Skip to content

Jeudi 28 août 2014

Anniversaire de Raymonde

Auberge Les Jardins Inn, Edmunston, NB
Joyeux anniversaire, Raymonde !

C'est mon anniversaire aujourd'hui et je le vie en la présence de ma fille Vicky.  Elle m'offre le petit déj. dans un décor magnifique de la salle à manger de l'auberge Les Jardins Inn où nous avons passé la nuit à Edmunston, NB.  Les petits chalets de couleurs différentes forment un minuscule village bien pittoresque.  Tout est bien entretenu et décoré avec beaucoup de coup et d'élégance.  La jeune fille préposée à la réception est vraiment sympathique.  Une ancienne hôtesse de l'air enceinte de quelques mois.  Mon année commence sur une note de beauté, d'affection, de bons services et d'échanges.  Vraiment une belle journée sous le signe de «Joyeux anniversaire !».

Nous sommes levées à 07h45 et à 08h00, nous sommes au resto.  Hier, nous n'avions sorti que nos pyjamas, nos brosses à dents et notre crème pour le visage.

Nous reprenons la route vers Québec. En conduisant, on se remémore nos vacances, ce que nous avons aimé, nos impressions et notre plaisir d'avoir vécu ce temps ensemble.

Je me trouve choyée d'être si bien entourée et aimée.  Depuis plusieurs années, je prends tous mes petits déjeuners au resto.  Vicky, pour me faire plaisir, en fait un thème pour mon anniversaire: petit déjeuner, dîner et souper au resto.  Donc, dîner Chez Victor à notre arrivée à Beauport.

La fête se poursuit à Québec !

Une fois à la maison où Pascal m'attendait avec une belle gerbe de fleurs, Vicky lui donne ses instructions pour le reste de la journée car elle doit retourner à Montréal aujourd'hui: Valérie et Vicky m'offrent le souper au resto et Pascal paiera la différence si nécessaire.  Je choisis donc d'aller au Sushi World de Beauport.  L'assiette à 46$ pour deux est copieuse, délicieuse et fraîche. Le wasabi pourrait être un peu plus relevé cependant au goût de Pascal! Nous la dégustons accompagnée d'un bon sake chaud, même si au Japon, ils le boivent froid, surtout lorsque c'est un grand cru.

En conclusion, pour découvrir ce qui se cache dans le coeur et l'âme d'un endroit, il faut sortir des sentiers battus, tel que mentionné dans le guide touristique du NB.  Tous ces kilométrages (environ 3 600 km) furent un excellent moyen d'apprendre à connaître les lieux et les gens qui font de ces endroits des souvenirs extraordinaires.  Pour vraiment décrocher, ce périple fut un chemin magnifique qui a rempli nos yeux de beautés et de milieux naturels.

Vicky et moi avons beaucoup utilisé les guides touristiques des deux provinces pour trouver nos gîtes d'un soir.  Les gens parlent très bien le français partout au NB.  En NE, l'anglais est la langue principale.  Il faudra revenir pour découvrir la Baie De Fundy au NB et Lunenberg en NE.

Voilà qui termine mon périple des Maritimes en compagnie de ma Grande.  Un autre volet de plaisirs, de rires et d'échanges.  Au prochain voyage qui sera la Corse, ou Boston ou le safari en Afrique.

À suivre.

Dimanche 17 août 2014

Vicky et moi avons débuté nos vacances en déjeunant avec Valérie et Frédéric à Montréal.  Nous avons échangé: moi avec Valérie de tout le nouveau dans leur vie de couple ; Vicky et Frédéric de leur  nouveau travail.  Le petit déjeuner terminé au resto Fabergé, nous sommes allés remettre la "vanne" de production de cinéma que Vicky a conduit pendant les derniers mois pour la production de la série «Les pêcheurs» pour revenir ensuite à son appartement.  Je croyais y avoir oublié mon cellulaire... Mais non! Vicky l'a retrouvé dans le fond de mon sac à main... Bon!

LES VIGNOBLES

Nous sommes ensuite en route vers l'ESTRIE pour visiter le vignoble Vitis.  Un viticulteur et sa compagne nous accueillent.  Ils semblent fatigués et la dame est un peu stressée.  Un groupe est déjà sur place.  Nous attendons à l'extérieur. Le soleil étant au rendez-vous, nous en profitons pour marcher parmi les vignes dont les raisins ont déjà été cueillis. Une vingtaine de minutes plus tard, c'est à notre tour de recevoir les informations concernant leur vignoble.  Le cépage principal utilisé est le Frontenac.  Suite à la vinification, leurs  vins sont plutôt secs et délicieux.  La dégustation comprend 4 produits: vins blanc, rosé, rouge et vin de glace dont j'achète une bouteille.  Un bouteille de blanc m'est offerte suite à l'achat effectuée chez Tuango.  Je me sens très bien et déjà je sais qu'au prochain vignoble, il me faudra donner le volant à Vicky car elle s'abstient de boisson et de cigarettes.

Vignoble Val Caudalies: 2e station.  Je suis accueillie par des sourires.  Bien différent de chez Vitis où le stress semble plonger la responsable dans un état de mère supérieure.  Ici, deux jeunes hommes passionnés par leurs produits, nous les présentent de manière très originale en répondant à nos questions tout en nous informant de leurs nectars.  Je dégustes 4 autres produits: blanc, rosé sans alcool mais avec gaz carbonique (mélange de pomme et raisins, unique au Québec) et un vin de glace.  Ce vignoble a raflé un premier prix annuel depuis leur ouverture.  Une autre bouteille m'est remise (un blanc ici aussi).  Leurs vins sont plus soyeux que ceux de Vitis.

Terrasse du resto La rumeur affamée à Sutton
La rumeur affamée à Sutton, Estrie.

Nous arrêtons au chalet à Vicky dans les Cantons, près du Mont Orford, pour retourner coucher à Québec où nous surprenons Pascal en sonnant à la porte pour qu'il nous achète du chocolat afin de payer notre voyage aux Maritimes.  On est comique!

Vicky en vendeuse de chocolat
Visite surprise de Vicky et Raymonde à Pascal à Québec!
Vicky vendeuse de chocolat à Pascal
Vicky vend du chocolat à Pascal pour financer son voyage aux Maritimes!

Après la jasette entre Vicky et Pascal, un peu de télé et dodo.  Je suis "toastée des deux bords".

À demain!