Skip to content

Jour 13 – Bagan, ville aux 4000 temples et stupas

jour13_yangon_bagan13 février 2013

Bonjour les amis(e),
Sans aucune exagération, Bagan possède vraiment un nombre incroyables de temples et stupas. Je vous épargne le nom de tous les temples visités mais ce qu'il est bon de savoir, c'est qu'ils se trouvent majoritairement en plein milieu de champs d'agriculture.

Construit en seulement 230 ans, Bagan comptait à son apogée plus de 4400 temples. C'est au début du XIe siècle, que le moine Shin Arahan, fut envoyé convertir le roi Bamar Anawrahta au bouddhisme theravada. Dès lors, le roi et ses successeurs, n'eurent de cesse d'édifier toujours plus de temples en l'honneur du bouddha. Bagan fut durant cette période, le principal lieu de pèlerinage, des bouddhistes du sud-est asiatique. La période glorieuse, de ce qui fut le premier empire Birman, prit fin avec l'invasion de Mongols en 1287.

Suite au tremblement de terre de 1975, un dénombrement faisait état de quelques 2230 temples encore debout. Aujourd'hui, L'Unesco soutient de nombreux projets de restauration et les édifices les plus importants ont retrouvé leur splendeur.

Conscientes de l'enjeu financier que représente le tourisme, les autorités ont évacué de force les habitants du vieux Bagan en 1990 dont les parents de notre guide. Depuis, aucune construction n'est autorisée sur la plaine. À part pour un énorme hôtel de luxe en forme de tour de guet, qui vient questionner le touriste ignare que nous sommes. Cette tour permet aux gens qui veulent payer de monter au sommet de cette tour et semble-t-il que le paysage vaut le coup! Moi, j'aurais aimé monter dans une montgolfière pour avoir la chance du coup d'oeil de ce cimetière de temples et de stupas, mais 800$ US chacun refroidi un peu mes ardeurs.

Durant la journée, plusieurs ont choisi de visiter en calèche. Avec les 36°C quotidien, nous apprécions la clim de notre petite vannette qui nous tient au frais.

J'ai bien aimé la visite d'une fabrique d'objets et de meubles laqués. Une technique ancienne qui prend un temps fou pour faire un objet de valeur. La laque est la sève d'un arbre qui pousse dans l'état shan. La récolte, comme pour le caoutchouc ou pour le sucre des palmiers, se fait par incision de l'arbre. Les objets sont, en général, composés de bandes de bambous, les meubles laqués sont en teck. La technique consiste à passer une première couche de laque qu'on laisse sécher 5 à 10 jours avant d'appliquer une 2e couche mélangée à de la poudre d'os qu'on laisse sécher 5 à 10 jours; la 3e couche comporte de la boue, les couches suivantes ne contiennent que de la laque pure. Chez Maung Aung Myin, les objets nécessitent 7 ou 14 couches de laque, les meubles, 22 couches.

Chaque famille se charge d'une tâche bien particulière : Préparation du bambou, tressage des objets en bois ou crin de cheval, enduit et laquage, gravure et teinture. Le laquage représente l'étape la plus longue. Chaque couche, appliquée aux doigts, sèche durant plusieurs semaines dans une cave. Du nombre de couches de laque, du soin apporté à son application et de la qualité de la gravure dépendra en grande partie la valeur de l'objet.

C'est en sueur que nous revenons à notre magnifique hôtel. Notre chambre est au bord de l'eau. Le complexe a une piscine digne des jeux olympiques mais très stylisée. Le spa est magnifique en bois dans un décor enchanteur. C'est plus luxueux que notre maison. La salle de bain est digne d'un "décor chez-soi" qui aurait gagné le premier prix pour la beauté et l'originalité. Bon! C'est en dégustant un thé au jasmin frais que j'écris ces notes et en grignotant un petit biscuit aux arachides et aux graines de sésame qui croisent en maître dans la région.

La fraîcheur des produits rendent les mets délicieux et goûteux sans trop de mélanges compliqués. Le mot qui s'applique aux Birmans, selon moi, c'est simplicité. Le débouche-bouteille: une plaque de bois sur laquelle un boulon à grosse tète trône au bout. L'efficacité aussi est un autre mot pour qualifier la vitesse à laquelle tout est accompli.

L'un des critères de beauté des femmes est le takata (à vérifier l'orthographe). On prend un morceau d'arbre dont j'ai oublié le nom, et sur une meule, on le frotte sur une pierre. On ajoute un peu d'eau genre 1 c. a table et on continue à frotter. Une couleur jaune apparaît. On l'applique sur le visage. C'est rafraîchissant en plus d'être un critère de beauté chez la femme. Comme dit notre guide "good complexion". Une fois cette préparation séchée sur la peau, elle devient jaune pale.

En Thaïlande, on conduit comme en Angleterre: à gauche de la route avec le volant à droite dans la voiture. Ici, au Myanmar, on conduit à droite de la route et le volant est aussi à droite pour la plupart des autos. Les nouvelles voitures ont le volant à gauche, comme chez-nous. Pascal ajoute que c'était un dernier reliquat de l'ancien régime relevant du Commonwealth.

Pour terminer mon article sur Bagan, j'ai acheté deux toiles directement de l'artiste: des moines habillés en ORANGE couleur de notre salon. Certaines de mes amies comprennent bien où elles trôneront!

Le luxe de nos hôtels me fascine, mais ce qui me fascine encore plus, ce sont les artisans qui ont dessiné, sculpté et fabriqué des œuvres grandioses racontant soit un pan d'histoire, soit un dieu ou soit un symbole. Ces chefs-d'œuvre ornent les hôtels où nous habitons. Par exemple, ici à Bagan, où nous habitons deux soirs au même hôtel, l'Aye Yar River View Hôtel, se trouve un temple datant du 13e siècle au beau milieu d'un des jardins.

Sur ce, je vais dormir en revoyant les images qui ont parcourues ma journée: des enfants qui se couraient dans un temple de Bouddha riant a gorge déployée, les femmes avec leur sourire aux dents blanches qui veulent que j'achète chez-elles, la vieille dame impatiente qui veut s'en aller chez-elle à 17h00 qui demande à notre guide de faire vite, notre chauffeur qui essuie le marchepied à chaque fois que nous entrons et sortons de son véhicule, l'anglais de notre guide que nos oreilles tournent parfois 2 ou 3 fois avant de comprendre ce qu'il nous explique... Bon! Bonne nuit! x x x


POUR LES PHOTOS DU JOUR & EN SAVOIR PLUS  : Le Jour 13 sur le blogue de Pascal.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *