Skip to content

3

Chennai
Chennai

30 décembre 2010 – Chennai

Depuis qu’il est à Mamallapuram, Vidji demeure chez un ami ce qui doit certainement être pas mal mieux que de coucher dans l’auto. Ce matin il est heureux car on s’en va dans sa ville et, ce soir, il sera dans sa famille.

Visite de Chennai

Partis à 8h45 de Mamallapuram, nous atteignons Chennai une heure plus tard pour une première visite au temple de Shiva qui fut très courte, Vidji ne venant pas avec nous pour la visite et parce qu’on demandait de l’argent pour les caméras. Comme j’ai constaté depuis trois jours que nos caméras avaient de plus en plus de difficulté à reprendre encore et encore les photos de Shiva et de Pavarti, Marcel et moi leur avons donc donné un «break» et après 10 minutes, nous étions de retour à l’auto pour la poursuite de la visite de la ville.

St-Thomas

Le prochain arrêt s’est fait à la cathédrale Saint-Tome où l’apôtre St-Thomas a été martyrisé et est mort. J’ai appris ici que trois autres apôtres seulement ont des cathédrales dédiées à leur nom. Je vous en donne un autre : St-Jean de Compostelle. À vous de trouver la troisième cathédrale. Non, non, non, ce n’est pas l’Oratoire St-Joseph de Montréal. J’ai dit «apôtre» !

Nous avons bien tentés d’aller visiter la Société Théosophique de Madame Blavasky mais, en cette fin d’année, elle était fermée aux visiteurs, n’ouvrant que le 2 janvier prochain. Trop tard pour nous!

La plage

Comme nous ne voulions plus voir de musées ni plus rien d’autre, notre bon Vidji nous a conduit le long de l’immense plage en bordure de la mer, la plus longue plage après celle de Miami. Il nous a dit que pour la fin d’année, ce sera noir de monde pour les célébrations. Il pense bien y venir avec sa femme et ses enfants.

Nous sommes installés à l’hôtel Marina Tower. C’est un Comfort Inn. Comme la chambre qui nous avait été attribuée voisine de celle de Marcel et Guylaine sentait trop la cigarette, nous nous sommes fait changer et celle que nous avons est à notre entière satisfaction, spacieuse et  avec un grand lit double.

Vidji à dîner

Nous avons invité Vidji à dîner avec nous ce midi car il était triste que ce soit sa dernière journée avec nous et c’est réciproque car nous avons appris à aimer son caractère doux et son professionnalisme. C’est vraiment une très bonne personne. Nous avons eu droit à un superbe buffet où nous nous sommes régalés avec, à la fin, une série de petits desserts pas piqués des vers! Nous nous sommes faits plaisir! Lorsqu’il nous a quittés pour rejoindre sa famille, Vidji nous a dit une nouvelle fois qu’il était triste que ce soit sa dernière journée avec nous. Je crois que nos tempéraments rieurs et farceurs vont lui manquer!

Les piqures de Guylaine

Guylaine s’est encore faite piquer plusieurs fois sur les chevilles par les moustiques et souffre le martyre depuis notre départ de Mamallapuram à cause des affreuses démangeaisons qu’elle ne peut faire disparaître autrement qu’en trempant ses pieds dans de l’eau froide. Elle a donc patienté jusqu'à notre arrivée à l’hôtel pour enfin apaiser ces douleurs. Vraiment spéciale cette forme d’allergie dont elle souffre!

Nos états physiques et mentaux

Coté santé physique, sauf pour les démangeaisons de Guylaine, les petites diarrhées de Pascal et Guylaine, tout est OK.

Coté santé mentale, tous mes amis sont encore A-1 mais, moi, je commence à avoir hâte de quitter l’Inde pour retrouver ma petite routine de Québec! J’ai assez de bagage culturel et émotionnel d’accumulé pour être  un bon moment sans avoir à quitter mon coin de pays avant un bon moment. Quant à savoir si je répéterais encore une fois l’expérience du 2 mois comme en Tunisie, Australie et ici en Inde, je ne crois pas. C’est de plus en plus éprouvant physiquement et mentalement surtout quand les différences culturelles sont aussi grandes. Maintenant, un 5-6 semaines sera suffisant. Mais qui sait?

Mise à jour du blogue

Bon, ce sera tout pour ce billet en provenance de Chennai. Nous avons Internet Wi-fi dans nos chambre à 100 roupies l’heure et je vais donc profiter du reste de la journée pour mettre le blogue à jour en billets et en photos.

Comme demain nous serons en avion entre Chennai et Kolkata, ce sera donc passablement tranquille comme nouvelles. Nous verrons bien en arrivant à notre hôtel Lytton comment les choses se présentent et je vous ferai un rapport dès que possible.