage. Merci pour tes textes, c'est un beau cadeau que tu fais à tes lecteurs. Bonne continuité de voyage ! xxx

    Reply
  2. Francine

    Hello ma belle Raymonde,

    Bien contente d'avoir de vos nouvelles!

    Quel plaisir de vous lire toi et Pascal, nous voyageons un peu avec vous.

    Votre voyage débute en grand, déjà beaucoup d'émotions, et plein de belles découvertes. Je vais vous suivre sur internet selon ce que vous visiter, et l'info. que vous décrivez.

    Tendresse. Francine

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *