Skip to content

Jour 3 – Bangkok – Thaïlande

Jour03 - Bangkok3 février 2013

Bonjour!

Francine G et Vicky: tout va bien en Orient! Vive la différence!

La journée a été très chargée malgré que le départ pour l'aventure ne commençait qu'à 09h00. Après un déjeuner de fruits et ce, malgré le buffet exhaustif, un des plus complets depuis que je voyage, je bois mon café voyage (heurk) mais que je finis au complet malgré tout. Ca fait parti de l'exotisme!

Le Grand Palais avec sa cour siamoise me laisse béate! Ici tout est doré. Tout comme Las Vegas dans sa démesure, ici c'est dans les signes du pouvoir passé et toujours présent a voir l'entretien de ces lieux.

Il faut savoir que l'héritage culturel thaï se fonde largement sur l'agriculture et le bouddhisme. La culture thaïe a toujours su évoluer et s'adapter au contexte mondial changeant, mais aussi préserver son identité nationale et son unicité. Il y a deux raisons principales à cela :

  1. La Thaïlande n'a jamais été ni occupée ni colonisée! Elle a toujours gardé son indépendance. Elle est donc très fière de son autonomie tout comme ses concitoyens.
  2. La souveraineté du pays a toujours été assurée par des rois éclairés et ouverts. Ces derniers ont permis de faire avancer le pays et de l'élever au rang actuel.

La Chine a joué un rôle prédominant. Puissant royaume très étendu, elle a développé le concept de centre du monde et est désignée comme "l'empire du Milieu". En reconnaissant une supériorité politique, elle devait aussi s'acquitter d'un tribut afin de bénéficier de relations privilégiées, notamment en termes d'échanges commerciaux et de protection militaire. Ces échanges ont largement contribué au développement du pays grâce à l'apprentissage de nouvelles techniques de production de poteries ou d'agriculture.

L'Inde a aussi fondamentalement laissé son emprunte en Thaïlande, notamment en ce qui concerne la religion bouddhiste. Des chercheurs pensent que des marchands indiens se sont rendus très tôt dans le sud-est asiatique pour fournir (en tant qu'intermédiaire) de l'or et des épices à l'Empire romain. De plus, des religieux bouddhistes sont allés en Asie du sud-est afin de diffuser les préceptes de Bouddha. Comme ces derniers ne rentraient pas en contradiction avec les croyances locales, ils ont été assimilés rapidement et massivement. Les pays d'Asie du Sud-est intégrèrent aussi des "lois" usitées en Inde ainsi que le modèle administratif reposant sur une hiérarchie sociale et un système de castes. L'imprégnation d'éléments de la culture indienne dans la culture thaïe a été plus forte que celle de la culture chinoise, du fait d'une plus grande compatibilité. Il y a eu néanmoins des ajustements au niveau local.

La nouvelle capitale, Bangkok, déjà appelée comme cela durant le royaume d'Ayutthaya fut alors érigée à l'est du fleuve Chao Phraya, contrairement à Thonburi qui était à l'ouest. Nous avons la chance de visiter ces anciennes capitales tout au long de notre périple.

À partir de cette date, une nouvelle dynastie s'installa au pouvoir, celle des Chakri. Du roi Rama I à Rama IX aujourd'hui, il s'agit de la même lignée de souverains. Chaque roi de la dynastie eut un rôle déterminant pour le royaume. C'est pour cette raison qu'ils sont si respectés de nos jours.

De Rama I le Grand (ou Bouddha Yodfa) au Rama d'aujourd'hui, cette monarchie divise le pays en deux rivaux: ceux qui veulent l'abolition de cette monarchie et ceux qui veulent un gouvernement. Selon notre guide, les deux Ramas qui ont marqué le pays sont Rama IV et Rama V. Se déroula une période de modernisation et d'expansion du pouvoir occidental en Asie du Sud-est. Rama IV changea le nom du royaume pour lui donner celui de Siam. Il signa de nombreux traités commerciaux avec les pays occidentaux. Il créa une imprimerie ainsi que des rues. Il modifia plusieurs anciennes pratiques jugées dépassées.

Assez d'histoire pour aujourd'hui! J'ai pu admirer Bouddha sous bien des formes différentes dont celle de coucher et une autre debout. Les dorures sont omniprésentes un peu partout dans les endroits visités.

Nous avons terminé la journée à la maison de Jim Thompson. Si vous avez la chance d'aller voir sur Internet, cet homme fut un phénomène dans ce milieu. Justement, nous avons visité un de ses anciens employés alors âgé de 16 ans. Aujourd'hui, c'est un petit vieux de 71 ans mais très en forme. Je lui ai acheté un foulard 100% en soie teint par lui, selon les méthodes apprises adolescent.

Nous marchons dans un quartier que je juge défavorisé ou le bonheur semble absent des visages et des corps de la plupart des gens qui y habitent. Par contre, le coté que j'ai admiré, est que les bouddhistes vivent en harmonie avec les musulmans.

Khob Khun Ka - Au revoir!


POUR LES PHOTOS DU JOUR & EN SAVOIR PLUS  :  Le Jour 3 sur le blogue de Pascal.


 

2 thoughts on “Jour 3 – Bangkok – Thaïlande

  1. Vicky Vezina

    Maman ta plume me fait rêver! Comme tu écris bien! Ta vision, ta curiosité et ta façon de t'exprimer est génial (comme dirait ma mère) 😉
    Continuez de nous faire voyager avec vous, de mon point de vue, j'adooore ça!
    Love xxxx

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *