Skip to content

Jour 2 – Tokyo (Japon)

おはよう
Ohayō

Hé! bien pour moi aussi, c'est du japonais! Bonjour de Tokyo! Je vais pouvoir dire que je suis venue au Japon pour y dormir, pas seulement pour un transit.

Naturellement, en tout décalage horaire qui se respecte, je suis debout à 03:30, heure au Japon (mon horloge biologie: 13:00 la journée précédente). Je vais garder la date du Québec sur mon ordinateur, soit la journée précédente de celle de la réalité en Indonésie.

Qu'est-ce qui me dit que je suis au Japon?
La propreté "nickel" de l'aéroport et suivent les toilettes: 5 boutons reliés au siège. Le premier pour activer le siège chauffant, bidet eau chaude (pas un luxe après 13 heures de vol), musique seulement si on manque notre vol, ben non, sinon seulement un jet d'eau régulière et j'ai oublié l'autre bouton que je ne pas pris le temps d'essayer car Pascal m'attendais à la porte. Bon!

Deuxième raison: le mot "excellence" a sans doute sa racine au Japon et non du latin ou du grec. Vraiment rien à voir avec ces deux derniers pays, et tout réfléchit, même avec le Québec. Suite à notre retard pour embarquer sur notre vol pour Jakarta, le personnel de Delta à Tokyo Narita avait déjà tous nos dossiers bien enlignés sur le comptoir de service des agentes, toutes nos connexions ou transits tout fin près pour notre destination finale. Nous sommes environ une cinquantaine de personne sinon soixante. Le détail de nos billets nous sont expliqués: nous changeons de terminal, ça sera le 2, un autobus nous amène ce soir au Radisson qui se trouve à 20 minutes de l'aéroport. Parfois, je parlerai au "je" et d'autre fois au "nous" lors d'accord commun. Dans notre couple, c'est un mode de fonctionnement standard et acquis au sein de notre liberté si chère pour nous deux.

Alors, je disais, nous sommes heureux d'être retardés car ainsi, nous pouvons dormir dans une heure au lieu d'avoir "volé" un autre 9 heures pour nous atterrir à Jakarta. Malgré les coupons pour souper, nous choisissons la douche, une bouchée pour Raymonde du sandwich remis par Delta lors de notre départ de NY, Pascal écrit son blogue et hop! au lit.

Ma dernière observation pour dire que nous sommes bien au Japon: la gentillesse des jeunes employés envers les personnes âgées. Leurs gestes de courtoisie, le dos légèrement penché vers la personne âgée, la main qui lui tient le bras afin de descendre LA marche pour terminer avec une phrase de questionnement à savoir si elle a besoin de d'autres assistances et la phrase de politesse envers l'aînée. Whow! Quelle différence avec le reste de la planète.

ah! oui, dans notre chambre 2521 au Radisson, la bouilloire assez grosse pour une famille de cinq, est déjà remplie d'eau prête à bouillir de plaisir pour apporter réconfort et réveil aux personnes habitant entre ses portes. Le thé vert japonais dans un sachet vert et le café instantané séché à froid - lyophilisé selon la traduction - Key Coffee, qui vient de ne sait d'où, est quand même buvable pour Pascal.

Je bénis ma fille Valérie pour notre achat de la valise de cabine rigide. C'est la première fois que nous procédons ainsi: vêtements de rechange, ensemble de lotions de toilette dont le déodorant, une paire de soulier Croc plus légère qui convient aux pays visités. Dans la pensée, était-ce une intuition ou ai-je attiré cette situation? À chacun(e) à répondre, selon nos croyances!

J'ai demandé un réveil pour 06;00 heure locale, mais voilà, il est 05h00 et mon blogue est écrit pour aujourd'hui.

Je termine donc avec la joie au coeur, l'émerveillement devant autant de différences d'un pays à l'autre, pour ne pas dire d'un continent à l'autre, et la gentillesse des gens qui peuplent notre belle terre-mère.

Aurevoir またね Mata ne
et dans une autre langue demain!


POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE JOURNÉE :
Ce Jour sur le blogue de Pascal.


 

1 thought on “Jour 2 – Tokyo (Japon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *