Skip to content

Jour 45 – Beijing et ses merveilles !

jour43b_beijing17 mars 2013

Aujourd'hui, le 17 mars, c'est l'anniversaire de mon filleul Drew! Joyeux anniversaire jeune homme, plein de bonheur, de santé et de découvertes pour tes 43 ans.

  • Excursion à la Grande Muraille de Badaling qui est la plus connue, la seule construction humaine visible de la lune.
  • Visite de Tombeaux des Changling des Ming où sont enterrés les treize Empereurs des Mings
  • Promenade sur la Voie de l'Esprit pour admirer les belles statues de pierre qui datent du 15e siècle.
  • Visite de fabrique de cloisonné

La Grande Muraille

Quand on regarde pour la première fois la Grande muraille de Chine, il est impossible de ne pas être impressionné par cette structure fabriquée par l'homme. La construction a commencé au 7e siècle av. J.-C., mais on a continué à ajouter des sections et à reconstruire jusqu'au 16e siècle ap. J.-C. La Grande muraille a été construite pour empêcher l'entrée des guerriers qui envahissaient la Chine en venant du nord, mais on a ajouté d'autres sections qui prolongent la muraille sur près de 6700 km vers l'est. La section Badaling est la mieux préservée et celle que nous avons foulée de nos pieds.

Nous parcourons la muraille sur 1 kilomètre vers l'ouest ou la Grande Muraille serpente à travers les montagnes à perte de vue.

Longue de 8 851,8 km selon les derniers relevés, la Grande Muraille constitue l'ouvrage le plus important en termes de longueur, surface et masse jamais construit par l'homme. Sa construction interrompue puis reprise selon les dynasties s'étale sur près de vingt siècles.

Ce système de fortifications, composé de murs et de tours de défenses, était principalement destiné à protéger la Chine des envahisseurs, notamment mongols et les gens du Manchourie.

Même si la grande majorité de l'édifice se situe loin de Pékin, il est possible de visiter quelques tronçons de la Grande Muraille qui se trouvent sur le territoire de la municipalité, à quelques dizaines de kilomètres du centre-ville. Ces secteurs ont été restaurés afin d'accueillir en toute sécurité les touristes, mais la grande majorité de l'édifice ne jouit pas d'autant de soins et est laissée à l'abandon.

Au XIVe siècle, les empereurs de la dynastie Ming dotèrent toutes les grandes cités d'une enceinte fortifiée. Xi'an est la seule à l'avoir conservé presque intacte. Deux millions d'habitants vivent à l'intérieur de cette enceinte de 12 m de haut, qui fait 14 km de pourtour.

Les murs massifs mesurent 12 à 14 m de hauteur et 16 d'épaisseur à la base et 13,74 km de circonférence. Les tours d'angle étaient des tours défensives faisant saillie sur l'extérieur.

Ce matin, a notre arrivée, le site est bien dégagé de nuages et un beau ciel bleu nous accueille. Quelle chance! Pascal a maintenant la réputation d'être le grand manitou du soleil. Je crois qu'il en est bien fier. Vivant nos voyages ensemble, je dois avouer que la formule soleil s'applique a chaque fois. Nous n'avons eut, en 47 jours, qu'une journée de pluie et de froid a Hong Kong.

Ici, les fins de journée sont fraiches pour ne pas dire froides, mais habillée d'une laine et de mon imperméable, je suis très confortable.

Sur la route pour nous rendre a la Grande Muraille, nous sommes passé devant un site Walt Disney. Une divergence d'opinions entre les deux promoteurs fait que le site est fermé malgré les années de travaux effectués.

Les cloisonnés

Maintenant, les objets cloisonnés: la fabrication du cloisonné est une technique de fabrication de bijoux, vases et autres objets de décoration en émail. Les objets produits par cette technique sont également appelés cloisonnés.

Il s'agit de cerner le contour des motifs à l'aide d'une mince bandelette métallique soudée sur le champ du métal. Les alvéoles ainsi obtenues sont remplies d'émail. Le tout est ensuite cuit et poncé. Pour les objets en céramique, les cloisons délimitant le motif sont réalisées par le dépôt d'un filet à l'aide d'une poire.

Ce qui donne une finesse aux bracelets que j'ai acheté. J'ai gardé mes achats pour la fin du voyage afin de ne pas surcharger mes bagages avant le temps!

Voie des Esprits

Nous sommes repartis pour visiter les tombeaux des Mings à Changling. Nous déambulons sur la Voie des Esprits qui nous mènent aux tombeaux des Ming.

La Voie des Esprits passe entre deux colonnes (wangzhu) décorées de nuages, puis sur huit cent mètres entre deux rangées de trente-six statues d'animaux et de mandarins en pierre au milieu de la végétation: quatre lions, quatre licornes (xieshi), quatre chameaux, quatre éléphants, quatre chimères (qilin), et quatre chevaux, présentés tous alternativement accroupis et debout, et également quatre mandarins militaires, quatre mandarins civils et quatre mandarins lettrés (ou émérites). Toutes ces grandes statues sont taillées dans un seul bloc de pierre, et constituent chacune un ouvrage d'art magistral. La statuaire symbolisant la garde d'honneur de l'empereur vise avant tout à orner le mausolée pour former un cortège funèbre.

Cette portion de la Voie des Esprits se termine par une dernière porte, celle du Dragon et du Phénix (Longfengmen), symbolisant respectivement l'empereur et l'impératrice. Marcher sur ce chemin rempli d'histoire accompagnée d'un coucher de soleil, apporte une note d'éternité a notre promenade.

La dynastie des Mings a régné sur la Chine entre 1368 et 1644. Sur les seize empereurs de la dynastie, treize sont enterrés dans une nécropole. Cela représente le plus grand nombre d'empereurs dans une nécropole impériale chinoise. C'est le troisième empereur Ming, Yongle, qui est l'initiateur du projet et qui repose au milieu de la nécropole.

Le culte des ancêtres faisant partie intégrantes des traditions, les tombeaux sont donc très importants dans la culture chinoise. D'après les rites des Ming, on traite les morts comme les vivants. Les morts ont toujours leurs âmes qui existent et ont encore des besoins comme les vivants. Ainsi, les bâtiments des tombeaux sont des palais impériaux en plus petits avec le mur rouge (symbolisant la terre) et les tuiles jaunes (symbolisant le ciel) signifiant la place supérieure de l'empereur et son pouvoir.

Les immenses bâtiments de la nécropole sont complets et bien préservés, et abritent les dépouilles de 13 empereurs, 23 impératrices, 1 concubine supérieure et des concubines accompagnées.

La nécropole est située à 50 km au nord-ouest de Pékin. Sur un territoire de 40 km2,et d'une dimension de neuf kilomètres de longueur sur sept de largeur, le site se trouve dans une cuvette fermée à l'est, à l'ouest et au nord par les contreforts des monts Yanshan et au sud des monts Tian Shou. Il est organisé selon la géomancie traditionnelle chinoise, le Feng Shui, et est disposé en fer à cheval.

Environ 1 km après le début de la Voie des Esprits, se trouve la Grande Porte (Dahongmen), imposante porte en marbre à trois baies et couvertes de tuiles jaunes. Le portail central était réservé au passage des cercueils impériaux et tous les cortèges qui entraient sur le site pour offrir des sacrifices devaient passer par cette porte. Elle est érigée en 1540. À partir de cette Grande Porte, une muraille d'enceinte d'environ 40 kilomètres de long entourait entièrement la nécropole en suivant la configuration du terrain. En poursuivant on arrive au Pavillon de la Stèle (beiting) qui possède un double toit aux rebords en saillie. Toute personne officielle, habilitée à pénétrer dans la nécropole, devait descendre de cheval, y compris l'empereur.

Aux quatre coins du pavillon sont érigées quatre colonnes (huabiao) en marbre blanc, sculptées de motifs en forme de nuages et de dragons. Le centre du pavillon accueille une énorme tortue, symbole d'immortalité en Chine, portant sur son dos la plus grande stèle de Chine, haute de dix mètres, fabriquée en 1425. Cette stèle, nommée "stèle du Chang Ling des Grands Ming dédiée aux mérites divins et aux vertus sacrées de l'empereur", porte d'un côté une inscription de trois mille caractères rédigée par l'empereur Hongxi, et de l'autre côté une composition poétique de l'empereur Qianlong.

Nous avons terminé cette marche avec les "esprits" de grands guerriers, stratèges et conquérants dans bien des sens.

Dégustation de thé

Nous avons aussi assisté à une dégustation du thé. Mon bon ami Raynald m'a demandé de lui rapporter du thé jaune. Malheureusement, ce thé n'est disponible qu'en début de saison du thé, car il est très rare. Il n'y avait que des sachets que j'ai décliné. Désolé Raynald! Je vais quand même essayer d'en acheter a la boutique sans taxe.

Chaque thé a quelques propriétés bien particulières a son essence. J'ai acheté pour gouter la différence des thés que j'ai déjà a la maison. Je réalise que la théière offerte par mon gendre, en est une de bonne qualité car elle est en grés mais aussi par ses caractères chinois sur la théière. Merci mon beau Fredo!


POUR LES PHOTOS DU JOUR & EN SAVOIR PLUS  : Le Jour 45 sur le blogue de Pascal.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *