Skip to content

2

LombokSenggigi, Lombok - Mercredi, 25 février 2015

Au déjeuner ce matin, l’horizon était dégagé et nous avons pu voir, au loin, la masse impressionnante du volcan Agun sur l’île de Bali, de l’autre coté du détroit qui nous séparent. Beau spectacle!

Vous savez, le nom de notre villa est «Jacuzzi 22 Villa». Depuis notre arrivée ici il y a trois jours, je me demandais bien ce que signifiait le fameux «Jacuzzi» dans le nom. J’ai bien regardé notre grande baignoire : aucun jet d’eau possible là.

Aujourd’hui, au hasard d’une baignade dans notre petite piscine privée, j’ai pesé sur ce que je prenais pour un bouchon sur le bord de la piscine et, grosse découverte, de puissants jets se sont actionnés et notre piscine s’est transformée en spa bouillonnant! Mystère résolu! Notre piscine est un spa! Oh là là! Il va sans dire que nous en profitons allègrement!

Pourquoi n’avais-je pas détecté ces jets d’eau auparavant? Pour la simple et bonne raison qu’ils sont tout petits, de la taille d’un crayon, et situés à l’intersection des tuiles. Voilà pour la découverte du jour!

LE SARONG

Comme notre environnement à la villa est complètement privé, il va sans dire que nous y vivons à la «Adam & Ève», nos costumes de bain ayant pris le bord des valises! Vive le sarong! Une autre découverte que ce vêtement polyvalent et très léger que nous portons toute la journée… sauf pour aller au resto ou nous promener à l’extérieur bien sur!

LES FRUITS EXOTIQUES

Je vais vous entretenir aujourd’hui des fruits exotiques qui sont la norme ici dans nos assiettes de fruits au déjeuner.

Le rambutan

Ce fruit est aussi appelé le «litchi chevelu» car il se présente dans un emballage rouge foncé pas tellement ragoutant mais qui a été une de mes découvertes. Le rambutan contient un noyau et goûte exactement comme le litchi. Pendant nos journées de déplacements, nous en achetions des grappes pour manger le soir à notre chambre.

 Le mangoustan

Ce fruit violet de la taille d’une pomme a une écorce tendre mais épaisse qui renferme des gousses blanches dont une contient un noyau. À la base du fruit, à l’extérieur, on peut voir, sans l’ouvrir, combien il contient de gousses en comptant le nombre de «pétales» qui y sont dessinées. Le goût est légèrement acidulé et ressemble à celui de la rhubarbe mais sucré. On en redemande tellement le mangoustan est délicieux!

 Le salak

Nous avons découvert le salak à Sumatra et nous avons été conquis par sa texture ressemblant à la pomme et par son goût délicat légèrement acidulé. Sa mince pelure craquante ressemble à de la peau de serpent d’où son surnom de «fruit serpent». Cependant, même s’il est délicieux, après en avoir mangé deux ou trois, on veut passer à autre chose. Curieux! On a comme un sentiment de satiété qui s’installe rapidement. Nous avons pu aussi en manger à Sulawesi mais à Bali et Lombok, on en trouve pas.

Le durian

Le durian aussi nommé «le fruit puant» est interdit d’accès dans tous les hôtels en Indonésie et des affiches nous en avertissent dès notre arrivée.  Raymonde aurait bien aimé y goûter mais son prix exorbitant, 7$ le fruit, l’a fait reculer plus vite que sa senteur pestilentielle que nous avons «expérimenté» sur les routes de Flores lorsque notre guide en avait acheté un pour sa sœur enceinte, «en manque» de ce fruit parait-il très délicieux… une fois vaincue l’étape de sa puanteur.

CHEZ MOLLY’S

Ce soir, nous sommes allés au petit resto Molly’s, sur le bord de la route, en face du Quincy Villas. J’y ai dégusté une pizza garnie délicieuse. La croute était cependant trop mince à mon goût. Raymonde a mangé un spaghetti bolognèse tout aussi savoureux. J’ai eu droit à une petite bière Bintang comprise dans le prix de ma pizza.

Voilà pour les délices culinaires d’aujourd’hui.

 


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal