Skip to content

Jour 25 – Arrivée à Flores

FloresMoni, Flores - Vendredi, 13 février 2015

Nous nous sommes levés à 2h45 cette nuit, nous étions en route pour Denpasar. Le trajet n’a pris qu’une heure jusqu’à l’aéroport. Nous faisons nos adieux, temporaires, à Nata et Santa car nous les retrouverons à nouveau dans six jours lors de notre retour à Bali.

SUARA AIR VILLA

Nous avons aimé beaucoup notre belle villa à Suara Air mais son éloignement de Ubud, 15 minutes en auto, l’absence de restos à proximité et la télé incapable de capter quelque poste que ce soit ont été des petits inconvénients qui ne nous ont pas dérangés car nous avions suffisamment à nous occuper mais que certains voyageurs plus turbulents ou plus exigeants que nous auraient trouvés désagréables. Ce que nous avons aimé par-dessus tout fut le service personnalisé que nous avons reçu, la tranquillité et l’exclusivité presque totale des lieux.  Formidable!

À FLORES EN ATR-72

Ne manquant pas à son habitude, Garuda a, encore une fois, changé la porte d’embarquement pour Flores, à la dernière minute. C’est vraiment désagréable cette mauvaise habitude car les annonces sont souvent incompréhensibles ou, comme ce matin, aucun personnel à la porte 1C pour nous confirmer que notre embarquement allait se faire à 6h00 à la porte 3. Après une escale à Labuanbajo, notre avion ATR-72-600 a atterri à Ende à 9h00.

NOUVEAUX GUIDE ET CHAUFFEUR

Notre guide pour les prochains jours est Andrean, un grand maigre à la tignasse ébouriffée dans la quarantaine. Il est marié à la sœur du chauffeur, Denis, un peu plus jeune que lui. Ils ont été engagés directement par Sulawesi Adventure pour notre séjour. Ils ne parlent qu'anglais.

Ce qui nous surprend le plus en changeant de guide aussi souvent, c’est qu’aucun d’eux ne vérifie notre parcourt en Indonésie jusqu’à maintenant, ce que nous avons vu et aimé ou détesté. Non! Ils se comportent tous comme si nous arrivions directement du Québec!

C’est évident qu’après avoir vu un paquet de rizières en terrasses, la visite d’une autre ici à Flores ne nous met pas en extase… mais nous n’y avons pas échappé! Nous devons alors user d’un peu de diplomatie et de savoir-vivre pour ne pas heurter leur fierté de nous montrer leur pays! Plus on voyage, moins on s’étonne mais nous avons tout de même eu notre lot quotidien de découvertes intéressantes comme vous avez pu le constater lors des dernières semaines sur nos blogues.

Le trajet vers Moni que nous avons atteint vers 11h00, s’est fait dans les montagnes où nous avons pu voir plusieurs éboulis de gros rochers sur la route dont on avait partiellement dégagé le passage.

NOTRE LODGE

Pour les deux prochains jours, nous logerons au Kelimutu Eco Moni Lodge, à 5 minutes du village de Moni. C’est la propriété d’un australien et en pleine expansion, cinq nouveaux cottages de luxe venant à peine d’être construits. Pas encore de piscine cependant sur le site.

Nous aurions pu loger dans un des nombreux cottages mais nous voulions des lits jumeaux disponibles seulement à l’étage du restaurant. Ce fut la meilleure décision car nous sommes à proximité de tout! Pas de clim, pas de télé, pas de WiFi nul part mais beaucoup de maringouins à partir de 17h00! Nos lits ont des moustiquaires et nous nous en servirons c’est certain! La chambre est petite mais confortable. Les fournitures se limitent à des serviettes et une couple de savons… et beaucoup de fleurs sur le lit. Mignon comme tout. Nous avons un grand balcon donnant sur la rivière qui cascade tout près. L’ambiance est semblable à Suara Air mais avec plus de personnel.

Après le dîner nous avons fait une sieste d’une couple d’heure pour récupérer notre sommeil perdu cette nuit. Pendant au moins une heure et demie un orage a fait rage déversant des trombes d’eau. Le soleil est revenu à temps pour aller faire la visite du petit village de Jopu pour y voir une très vieille maison ancestrale au toit de paille où le maire du village doit dormir… sans personne d’autre! C’est dans sa description de tâche!

La journée de demain était censée être libre mais, suite à la suggestion de notre guide et notre accord, nous avons devancé la visite des trois lacs du volcan Kelimutu à demain matin afin d’alléger la très longue journée de déplacement de dimanche.

Donc, dès 4h30 cette nuit, départ pour le trek du volcan Kelimutu afin de voir les trois lacs vert, bleu et noir au lever du soleil et avant que les nuages envahissent les cratères. Retour à l’hôtel vers 9h30 avec le reste de la journée libre.

Comme nous n’avons pas internet ici, cet article sera publié dès que possible… demain peut-être!

 

 


LA CARTE

Itinéraire du voyage


NAVIGUER SUR NOS BLOGUES

Vous pouvez aussi suivre ce voyage sur le blogue INDONÉSIE RAYMONDE de Raymonde qui apporte une autre dimension à ce périple par sa touche toute personnelle de raconter nos péripéties!

Pour la version «cartésienne» de ce voyage, ne manquez pas de consulter le blogue INDONÉSIE PASCAL que Pascal rédige minutieusement au jour le jour!


 

Auteur : Pascal
Auteur: Pascal

 

 

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *