Skip to content

EUROPE 84

EUROPE 84

4 MAI au 1ier JUIN 1984

PARTICIPANTS:

Raymonde Girard
Secrétaire, St-Félicien

Pascal Bouchard
Ingénieur, St-Félicien

 

PRÉPARATIFS DU VOYAGE

Pour notre premier grand voyage dans le monde, Raymonde et moi avons
profité de l'expérience de Yoland Guay et Louise Bouchard qui y sont
allés une année avant nous et qui ont fait pratiquement le même trajet
que nous. Nous les avons trouvés vraiment téméraires et nous les
remercions beaucoup de nous avoir débroussailler le chemin et d'avoir
amoindri nos craintes.

MUSIQUE DE GINETTE RENO

C'est Raymonde qui a préparé le voyage pendant une couple de mois en écoutant la musique de Ginette Reno! Elle s'est renseigné beaucoup à l'aide des Michelin dont elle a fait une copie de tous les endroits que nous irons visiter. Elle a ainsi constitué un guide de nos destinations qui nous sera bien utile pour le voyage. Quant à Pascal, il s'est plutôt occupé de la partie technique du voyage car c'est ce qui le stresse le plus!

COLETTE, NOTRE GARDIENNE

Pendant notre voyage, c'est Colette, la sœur de Raymonde, qui sera
notre gardienne. Elle veillera sur Vicky et Valérie. Elle demeure à la
maison depuis un moment car elle suit des cours au Cégep.

JOUR 1: VENDREDI, 4 MAI 1984

AUJOURD'HUI: VERS PARIS !

Température: pluie

DÉPART DE ST-FÉLICIEN

11h00. Nous faisons les derniers achats en ville: courroies et cadenas
pour les bagages, Kaopectate pour vous savez quoi, calepin et crayon
pendentif pour que Raymonde prenne des notes. Nous faisons un détour
par Chicoutimi, au Club Automobile, pour y prendre un permis de
conduire international car notre permis provincial n'est pas reconnu en
Europe.

DENISE NOUS RASSURE

À 15h30 nous arrivons à Québec aux Galeries de la Capitale. Raymonde
appelle Denise Jodoin pour l'avertir de notre arrivé. Nous faisons un
peu de magasinage: adapteur pour prises de courant européennes et
calculatrice pour Raymonde. Denise arrive et nous soupons dans une
brasserie. C'est elle qui nous invite. Nous parlons du voyage que nous
entreprenons. Elle a déjà habité à Lahr, sur la base militaire
canadienne et connaît très bien l'Europe pour l'avoir visité d'un bout
à l'autre. Sa maison est un véritable musée de tous les souvenirs
qu'elle a rapporté. Elle possède une superbe collection de poupées, une
autre d'assiettes en bois des différentes villes qu'elle a visité et,
ce qui intéresse Pascal, tout un assortiment de petites bouteilles de
boissons!



ON EST NERVEUX!

Pascal est beaucoup plus nerveux que Raymonde et il ne cesse de poser
des questions à Denise dans les menus détails: il ne veut surtout pas
se laisser rien au hasard! Comme nous aurons beaucoup à voyager par
train avec Eurailpass, c'est surtout sur ce sujet qu'il aimerait se
faire rassurer mais, malheureusement, Denise n'a aucune expérience à ce
sujet puisqu'elle a parcouru l'Europe en auto! Par contre, Yoland et
Louise nous ont raconté leur périple et on en sait passablement. Le
repas s'achève et Denise paye la facture. Nous l'apprécions beaucoup.

Elle nous conduit ensuite à l'aéroport de l'Ancienne-Lorette. Il pleut
et il fait noir. C'est assez lugubre! Rien pour nous rassurer! En
attendant le départ, nous faisons un peu de bouquinage et prenons des
photos avec Denise. Elle fait tout pour nous rendre les dernières
minutes moins pénible. Elle nous dira par la suite combien elle était
aussi insécure que nous en nous voyant partir ainsi à l'aventure! Elle
n'en avait rien laissé paraître!

EN 747!

L'annonce de l'embarquement dans le 747 se fait à 19h30. Nous prenons
quelques photos de l'avion. C'est la première fois que nous prenons un
très gros porteur et Pascal est ravi! Notre nervosité disparaît comme
par enchantement dès que nous sommes assis à nos places. Nous sommes au
centre de l'avion, à la 2ième rangée derrière colonne du
compartiment des cuisines. Il faut quand même une bonne heure avant que
l'avion soit rempli et que le pilote n'applique les gaz à 20h45. Quelle
sensation! Quelle puissance! Les vibrations de l'avion nous parcourent
le corps! La poussée des moteurs nous collent au siège! Et voilà le nez
de l'appareil qui se lève! Et ça décolle! Quelle sensation! Un si gros
appareil et... hop! Dans les air ! Et ça grimpe! Oui monsieur!

Pendant le trajet qui durera 6 heures, nous aurons droit à un souper
précédé d'apéritifs. Raymonde jase avec deux femmes âgées assises à sa
droite; elles ont déjà voyagé beaucoup et elles lui donnent des
adresses à Rome: Hôtel du Forum, Villa de Médicis, Place d'Espagne,
Hasler. Il est 22h00 lorsque le capitaine nous fait changer d'heure:
4h00 du matin, heure de Paris. Là on est vraiment parti pour l'Europe!

COÛTS:

Cheveux 6.00 $
Porte-monnaie 7.00 $
Pile pour cinéma 9.00 $
Rasoir Bic 2.00 $
Permis auto 7.00 $
Courroies CT 13.00 $
Kaopectate 9.00 $
Essence 15.00 $
Lunch 10.00 $
Divers 10.00 $
----------------
TOTAL: 88.00 $

 

JOUR 2: SAMEDI, 5 MAI 1984

AUJOURD'HUI: PARIS

Température:
Chaud et venteux toute la journée

HEURES DE CALME

Après le repas, les agents de bord proposent des oreillers et des
couvertures aux passagers qui s'installent du mieux qu'ils peuvent pour
lire ou essayer de dormir tant bien que mal. C'est pas facile mais un
peu tout le monde s'assoupit. Le calme s'installe. On tamise les
lumières. Pendant deux prochaines heures, c'est le calme plat rompu de
temps à autre par un passager qui doit aller aux toilettes. Et si ce
passager est installé au milieu de la rangée de siège, la moitié de ses
compagnons doit sortir dans l'allée pour le laisser aller... et la même
chose pour son retour!

LE DÉJEUNER

Il est 06h00 et les premiers rayons de soleil pénètrent par les
fenêtres de l'avion. Les hôtesses (agents de bord) commencent à
s'agiter et à faire du bruit: elles préparent le petit déjeuner!
L'odeur des aliments qu'on réchauffe excite les passager qui redressent
leur sièges et engagent la conversation avec leurs compagnons ou
compagnes de voyage. Dix minutes plus tard, les cabarets descendent les
allées: tout le monde est aux aguets!

Ou presque! Certains passagers possédant la faculté de dormir n'importe
où, sont encore emmitouflés dans leur couverture et refusent de se
laisser sortir comme ça des bras de Morphée! Après leur avoir proposé à
déjeuner, les hôtesses les laissent tranquille et passe au passager
suivant.

DES CROISSANTS!

Ah! Soit qu'ils n'en soient pas à leur premier voyage en Europe et
soient blasés de tout ce cérémonial, mais nous, les novices, nous ne
manquons pas d'abaisser notre tablette et d'accueillir avec un large
sourire, le plateau contenant notre déjeuner. Nous faisons d'abord
connaissance avec le jus d'orange et ensuite, oh dépaysement, avec des
croissants! Notre premier petit déjeuner à la française! Avec des
croissants!

UN COURS DE GÉOGRAPHIE

Vers 07h00, le capitaine nous informe que l'avion est en vue des côtes
d'Irlande. Pascal est tout étonné de cette information car il pensait
que l'avion coupait directement au dessus de l'Atlantique pour arriver
en France par la Bretagne. Ah! Il doit réviser sa géographie car il
fait la même erreur que les premiers explorateurs qui croyaient que la
terre était plate! Pour un ingénieur, c'est toute une débarque! En
imaginant la courbure de globe terrestre, il se rend compte
qu'effectivement, le pilote de l'avion a coupé au plus court entre deux
points: il a dirigé d'abord l'avion au dessus du fleuve et du golfe du
St-Laurent, passé au dessus de Gander à Terre-Neuve, au sud du
Groënland et de l'Islande pour finalement atteindre l'Europe par le
nord de l'Irlande. Nous passerons ensuite au-dessus de l'Écosse et de
l'Angleterre pour finalement traverser la Manche et atteindre Paris par
le Nord! Tout un cours de géographie appliquée!

PARIS, FRANCE

Après le survol de l'Irlande, il nous a fallu encore voler pendant deux
heures avant de survoler Paris. Tout le monde regarde par les fenêtres
pour apercevoir la ville lumière. On veut voir la tour Eiffel! On veut
voit Notre-Dame! On veut voir la Seine! On veut voir! On a tellement
hâte! C'est le premier contact pour la majorité des passager mais même
les plus blasés ne peuvent résister à jeter un coup d'œil admiratif au
joyau de la France, sa capitale, Paris. Y-a-t-il une autre ville, à
part Rome, qui puisse exercer autant d'admiration dans le monde? C'est
extraordinaire! Et il fait beau soleil pour notre arrivée!

AÉROPORT D'ORLY

L'HERBE EST VERTE!

Orly, 09h00. L'avion se pose en douceur sur la piste. Comme nous sommes
au centre de l'avion, nous ne pouvons bénéficier d'un hublot à
proximité mais Pascal peut quand même apercevoir la piste
d'atterrissage. Il est tout heureux d'annoncer à Raymonde que l'herbe
est verte! Eh oui! C'est l'été ici! Merveilleux décalage avec le Québec
qui n'en est encore qu'aux premiers balbutiement de son été.

LE PORTE-BAGAGES

09h15: Premiers contacts avec les parisiens et l'accent français. Un
peu déroutant d'entendre tant de gens parler ainsi. Je me demande si
c'est bien réel. En tout cas, ça fait exotique! Nous passons la douane
et allons récupérer nos bagages que j'installe sur le petit
porte-bagages que nous étrennons. Même si je me suis pratiqué à la
maison à y installer les valises, en réalité, ici à Paris, c'est pas
mal plus stressant et ça me prend pas mal de temps avant de réussir à
tout placer convenablement. Je dois même m'y reprendre et raffermir les
courroies élastiques.

LE TRAIN DE BANLIEUE

ACHAT DE BILLETS DE RER

09h45. Nous allons à l'information de la SNCF pour réserver nos places
sur le T.G.V. vers Avignon. Nous devons payer un acompte de 20 francs
et c'est notre première dépense! Nous suivons les indications et allons
à l'extérieur afin de trouver le bus qui nous mènera à la gare du
R.E.R. C'est le train de banlieue qui nous mènera à la gare de Lyon où
nous avons réservé une chambre pour notre arrivée.

Nous devons acheter les billets avant de monter dans le bus. Raymonde
retourne donc à l'intérieur de l'aérogare et s'engueule avec un commis
parisien au sujet des jetons! Il faut payer avec des jetons, comme dise
les français, et non de la monnaie. Oups! Un contact plutôt raide! Elle
revient finalement avec les billets.

10h15: Embarquement dans l'autobus vers le R.E.R.: on ne vérifie même
pas nos billets! Nous passons par l'aérogare d'Orly-sud et ensuite en
direction gare.

LES IMPORTÉS

Quinze minutes plus tard nous montons dans le trains. Nous nous
demandons si nous sommes bien en France! En effet le wagon et le train
à ce qui semble, est rempli de gens de couleur: des noirs plus ou moins
chocolat au lait et des arabes à moustaches! Pour être dépaysant c'est
dépaysant! Mon dieu! Où sommes nous! On se regarde: sommes-nous en
France! Est-ce un train réservé aux "minorités"! On se pose des
questions!

LA BONNE LIGNE?

Enfin, le train file en direction de Paris. On a pas le choix de
suivre. Un tableau du réseau R.E.R. est affiché sur la paroi du train.
En le consultant, on se rend compte que la ligne que nous empruntons
bifurque à un endroit donné: sommes-nous sur la bonne voie ou
devrons-nous transférer à la bifurcation? Nous prenons la décision de
rester à bord. C'est la bonne!

Pendant le trajet Pascal refait nos bagages sur le chariot car il les
avait défaits en montant dans l'autobus en pensant que c'était
nécessaire! Naïveté de touriste novice quoi!

EN MÉTRO

TRIMBALLAGE DE VALISES

10h45. Le train arrive à la Gare de Métro. Nous descendons ici pour
aller prendre le métro qui nous conduira, après quelques transferts, à
la station de métro de la gare de Lyon, notre destination. Nous faisons
l'expérience du transport de nos bagages sur le chariot: c'est adéquat
sur les surfaces planes mais assez ardu pour monter les escaliers!
Raymonde s'installe à l'avant pour tirer sur le chariot et Pascal à
l'arrière pour l'aider à franchir les marches. C'est assez dur sur la
structure du chariot et nous devons faire attention pour ne pas la
crochir! Un problème inattendu! Il faudra réviser la technique. Un
autre problème insoupçonné survient lorsqu'on veut traverser les portes
du métro: ici, pour éviter que les jeunes ne sautent par-dessus les
tourniquets sans payer, on a installé des portes-tournantes fabriquées
en tubes métallique. C'est toute une expérience que de traverser un
porte-bagages à travers ce tourniquet! Oh boy! Décourageons-nous pas!
On vient juste d'arriver!

MÉTRO-AUSTERLITZ-LYON

Nous prenons finalement notre première rame de métro, direction
Austerlitz. Autre déception: beaucoup de noirs, d'algériens, tunisiens
et marocains ici aussi.

Dix minutes plus tard, nous sommes à la station d'Austerlitz où nous
changeons de rame pour nous diriger vers la Gare de Lyon. Nous nous
retrouvons facilement dans ce métro puisque Montréal a copié le métro
de Paris pour sa construction et sa gestion. Ainsi, en plus d'avoir des
wagons fonctionnant aussi sur des pneumatiques, le réseau est construit
de la même manière: pour aller dans une direction, on prend la rame
portant le nom de la station située à l'extrémité de la ligne. C'est
facile... lorsqu'on sait comment ça fonctionne! Et il faut aussi savoir
où on veut aller!

11h20. Gare de Lyon. Nous sortons du métro sur la rue Diderot. Nous
sommes en face de notre hôtel, le Terminus Lyon! Nous le voyons dès
notre sortie du métro! Hey! Super! Juste en face de la gare et du
métro! On aura pas à marcher beaucoup pour nos déplacements motorisés!
Super! Super!

TAXI FOU!

Nous sommes tellement heureux de cette situation que nous nous hâtons
de traverser la zone piétonnière en face de la gare. Attention! Un
véhicule arrive ne fou et Raymonde manque de peu de se faire écraser.
C'est un taxi ! Sont aussi fous que chez nous!

HÔTEL TERMINUS LYON

NOTRE CHAMBRE

La réceptionniste nous qu'elle nous attendait la veille! Nous avions,
par erreur, réservé le 4 et 5 au lieu du 5 et 6. Nous ne disons rien et
elle laisse tomber. Nous réservons tout de même pour le 6. Nous prenons
l'ascenseur. Notre chambre (#15) est petite. Nous avons cependant une
T.V. en couleur et une radio datant des années 60. La salle de bain a
un bain profond mais court, un lavabo, un bidet et une toilette. Et il
y a aussi du papier de toilette! Ça ressemble à des napkins et c'est
très lisse. Pas tellement absorbant! Pascal avait vraiment hâte de
voir! Il s'est dit tellement de chose sur les toilettes françaises!
C'est propre même si c'est cher 330 FR ($55). Le petit déjeuner est
inclus et servi dans la chambre.

VISITE D'ORIENTATION

PONT D'AUSTERLITZ

Il est 12h15. Nous sommes relativement en forme et décidons d'aller
voir les environs. Nous avons une carte de Paris et nous nous dirigeons
volontairement vers la Seine. Du Pont d'Austerlitz, nous avons une vue
sur Notre-Dame au loin. Mon dieu! C'est intimidant et exaltant à la
fois! Nous n'arrêtons de nous répéter que nous sommes à Paris, oui, à
Paris!


"Raymonde! On est à Paris! Le réalises-tu? Paris. En France!"


Et de voir Notre-Dame au loin vient comme nous rassurer! Oui! On est à
Paris! D'autant plus qu'avec le paquet de noirs et d'arabes que nous
avons vu ce matin, nous nous demandions si vraiment nous étions à la
bonne place!

DES IMAGES NOUVELLES

Nos yeux enregistrent à cent milles à l'heure tout ce qui se présente
devant eux. En quittant notre hôtel, en face de la gare de Lyon,
c'était un arabe en costume traditionnel qui semblait sortir tout droit
des contes des Milles et Une Nuits. Tantôt, en passant près d'une
grille de ventilation du métro, nous avons vu un autre aspect de Paris:
une grosse boite de carton posée sur la grille et, dedans, un clochard.
Il peut ainsi dormir à la chaleur! Là, c'est Notre-Dame en face de nous
avec tout ce que cette cathédrale peut représenter à nos âmes
chrétiennes. Maintenant, nous regardons un policier en devoir à
l'entrée du pont et sur les rues Ledru et Rapée. Pascal compare son
travail avec celui de nos policiers. Ça se ressemble! Son car est
stationné tout près et il fait la circulation à ce carrefour. C'est
samedi matin et la circulation doit certainement être beaucoup moindre
que sur semaine.

AU CAFÉ

Nous traversons le pont et arrêtons à un petit pub. Nous voulons de
l'eau et demandons au garçon si c'est de l'eau du robinet ou de l'eau
en bouteille. On a jamais compris sa réponse. Pas rassurés du tout,
nous évitons d'en boire et commandons la soupe du jour. Le garçon nous
boude parce que nous ne commandons rien de plus. On nous avait averti:
les parisiens sont spéciaux! Et les garçons de café encore plus!

LE CHÂTEAU DE VINCENNES

Nous revenons à la Gare de Lyon car nous voulons aller au Château de
Vincennes afin de réserver une chambre. Il est 13h00. Nous prenons le
métro à destination du Château de Vincennes. Le château est juste à la
sortie de la station. Des gens attendent en groupe à l'entrée et une
pancarte annonce le tarif des visites! Nous décidons de faire le tour
du château et prendre des photos. Mais c'est immense! C'est une
ancienne forteresse et les remparts nous fascinent... surtout Pascal!
Il nous faut au moins 3/4 heure pour en faire le tour et découvrir que
la seule porte d'entrée accessible est celle face au métro. Nous y
allons.

C'EST PAS UN HÔTEL !

Dans le hall d'entrée se trouve une caserne de soldats et des véhicules
d'armée y pénètrent. Raymonde s'informe à des dames de la réception au
sujet des chambres à louer: il n'y en a pas! Le Château est un musée.

VISITE DU CHÂTEAU

Nous décidons de visiter la cour intérieure. Personne ne nous demande
de billet et nous entrons sans payer. Nous nous joignons à un groupe de
français qu'un monsieur distingué, probablement en charge des
restaurations du Château. Il nous entretien de l'histoire du Château.
Ainsi Louis XIV y aurait passé sa lune de miel! Diderot et Mirabeau y
ont été incarcérés.

Dans le groupe un Jos-sait-tout à la crinière blanche ne cesse
d'interrompre le guide qui est très patient avec lui même s'il conteste
et corrige ses dires. Il semble très au fait de toute l'histoire du
Château et ne semble pas d'accord avec la restauration qui y est
effectuée. Nous quittons ce groupe pour continuer seuls notre visite
pendant un bout de temps.

Raymonde est fatiguée et à 15h00 nous quittons l'endroit pour aller à
la recherche de l'hôtel "Château de Vincennes". En chemin, nous
achetons notre première bouffe. Nous trouvons l'hôtel mais c'est aussi
cher que Terminus Lyon et trop loin.

ÉLIMINER LE DÉCALAGE HORAIRE

À 16h30, nous sommes revenus à notre hôtel. Nous avons un rituel à
faire pour éliminer au plus vite les conséquences du décalage horaire.
Pascal a lu cette recette dans une publication d'Edgar Cayce et veut
l'essayer. Nous avons apporter le nécessaire soit des bouteilles de sel
d'Epson et de bicarbonate de soude. Selon Cayce et l'expérience de
plusieurs voyageurs, les sels dissous dans l'eau du bain réorientent
les énergies du corps et les harmonisent avec celles du lieu où nous
nous trouvons. En principe nous devrions éliminer l'endormi et les
indispositions causées par le décalage horaire.

Nous emplissons le bain d'eau chaude et y versons les sels. Nous allons
nous y tremper chacun notre tour pendant 20 minutes en faisant bien
attention de ne jamais croiser nos bras qui doivent en tout temps
rester le long de notre corps. L'attente est longue pour celui qui doit
laisser sa place car une fois dans le bain, la relaxation est totale et
nous devons compter sur notre compagnon ou compagne pour bien
chronométrer notre bain! C'est dur car il ne doit pas s'endormir!

Nous nous séchons et faisons un petit somme jusqu'à 20h00. Nous nous
réveillons en pleine forme et olé! olé!

À LA TOUR EIFFEL

Nous prenons le métro en direction de la tour Eiffel que nous voulons
voir de nuit. Pascal a sa caméra avec lui. Il nous faut à peine 15
minutes pour arriver à destination. Elle est toute illuminée et c'est
merveilleux de la voir se détacher sur le ciel noir. Pascal la prend
sous tous les angles: avec des arbres, avec des bâtiments, de haut en
bas, avec juste une patte! Il en est comique!

Nous sommes encore sous le choc culturel! C'est encore difficile de
bien réaliser que nous sommes à Paris! Même quand on est directement
sous les pattes de la tour Eiffel!

Nous marchons vers le Trocadéro, en face de la tour. C'était
originalement le Palais de Chaillot. De l'esplanade, nous avons une vue
superbe de la tour. Encore des photos! Raymonde est presque gênée de
voir Pascal à quatre pattes par terre en train d'installer sa caméra
sur son mini-trépied! Il se contorsionne dans tous les sens pour bien
ajuster la caméra! Click! Click! Click!

Encore une autre! C'est la dernière! C'est juré! Et ça continue ainsi
pendant deux heures!

PREMIER DÎNER

À 23h00, nous sommes de retour à l'hôtel. Nous avons faim et décidons
d'aller dîner (souper au Québec) au restaurant voisin de notre hôtel,
La Tour de Lyon.

Pascal:
entrecôte à moelle plus 1 vin rouge et 2 cafés viennois.

Raymonde:
une salade savoyarde.

Coût: 130 Fr. ($22).

24h00. Coucher. Nous avons notre journée dans le corps!

COÛTS:

Bouffe 30 + 40 + 38 + 130: 238 F

Métro 48 + 34: 82 F

Chambre Terminus Master Card: 330 F

Réservation T.G.V.: 20 F

----------------

TOTAL: 670 F @ 5.95 F/$ 113.00 $

Total photos: 36 + 6 = 42

JOUR 3: DIMANCHE, 6 MAI 1984

AUJOURD'HUI: VERSAILLES

Température:
Matin jusqu'à 17h00: brumeux et froid. 17h00 à 19h00: pluie froide.
Soirée: bruine.

07h30. Lever et toilette.

À 08h30, on nous livre notre petit déjeuner dans la chambre. On se sent
comme des rois! Nous sommes tout excités! C'est bon et typique de la
France: café et croissants accompagnés de confitures. Nous dégustons en
nous taquinant! Avant de quitter pour la journée, nous prenons quelques
photos dans la chambre.

LA SEINE

09h15. Départ de l'hôtel vers la gare d'Austerlitz à pied pour aller
prendre le R.E.R. en direction de Versailles. C'est brumeux et le ciel
est couvert. Nous espérons que ça va tenir pour la journée! Nous
traversons la Seine par le pont d'Austerlitz. C'est dimanche matin et
des gens font du jogging sur les berges du fleuve. Berges... il faut
s'entendre car, dans Paris, les rives de la Seine sont depuis longtemps
emmurées avec un chemin dallé de chaque coté. Des péniches sont
amarrées le long de la rive. Des gens les habitent. Nous en voyons une
qui passe sous le pont: une petite Renaud 8 trône fièrement sur le pont
arrière. Ça fait drôle de voir ça!

EURAIL PASS

09h30. Nous pénétrons dans la gare d'Austerlitz et allons à un kiosque
pour faire valider nos Eurail Pass. Nous pourrons maintenant prendre
n'importe lequel train en Europe pour aller où nous voulons pendant les
30 prochains jours.

La gare est vaste et il nous est difficile de nous y orienter. D'abord
trouver le bon quai et ensuite le bon train pour
Versailles. Après avoir vu passer quelques trains sur l'autre voie et
attendu en vain après le nôtre, Pascal décide de regarder les tableaux
d'affichage: ils indiquent clairement que notre train passe sur l'autre
voie! Nous traversons de l'autre coté et prenons le prochain train.
Versailles nous voici!

VERSAILLES

10h20: Arrivée à la Gare de Versailles. Nous devrons traverser cette
petite ville pour atteindre le Château. Une marche de 15 minutes
environ. Nous passons devant des étalages de fruits et légumes et
prenons de très belles photos. Au Faisan Argenté, nous en profitons pour
acheter quelques pâtisseries et gourmandises pour le dîner à
Versailles. Raymonde porte le sac à dos rouge à Vicky et nous nous en
servons pour y mettre les victuailles et l'eau.

LE CHÂTEAU DE VERSAILLES

Nous arrivons au Château de Versailles à 11h00. Nous traversons la
porte dorée et pénétrons dans la grande cour du Château. Une statue
équestre de Louis XIV trône en son centre. Ce dernier y fit des travaux
considérables employant 22 000 ouvriers et 6 000 chevaux. La place est
dallée et Pascal remarque le souci qu'on a mis pour bien drainer la
cour. En contrebas de cette immense cour, nous sommes étonnés de
découvrir l'Orangerie qui servait, autrefois, à abriter les arbres
tropicaux en hiver. En été, les orangers et les palmiers étaient sortis
à l'extérieur. C'est très impressionnant.

LES GRANDS APPARTEMENTS

Nous décidons d'aller visiter immédiatement les grands appartements car
il n'y a pratiquement pas de file d'attente pour entrer. Nous visitons
de 11h10 à 13h50. Nous voyons surtout des salons (Vénus, Diane, Mars,
etc.) et nous sommes étonnés par les peintures aux plafonds des
appartements et par les dorures décoratives, les tapisseries, les
meubles et... surtout, le travail qu'il a fallu aux artisans pour faire
tous cela!

PROTECTIONS ANTI-VISITEURS

La plupart des planchers sont en marqueterie de bois et ça craque de
partout! Les conservateurs du musée ont pris des précautions afin de
diriger le flot des visiteurs et protéger les parquets et les meubles.
Tout est cordonné et les parcours des visiteurs sont indiqués par des
tapis recouvrant la marqueterie. Les meubles à la portée de main des
visiteurs sont recouverts d'un épais plastique transparent.

COURS "VITRE 101"

Pascal s'intéresse aussi aux fenêtres, surtout aux vitres! La plupart
d'entre elles semble d'origine car elles ne sont pas complètement
lisses. Il confie à Raymonde qu'il a lu quelque part que le verre, tout
comme un liquide, "coule" vers le bas et si on regarde attentivement
une très vieille vitre, on remarquera qu'elle est plus épaisse au bas
qu'en haut et que sa surface est irrégulière.

À notre sortie de la section des appartements, nous nous allons
immédiatement nous mettre en file pour la visite des appartements du
roi et l'opéra. Contrairement à la précédente, celle-ci sera une visite
guidée. Pendant l'attente, nous regardons des jeunes filles sauter à
l'élastique: elles nous rappellent Valérie et Vicky! Mêmes jeux! Même
entrain!

LES APPARTEMENTS DU ROI

Pour notre visite, nous joignons un guide anglais. Ses commentaires
sont très intéressants et nous apprenons beaucoup de détails sur la vie
du roi et du château. Nous sommes étonnés d'apprendre que les meubles
que nous voyons présentement, ne sont pas les meubles originaux car,
lors de la révolution, les révolutionnaires ont vidé Versailles de tout
ce que le château contenait. Nous passons par la chambre du roi où
Louis XIV mourut en 1715. On a prit 20 ans pour la restaurer.

On nous montre le seul meuble original et c'est le secrétaire du roi:
en effet ce meuble avait été construit dans cette pièce et il était
trop gros pour passer par la porte!

LA GALERIE DES GLACES

Tous les appartements se distinguent par leur fonctions dont la chambre
du roi mais ce qui nous a le plus étonné furent la chapelle du roi,
l'opéra et surtout, le salon des glaces! Il
servait pour les audiences extraordinaires et les bals princiers.
C'était aussi le passage entre les appartements du roi et ceux de la
reine. Nous passons de longs moments dans cette longue pièces à y
admirer des sculptures et à imaginer les fêtes dansantes qui se sont
tenues à cet endroit. Le salon est tout en longueur avec un mur
recouvert de miroirs en arcades (les glaces) au nombre de 17 auxquelles
répondent, en face, un mur de 17 fenêtres. Au plafond sont accrochés
des lustres de cristal. Un tel environnement devait certainement
combler la plus blasée des débutantes!

JEU DES GRANDES EAUX

Nous terminons la visite à 16h00 juste à temps pour voir le Jeu des Grandes Eaux. Nous sommes très choyés
d'être présents aujourd'hui car ce spectacle n'est présenté que très
rarement. Le château est sur une colline et les jardins s'étendent en
contrebas et sont agrémentées de bosquets et de plusieurs fontaines.
L'eau qui les alimente provient d'un immense bassin derrière le château
de sorte que la pression ne peut être plus forte que la différence de
niveau entre le bassin et les fontaines.

Nous avons tout juste le temps de nous installer en face de la première
fontaine en contrebas du bassin que déjà le jeu d'eau s'enclenche.
Comme la pression provient de la différence de hauteur entre le bassin
et les fontaines, les jets ne peuvent dépasser une certaine hauteur.
C'est pourquoi, même si les principes hydrauliques emballent Pascal, le
spectacle en soi n'est pas très impressionnant! Un peu décevant même!

Nous profitons du Jeu des Grandes Eaux pour faire le tour des jardins
tout en admirant les multiples sculptures qui le parent. Raymonde
traîne les photocopies du Michelin dans son sac et elle nous guide
d'une fontaine à l'autre en passant à travers les multiples bosquets.
Nous avons faim et trouvons un banc où nous déballons nos victuailles
pour faire une bonne bouffe. Hum... Pas mal bon!

RETOUR À PARIS

À 18h00, il commence à pleuvoir. Nous prenons le maximum de photos du
parc sous la pluie et repartons à pied vers la gare. Nos Key-way sont
parfaits mais il pleut tellement que nous devons arrêter dans un pub
pour attendre la fin de l'orage. Nous prenons une bière et un café.
C'est à cet endroit que nous faisons la découverte de la toilette
turque.

La pluie cesse et nous prenons le train pour retourner à notre hôtel.
Il est 19h00. Notre journée a été bien remplie et nous relaxons en
regardant la télé: c'est le Grand Prix de St-Marin.

À 20h30, nous quittons l'hôtel à la recherche d'un hôtel pour les trois
(3) prochaines nuits. Nous en faisons quelques unes et portons notre
choix sur Grand Hôtel de France. La chambre coûte 172 F, sans T.V.
C'est dans le même coin que la Gare de Lyon et à peu près 5 minutes de
marche du métro.

Nous repassons à l'hôtel Corail située en face au Grand Hôtel de France
et faisons une réservation pour le 31 mai au soir, veille de notre
départ. Pascal a été très sage, car à notre retour, nous n'avions plus
le courage de chercher un hôtel.

21h40. Nous allons dîner au Vesuvio, voisin de l'hôtel Terminus de
Lyon. Grosse bouffe pas chère.

Comme entrée, Pascal prend une pizza magarite et Raymonde un spaghetti.

Comme met principal nous prenons une escalope de veau à la milanaise
(tranches de veau panées avec citron).

Comme dessert, Pascal s'offrira une Zuppa Inglese et Raymonde des
Profitteroles qui sont des boules de pâtes avec crème glacée au centre
et baignant dans une chantilly.

Coût: 195 F (32 $)

23h30 Coucher après quelques lectures.

COÛTS:

Bouffe dîner 20 F

Café & bière 20 F

Bouffe souper 195 F

Visites (12,22,28) 62 F

Chambre (Terminus Lyon) 330 F

-------------------

TOTAL: 627 F (105 $)

PHOTOS: #2 #3 #4 #5

30 + 36 + 37 + 5 = 105





JOUR 4: LUNDI, 7 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LE LOUVRE

 

Température:
Pluie & froid (matin)

Nuageux et percées de soleil (midi)

Soleil & nuageux (après-midi)

07h30 Lever, toilette et petit déjeuner dans la chambre.

PAS DE CHÂTEAUX DE LA LOIRE

Nous avons décidé de faire un petit changement à notre programme: nous
avons pesé le pour et le contre et avons décidé de ne pas faire les
Châteaux de la Loire à cause du prix des excursions et pour avoir
suffisamment de temps pour visiter le Louvre.

Après le déjeuner, nous préparons nos bagages car nous changeons
d'hôtel aujourd'hui. À 08h45, nous descendons à la réception pour payer
la chambre avec la carte Master-Card. On nous permet de laisser nos
bagages en consigne pour la journée. Ils sont bien gentils!

ST-GERMAIN L'AUXEROIS

09h00. Nous prenons le métro et 15 minutes plus tard, nous arrivons au
Louvre. Il n'est pas encore ouvert. Nous voyons une belle église en
face de la bouche de Métro et décidons d'y aller. C'est l'Église
St-Germain l'Auxerois. Nous la visitons et prenons des photos. Cette
église est reliée avec la femme de Champlain qui y fut baptisée je
crois. Un prêtre nous fait visiter un retable de grande valeur dans une
pièce à côté. Il est très aimable. Nous achetons plusieurs cartes
postales.

LE LOUVRE

La visite de l'église nous a mis à l'abri de la pluie mais l'attente au
Louvre est AFFREUSEMENT longue et froide. Je me résigne à mettre mon
Key-Way pour me protéger du vent froid et de la bruine.

Le Louvre couvre 40 hectares. Il fut la résidence royale sous Charles
V, François I, Henri IV et Louis XIV.

C'est à 10h15 qu'on ouvre finalement les es portes du Louvre. Nous
mettons notre sac de provision en consigne et partons visiter: Egypte,
Grèce, Rome, Mona Lisa, Vénus de Milo, les Trois Grâces, etc. Nous
portons une attention tout spéciale au Scribe accroupi dont les yeux
sont admirables. La visite est extraordinaire mais nous manquons de
temps et il y a tellement à voir.

AGRANDISSEMENT DU MUSÉE

Nous quittons le musée à 14h15. Nous voyons au passage, les travaux
archéologiques que l'on effectue présentement dans la cour du Louvre.
Une fois ces recherches complétées, on va construire des souterrains et
une pyramide de verre au dessus. Ce sera la nouvelle entrée du Musée.

Nous allons nous reposer sur un banc des Tuileries où nous prenons
notre lunch. Nous profitons de cet arrêt pour prendre des photos de
statues et de l'un et l'autre. C'est agréable.... mais froid! Les
pommiers sont en fleurs.

PLACE DE LA CONCORDE

Nous reprenons notre marche en direction de la place de la Concorde et
de l'Obélisque. Nous défions le trafic intense de ce carrefour
giratoire pour aller admirer de près la fontaine et l'Obélisque. Le
ciel est presque totalement bleu et le soleil brille. Nous reprenons
notre marche. En face de nous se dressent les colonnes de la Madeleine.
Superbe vue!

Ensuite c'est l'Opéra. Nous faisons des farces: Raymonde, même si elle
était chanteuse vedette de l'Opéra, aurait peine a magasiner dans les
magasins opulents près de la Madeleine et Opéra. Nous passons devant
l'Olympia qui a vu plusieurs vedettes québécoises s'illustrer dont
Robert Charlebois et ses pitchage de drums!

Raymonde veut aller au toilette: elle fait l'expérience d'une toilette
payante sur la rue. C'est un cubicule posé sur le trottoir et moyennant
quelques "jetons", comme disent les parisiens, on a droit à une
toilette toute propre.

MOTO-CACA

Parlant de propreté, nous avons été étonné en déambulant sur les
trottoirs, de voir des moto-caca! Ce sont de petits bonhommes verts
montés sur une motocyclette munie d'un genre d'aspirateur qui ramassent
les crottes de chiens! Or, lorsqu'on sait qu'il y a presque autant de
chiens que de parisiens, on ne peut que s'imaginer la quantité
d'excréments que ces animaux de compagnie laissent sur les trottoirs
lors de leur promenade. Et comme les parisiens sont les plus chialeux
des français, il est hors de question qu'ils se rabaissent à ramasser
les crottes de leurs toutous! Ils préfèrent payer des taxes pour qu'on
le fasse à leur place!

ARC DE TRIOMPHE

Nous prenons le Métro à l'Opéra et nous nous dirigeons vers l'Arc de
Triomphe. Il est

16h30. Un tunnel permet de traverser le carrefour giratoire de l'Arc de
Triomphe mais aussi d'y aller. Parvenus au centre du tunnel, l'accès à
l'Arc est interdit par des policiers. Nous devons continuer et sortons
à l'autre bout, sur le boulevard Des Champs Élysées.

ANCIENS COMBATTANTS

C'est tout plein de policiers qui nous disent qu'une parade s'en vient
car demain sera le 39ième anniversaire de l'Armistice du 7
mai 1945. Présentement l'Arc de Triomphe est interdit à cause de ces
cérémonies.

Il est 18h00. Nous attendons près du trottoir à la sortie du tunnel
d'accès à l'Arc. Je prends des photos. À 18h00, la parade arrive. Ce
sont des fanfares et des anciens combattants qui remontent les Champs
Elysées vers l'Arc de Triomphe.

LES CHAMPS ÉLYSÉES

Une fois la parade passée, nous descendons lentement les Champs
Élysées. Nous arrêtons nous reposer à un pub nommé la Brasserie Étoile.
J'y prend une bière et Raymonde un Sprite. Nous faisons l'achat de
livres sur Paris et Versailles à un petit kiosque.

Nous passons devant le Grand Palais et la Place Canada où nous pouvons
admirer des arbres en fleurs dans le parc Jacques-Cartier. Nos pas nous
dirigent sur le Pont Alexandre III où nous franchissons la Seine pour
aller à la station de métro des Invalides et retourner à l'hôtel.

Nous récupérons nos valises à l'hôtel Terminus de Lyon et allons
prendre notre chambre au Grand Hôtel de France.

SOUPER DISPENDIEUX

21h00 Souper au restaurant l'Européen près de la gare de Lyon. C'est un
restaurant chic que nous voulons essayer depuis que nous sommes
arrivés. Sa spécialité: les Fruits de mer ! Nous nous installons à un
table et consultons le menu: très dispendieux! Ce sera une autre fois
pour s'emplir le bedon!

PASCAL

Coquille St-Jacques sautées

Bordelaise: poissons enrobés d'une panure frite.

RAYMONDE

Avocats cocktail: ½ avocat dans une sauce rose avec crevettes.

Les noix de St-Jacques à la nage:


Genre pétoncles dans une sauce à la crème avec légumes y baignant.

Un groupe français gueulards mangent à la table d'à côté. Ils sont
comiques! Ils ont tout un assortiment de fruits de mer crus dans un
grand plat rempli de glace.

Nous devons régler l'addition (330 F, 55 $) avec la Master Card car ils
ne prennent pas American Express et nous n'avons plus de liquide. Nous
quittons très déçus de notre souper et surtout, du coût. DÉCEPTION.

23h00 Coucher.

COÛTS:

Métro 24 F

Pourboires, femme de chambre 20 F

Livres, cartes, timbres 190 F

Bières 25 F

Souper 330 F

Chambre Grand Hôtel de France 171 F

--------------------

TOTAL: 760 F (128 $)

Taux de change: 5.95 F/$

Photos: #5 #6 #7

30 + 38 +10 = 78

 

JOUR 5: MARDI, 8 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LES MONUMENTS DE PARIS

Température:
Am: Soleil passager - froid

pm: Soleil - frais. Soirée: vent froid

08h30 Lever: Grasse matinée! Raymonde appelle aux Folies Bergères. Nous
voulons faire une réservation pour une soirée à cet endroit. Ça ne
répond pas

10h00 Gare de Lyon: attente en file pour changer de l'argent (200 $ ).
Raymonde va acheter (ou poster) des cartes postales.

Problème avec un chèque de voyage que j'avais voulu changer la veille à
l'Européen et qui m'est refusé parce que j'ai raturé. Ils exigent le
passeport et prennent la photo du chèque et du passeport.

ARC DE TRIOMPHE

10h45 Arc de Triomphe. Il y a encore une cérémonie et l'accès en est
interdit. Nous entendons la voie de Mitterand. Ah! Oui! L'anniversaire
de l'Armistice! Ce sera pour une autre fois! On décide de laisser faire
et d'aller à la Tour Eiffel.

11h05 Déjeuner-dîner dans un petit restaurant près de la Tour Eiffel.
Il y a une dame qui vend des billets de loto près de notre table.

TOUR EIFFEL

11h45. Nous montons au 2ième étage de la tour avec
l'ascenseur qui part d'une patte. Nous prenons plusieurs photos et
Pascal, en bon ingénieur, examine minutieusement la structure! Monsieur
Eiffel connaissait son affaire selon lui! Nous avons une vue
imprenables sur le Sacré-Cœur bien ancré sur sa colline. Nous
planifions une visite à cet endroit aujourd'hui. Un petit étang
agrémente l'espace entre les pattes de la tour. Des canards y
pataugent.

LES INVALIDES

12h30. Nous visitons les musées de guerre des différentes époques. Nous
pouvons admirer les armures du Moyen-âge ainsi que les armes et les
costumes des soldats depuis 1700 jusqu'à nos jours. Nous sommes
toujours étonnés de voir la petitesse de ces armures et costumes. La
taille des hommes a vraiment changée depuis le Moyen-âge.

Notre visite nous mène vers l'étage réservé aux deux (2) dernières
guerres. C'est très complet avec une maquette des plages de Normandie
lors du débarquement et des photos des camps de concentration.
Différents souvenirs de guerre nous remémorent ces époques douloureuses
pour l'humanité.

Finalement, nous allons voir l'étage des maquettes de villes, de champs
de bataille et de forteresses dont une maquette de Rome vers 1750
extraordinaire de détails et d'ampleur. Nous avons très peu de temps de
libre et Pascal se promet, un jour, d'y revenir passer au moins une
journée!

TOMBEAU DE NAPOLÉON

Il est 15h30 lorsque nous allons voir l'élément le plus important des
Invalides: le Tombeau de Napoléon. On a vraiment l'impression que cet
empereur est le plus grand que la France ait eu! Son tombeau est au
centre d'une rotonde avec un dôme. Nous pouvons en faire le tour et
descendre au sous-sol pour continuer la visite du tombeau. Vraiment
impressionnant!

MONTMARTRE

LE SACRÉ-COEUR

À 16h30 nous prenons le métro vers Sacré-Coeur. Nous passons par la rue Pigalle qui a donné son nom au quartier
chanté par Piaf. Cette rue nous conduit en direction de Montmartre et
du Sacré-Coeur sur la butte. Une démonstration de Krishna se tient sur
la rue: ils chantent en s'accompagnant de tambourins. Certains d'entre
eux distribuent des pâtisseries. Un ensemble d'escaliers nous
permettent de monter la colline et d'atteindre Sacré-Cœur.

Nous devons cependant affronter des enfants, des Gitans ou des
bohémiens, qui quêtent dans les marches. Nous sommes prudents avec eux
car on nous a mis en garde sur la facilité avec laquelle ils peuvent
nous voler sans qu'on le sache! Des experts pickpocket! Comme dans tous
les temples que nous visitons, le Sacré-Cœur a droit à quelques
lampions gracieuseté de Raymonde! Pour ses intentions et celles de
Pascal bien évidemment!

PLACE DU TERTRE

Nous sommes dans un des quartiers les plus connus de Paris et les noms
de Montmartre et Pigalle évoquent dans nos mémoires des chansons et des
films rendus célèbres par les artistes français. Nous marchons dans un
autre endroit renommé pour ses peintres: la Place du Tertre. Plusieurs artistes y
exposent en plein air. Nous faisons le tour des étales et portons notre
choix sur une peinture du Sacré-Cœur de l'artiste Lucien Desmedt. Cette
huile trônera dans la chambre de Pascal et Raymonde.

UN ACCORDÉONISTE

Et pour nous combler, voilà qu'on entend de l'accordéon! Au coin de la
rue, un musicien portant le béret typique, chante des airs d'époque en
s'accompagnant de cet instrument. Pascal est exaucé! Depuis notre
arrivée qu'il déplore le fait que Paris n'est pas exactement comme dans
les films qu'il a vu lorsqu'il était jeune!

OÙ SONT LES FOLIES BERGÈRES?

18h00. Nous sommes sur le chemin du retour vers le métro Pigalle. Nous
achetons un peu de bouffe: du fromage, du vin, du jambon et du pâté en
boite. Nous nous informons pour trouver le quartier des Folies
Bergères. Ce n'est pas dans Pigalle ni dans Montmartre. Nous prenons le
métro vers la station indiquée.

18h30: Sortie du métro et direction Folies Bergères. Nous n'avons pas
acheté de pain et nous devons en trouver. Nous cherchons pendant ½
heure dans le quartier et n'en trouvons pas. Nous allons alors à la
réception des Folies Bergères et on répond à Raymonde qu'ils ne
prennent pas de réservation pour le lendemain, de la faire faire par
l'hôtel. Nous continuons notre recherche de pain et trouvons un
restaurant chinois sur notre chemin de retour près des Folies.

SOUPER CHINOIS

19h00 Nous décidons de souper à ce restaurant portant un très beau nom: Nouveau Paradis. Ce sera un souper
extraordinaire! Tout ça en dégustant une couple de bonnes bouteilles de
vin au son de la musique "Sunshine reggae"!

PASCAL

Soupe Egg drop

Poulet beignet & riz cantonnais

RAYMONDE

Soupe poulet et nouille

Poulet au curry

ACTIVITÉS NOCTURNES

Nous quittons le restaurant vers 21h30. Pascal est très très joyeux! Il
aime bien le vin français et il se fait plaisir! À 21h45, nous sommes
sur la Place de Notre-Dame car Pascal veut prendre des photos de nuit.
Il parcourt les bosquets tout autour de la cathédrale afin d'avoir le
meilleur angles pour ses photos. Click! Click!

Soudain il sursaute! Crack! Crack! Oups! Il n'est pas seul dans le
bosquet! Il se retourne et voit une forme avec deux yeux blancs qui
percent la nuit: un noir! Il ne sait pas qui a eu le plus peur: le noir
ou lui! En tout cas il met fin à ses photos et va retrouver Raymonde
qu'il a laissé sur un banc face à Notre Dame.

Il la retrouve et lui raconte sa mésaventure: il a eu peur du "noir"! Elle aussi a eu son aventure car elle
s'est fait "troller" deux fois par des
tunisiens-marocains. L'un d'eux lui apprend qu'un attentat a été commis
au parlement de Québec. Quelqu'un a tiré des coups de fusils et il y a
eu des blessés.

PHOTOS DE NUIT

23h30 Retour vers l'hôtel à pied tout en prenant des photos. Le vin
poursuit ses effets et Raymonde a de gros doutes sur la qualité des
nombreuses photos que Pascal prend des ponts de la Seine et des
bateaux-mouches. Mais ce seront parmi les meilleurs! Même si le vent
est très froid, le retour se fait bien. Merci Key-Way! On fait des
farces et on se raconte nos aventures mutuelles vécues à Notre Dame!

24h15 Nous arrivons près de notre hôtel. Raymonde voit l'enseigne d'un
sex-shop et, sans aucune gène, va jaser avec les commis. Elle les a
bien fait rire!

24h30 Coucher.

COÛTS

Dîner 54 +36: 90 F

Tour Eiffel 40

Les Invalides 26 66

Toile Montmartre 300

Bouffe fromage & vin 46 + 22 68

Souper 133

Chambre (G. Hôtel de France) 171

-----------------

TOTAL: 828 F (131.63 $ )

Changer 200 $ US = l 606 F = 287 $ C.

Taux: 6.29

PHOTOS: #7 #8 #9

26 + 32 + 17 = 75

JOUR 6: MERCREDI, 9 MAI 1984

AUJOURD'HUI: RELIGIEUX ET PAÏEN !

Température:
Am: chaud et ensoleillé, vent frais. Pm: Chaud et ensoleillé, vent
frais. Soirée: Chaud et vent frais.

08h30. Lever. Raymonde va à la réception et demande pour faire notre
réservation pour les Folies Bergères. Le proprio est très gentil et
s'occupe de tout.

09h30. Nous allons déjeuner dans une petite brasserie près de la Gare
de Lyon. Service très lent! Pascal achète un journal pour s'informer au
sujet de l'attentat de la veille à l'Assemblée Nationale du Québec.

Nous avons accumulé beaucoup de souvenirs, surtout de livres, et ça
fait lourd à transporter. Nous avons pensé que ce serait une bonne idée
que d'en expédier chez-nous par la poste! Pendant une heure, nous
faisons le tour du quartier et trouvons finalement deux bureaux de
postes: ils n'ont plus de boite # 4 !

VISITE DE NOTRE-DAME

À 11h00, nous sommes sur le parvis de Notre-Dame. Un homme et son âne
qu'il a affublé de vêtements cocasses sont l'attraction principale.
Nous déduisons qu'il vend des parfums. Nous pénétrons à l'intérieur de
la cathédrale. C'est impressionnant! On nous a tellement répété que la
France était la fille aînée de l'Église Catholique! De nous voir dans
son temple principal a de quoi nous émouvoir!

Nous devons faire attention car un office est en cour. Les chants et
les prières nous accompagnent dans notre visite. Le vitrail attire nos
regards: la rosace est aussi impressionnante qu'on l'imaginait. Pascal
s'émerveille du travail qu'elle a nécessité et surtout, du fait que,
lors de la dernière guerre mondiale, on l'avait démonté pour le
protéger.

Nos pas nous mènent dans les hauteurs de la cathédrale où nous pouvons
admirer les tours de près. Nous nous déplaçons tout autour sur une
balustrade qui nous permet de voir les arc-boutants des murs et les
gargouilles monstrueuses qui canalise l'eau de pluie. Ça nous étonne un
peu de voir ces représentations de démons mais le Michelin nous dit que
c'est un moyen de garder les démons à l'extérieurs des murs! Nous
profitons aussi de ce point de vue superbe pour prendre des photos de
Paris et des nombreux ponts qui enjambent la Seine. Nous quittons
l'endroit après avoir allumé quelques cierges et acheté des souvenirs
pour nous et nos amis et parents.

DÎNER À L'HÔTEL DE VILLE

Nous marchons dans les rues en direction de l'Hôtel de Ville. Nous nous
installons dans le parc qui lui fait face. Il est 12h30 et nous dînons
tranquillement. Une jolie fontaine décore ce parc et le bruit de l'eau
apaise l'atmosphère. C'est reposant et très joli.

Nous regardons travailler (?) deux ouvriers occupés à refaire le
dallage de la place. Pendant une heure ils n'ont fait que jaser entre
eux et avec tous les passants qu'ils connaissent. Très peu productifs!

BEAUBOURG

Un des points d'intérêt du Paris moderne que Pascal veut visiter à tout
prix est le Centre Georges Pompidou connu aussi sous le nom de
Beaubourg. Ce n'est pas loin du parc. L'architecture de cet édifice est
étonnant du fait qu'on a mis la structure et les services (ventilation,
etc.) à l'extérieur des murs! Nous visitons l'intérieur en empruntant
une passerelle dans une tube vitré. Assez spécial! On y présente des
expositions temporaires et permanentes sur l'art et l'architecture. Le
Musée National d'Art Moderne est installé au troisième étage. Pascal,
encore une fois, aimerait bien avoir une semaine à lui tout seul pour
tout voir!

MAGASIN BHV

Il est 14h00 et nous voulons faire quelques achats surtout du matériel
d'emballage pour expédier nos affaire par la poste. Nous trouvons un
grand magasin à rayon, le BHV: Bazar Hôtel de Ville. Il s'étend sur 4
étages et est situé derrière l'Hôtel de Ville. Un annonceur fatiguant
et criard fait entendre sa voix dans tous les haut-parleurs de
l'édifice. Nous faisons l'achat de papier brun à emballage, de papier
collant et de ficelle. Raymonde porte son choix sur un sac à main rouge
à bandoulière tandis que Pascal y va pour des casquettes et des
sachets. Raymonde cherche une nappe pour sa mère. Elle ne trouve rien
de convenable. On est sortis brûlés et fatigués de ce magasin.

En sortant de BHV, nous entrons dans un bureau de poste et y trouvons
les boîtes #3 & 4 dont nous avons besoin.

Nous retournons à l'hôtel. Il est 16h30. On nous dit que nos
réservations sont faire pour les Folies Bergères. Le coût est de 428 F
soit 72 $ pour les deux.

Nous allons acheter du pain, une quiche et du coke pour demain.
Raymonde va dans une pharmacie pour s'acheter une crème de corps.

17h30 Souper au fromage, vin et fruits achetés la veille à Montmartre.

18h20 Relaxation.

19h10 Buanderie automatique: Je reste pour sécher le linge pendant que
Raymonde va se préparer pour les Folies Bergères. Ca prend du temps à
sécher.

LES FOLIES BERGÈRES

20h45 Arrivée au Folies Bergères avec 15 minutes de retard. Nous sommes
au balcon. Nous remarquons qu'au premier plancher, les gens dînent.
Nous imaginons un peu la facture! On présente la revue Folies de Paris
avec comme vedette, la star comme on dit ici, une belle grande noire
nommée Lisette Malidor C'est un beau spectacle avec de très beaux
corps! C'est évident que c'est commercial mais nous ne sommes pas
déçus. Ça vaut la peine d'être vu une fois dans sa vie. Mais selon
Pascal, on en voit beaucoup moins qu'aux danseuses! Mais ici, au moins
elles chantent et dansent très bien!

23h30 Fin du spectacle et retour à l'hôtel.

24h00 Hôtel et préparation des bagages pour départ demain vers la côte
d'azur.

COÛTS

Déjeuner 40.8 F

Journal 4 F

Livre Notre Dame 43 F

Visite de Notre Dame 24 F

Souvenirs 82 F

Sac à main 108 F

Papier, papier collant 34 F

Polies Bergères 428 F

Crème 45 F

Bouffe 40 F

Lavage 15 F

Chambre (Grand Hôtel de France) 171 F

----------------------------

TOTAL: 1 1034.8 F (164.50 $)

PHOTOS:
#9 #10

20 + 9 = 20

JOUR 7: JEUDI, 10 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LA PROVENCE

Température:
Am: beau soleil

Pm: petits nuages

Soirée: vent froid

06h30 Lever.

EN T.G.V.!

07h44. Gare de Lyon. Nous sommes dans le T.G.V. en partance pour
Avignon. Un autre rêve que Pascal réalise: expérimenter le fameux train
à grande vitesse qui fait l'orgueil de la France! Il se déplace à plus
de 200 km à l'heure. Tous les T.G.V. partent de la Gare de Lyon. Notre
T.G.V. relie Paris à Lyon et Marseille avec des arrêts secondaire à Le
Creusot, Mâcon, Valence, Montélimar et Avignon. Le trajet vers Avignon
prend normalement 4 heures (7h44-11h45) mais il y a des mouvements de
grève un peu partout entre Paris et Lyon et le train prendra 45 minutes
de retard.

COLZA ET VIGNOBLES

Le train et les sièges sont exceptionnels: stores vénitiens entre les
vitres, commandes électriques, climatisation, sièges style "aviation".
Un confort extraordinaire ! Et lorsque le train file à très grande
vitesse, c'est à couper le souffle! Le paysage défile sous nos yeux:
avec la vitesse, tout est flou à moins de 100 pieds du train.

Nous voyons des champs immenses de couleur jaune. Nous nous informons à
un passager et il nous dit que c'est du colza. On en tire une huile.
Nous traversons les vignobles de régions réputées pour leurs vins.
C'est toute une découverte aussi que de pouvoir mettre enfin une image
réelle sur une étiquette de bouteille de vin!

Ce matin, nous profitons de tous au maximum. Rien de trop beau:
déjeuner-dîner à bord du train!

AVIGNON

13h00. Arrivée à Avignon. Je m'informe pour l'horaire du train du
lendemain et Raymonde trouve toutes les cartes et renseignements
nécessaires.

En sortant de la gare, nous sommes étonnés de voir qu'Avignon est
entourée de muraille! Comme elle fut jadis la ville des Papes pendant
un moment, il faut imaginer qu'ils ont choisi une ville fortifiée pour
se protéger!

LA BOITE #4

Nous entrons dans la ville par la porte de la République. Nous trouvons
un bureau de poste à gauche, près de la porte. Raymonde poste notre
boîte et l'expédie par avion pour 160 F. Elle contient tous nos
livres-souvenirs ainsi que la toile achetée à Montmartre.

Comme expéditeur, Raymonde inscrit:

Pascal Bouchard

226 Rue Bouchard

St-François de Sales

Québec, Canada

G0W 1M0

Et comme destinataire:

Colette Girard

1152 Dufresne

St-Félicien

Québec, Canada

G0W 2N0

Elle prendra 20 jours pour parvenir à St-Félicien. Par avion!

HÔTEL PROVENÇAL

14h15 Nous nous informons à un kiosque touristique car nous recherchons
un hôtel pas cher, propre et près des attractions. On nous suggère
l'hôtel Provençal. Nous le trouvons à peu près à 15 minutes de marche
de la gare. Nous aurons la chambre #5, L'olivier. C'est charmant comme lieu et comme
bâtiment. Il est situé sur une rue secondaire. Le femme du propriétaire
a des amis au Québec qui doivent venir en juin.

LE PONT D'AVIGNON

15h00. Nous laissons nos valises dans la chambre et allons
immédiatement au fameux pont d'Avignon. Nous devons cependant suivre
l'indication du pont St-Bénézet pour s'y rendre car il y a plusieurs
ponts sur le Rhône.

Pour accéder au pont, nous devons prendre un billet et le passage se
fait par une maison. Nous sommes étonnés de voir qu'il ne traverse pas
sur l'autre rive! En effet, Michelin nous dit qu'il fut construit de
11755 à 1185. Il mesurait 900 mètres et il fut démoli en partie en 1226
lors de la chute d'Avignon.

Le pavage du pont est fait de galets bien polis et arrondis. Pascal
s'étonne de cela et se demande si le pont ne devait servir que pour les
piétons car il n'est pas très large non plus.

À la moitié du pont, une petite chapelle a été construite en annexe au
pont. Seul le clocher à triangulaire dépasse le pont. On y accède par
une escalier. Nous visitons rapidement la petite chapelle sous le pont
car il n'y a rien de spécial. Cependant, un belvédère a été aménagé au
même niveau qui permet de voir le pont sous un autre angle et d'admirer
la beauté de la construction. Nous prenons beaucoup de photos!

LE PALAIS DES PAPES

Du pont, nous apercevons, derrière la muraille, les hauts murs du
Palais des Papes. C'est tout près. Nous retournons à l'intérieur des
murailles et, après 5 minutes de marche, nous sommes sur la grande
place faisant face au Palais. Ici tout est à niveau et nous devons
constamment monter des escaliers.

L'extérieur du Palais des Papes est des plus austère. Il a été
construit à deux époques: le Palais Vieux, à gauche, ressemble à une
véritable forteresse tandis que le Palais Neuf, à droite, a plus de
fioritures. Mais évidemment, l'ensemble fait forteresse avec de très
hauts murs.

Nous visitons le palais au complet. Et comme toujours, ce sont de
petits détails qui nous étonnent le plus comme le bain du pape: il est
encastré dans le mur et tellement petit qu'on se demande comment il
pouvait s'y baigner!

UN QUARTIER POUR PIÉTONS

17h00. Nous revenons lentement vers l'hôtel en traversant un quartier
qui a été réaménagé d'une façon moderne mais tout en conservant le
cachet des vieux bâtiments. On a installé de larges rues piétonnières
pavées et agrémentées de fontaines. Tout semble avoir été fait pour les
piétons. Assez étonnant comme endroit.

BOUFFE À L'HÔTEL

Nous faisons l'achat de souvenirs au kiosque Avignon Souvenirs, sur la
place du Palais des Papes et dans une petite boutique appelée Arts de Provence: de la lavande, des petits
pots, une assiette de la ville, des livres. Nous achetons notre bouffe
et retournons à l'hôtel. Mais nous avons oublié le vin et Pascal
retourne en acheter: ce sera des vins du pays: Château de Beaulieu,
Robert. Il achète aussi un tire-bouchon.

Nous dégustons notre bouffe assis à notre petite table en face de la
haute fenêtre que nous avons ouverte pour entendre les bruits d'Avignon
et en humer les odeurs. Nous sommes bien. Le vin nous rend joyeux! Le
soleil d'après-midi entre par la fenêtre. L'ambiance est à la
relaxation.

VILLENEUVE

18h15. Lors de notre visite du pont d'Avignon, nous avons remarqué, en
face, de l'autre coté du Rhône, une forteresse que ce pont devait
réunir à Avignon. Nous désirons le visiter et pour ce faire, nous
prenons l'autobus municipal, celui de la ligne #10. Nous allons le
prendre près du bureau de poste où se trouve le terminus (14.5 F).

Le parcourt de l'autobus nous permet de faire un mini-tour de ville
avant d'enjamber le Rhône par le pont Édouard Daladier à partir duquel
nous avons une belle vue du pont St-Bénézet. Nous nous dirigeons vers
Villeneuve et Thurget. Nous avions demandé au chauffeur de nous laisser
descendre le plus près possible de notre destination, le Château
St-André.

LE CHÂTEAU ST-ANDRÉ

19h00. Nous descendons. À cette heure-ci, le château St-André est
malheureusement fermé et il en est de même de la Tour Philippe Le Bel,
tout près, qui défendait l'entrée du pont d'Avignon. Nous visitons
cependant l'extérieur et cela nous permet de voir la véritable
architecture médiévale d'un château protégé par une muraille. Nous
pouvons nous imaginer combien difficile pouvait être la prise de ces
forteresses avec leurs hauts murs et leurs surplombs qui permettaient
aux assiégés de déverser de l'huile bouillante sur les assaillants!
Brrrrr!

RETOUR À PIED

Nous devons revenir à pied car il n'y a plus d'autobus, ni de taxi!
Tout le monde semble couché car on ne voit personne dans les rues.
C'est la farniente! Le soleil disparaît tranquillement. Nous marchons
dans les rues de Villeneuve ce qui nous permet de voir comment les gens
vivent et comment ils aménagent leurs maisons. Nous sommes surpris de
voir comment ils font pour entrer 2-3 petites autos dans un espace qui,
chez-nous, permettrait à peine à une auto américaine de pénétrer! Tout
l'espace disponible ici est utilisé!

Lorsque nous empruntons à nouveau le pont Daladier pour revenir à
Avignon, nous voyons, dans un parc en bas sur la rive, deux équipes en
train de jouer au base-ball! Étonnant!

20h30. Nous sommes de retour à l'hôtel après 1½ heure de marche. Pascal
console Raymonde qui se voue à tous les saints!

LE MISTRAL

21h50 Même si nous sommes fatigués, Pascal veut quand même aller faire
des photos de nuit. Déception. Le pont d'Avignon n'est pas très éclairé
et il en est de même du Palais des Papes. Le vent froid nous
transperce. C'est le fameux mistral. Terminé
la séance de photos: on retourne se coucher!

22h30. Douche. Raymonde à ses menstruations.

23h30 Coucher.

COÛTS:

Déjeuner sur le T.G.V. 52 F

Dîner 50 F

Bouffe 50 F

Confiseries 15 F

Poster la boite par avion 165 F

Visite du pont St-Bénézet 18 F

Assiette 41 F

Visite du Palais des Papes 34 F

Cadeaux sent bon 69 F

Shampooing 20 F

Argent à ramener 70 F

Chambre # 5 Hôtel Provençal 166 F

-------------------

TOTAL: 750 F (119 $)

Taux de change: 6.29

PHOTOS: #10 #11

28 + 21 = 49



JOUR 8: VENDREDI, 11 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LA CÔTE D'AZUR

Température:
Am: beau soleil (Avignon)

Pm: nuageux (Nice)

Beau soleil vers 18h00 et doux en soirée

08h00 Le lever est ensoleillé mais la chambre très froide ce matin.

08h40 Raymonde passe à la banque pur changer de l'argent. La banque
ouvre à 09h00 et notre train part à 09h28! Pascal se fait du sang de
boeuf en l'attendant. Enfin elle sort! Il est 09h20 et nous nous
pressons d'aller à la gare en 5 minutes.

09h25 Nous arrivons à temps mais on annonce que le train est en retard
de 30 minutes à cause des grèves. Bon! Encore! Nous profitons donc de
ce retard pour faire nos réservations de couchette pour le trajet
Monaco-Rome: 490 F. (78 $).

10h10 Départ pour Nice.

11h00 Marseille.

12h00 Toulon. Dîner à bord.

NICE

Le trajet se fait sans problème et à 13h40 le train s'arrête en gare de
Nice. Nous échangeons 3 x 50 $US ce qui nous donne 1 249 F. Au kiosque
touristique de la gare, nous prenons les informations et cartes
nécessaires dont les noms de quelques hôtels à proximité de la gare. À
première vue, Nice nous rappelle énormément la ville de Miami en
Floride, USA.

HÔTEL DE MADRID

14h40 Nos pas nous conduisent à l'hôtel de Madrid coin
Belgique-Angleterre. Un McDonald trône tout près. C'est le premier que
nous voyons depuis notre arrivée en Europe. Le hall d'entrée de l'hôtel
est en rénovation mais le prix et la chambre sont convenables: 190 F,
déjeuner compris. Ce sera la chambre #437 avec douche, toilette et
papier de toilette comme chez nous!

VISITE DE NICE

15h00 Nous nous dirigeons vers la mer pour prendre une marche. Les
arbres sont démunis de feuilles et de branches. C'est laid. Assez
déconcertant! Nous arrêtons dans un kiosque pour acheter des verres
fumés pour nos lunettes. Je pense qu'on s'est fait avoir!

EN BALADE !

16h00 Promenade des anglais. Nous prenons le petit train touristique ce
qui nous permet de faire une balade dans Nice. Nous passons par le
marché aux Fleurs et grimpons sur la montagne qui surplombe Nice. Nous
quittons le petite train à cet endroit pour visiter les ruines de la
cathédrale sur la montagne surplombant la Baie de Nice.

16h30 Belvédère des ruines. La vue est magnifique. Nous avons Nice à
nos pieds avec ses toits de tuiles rouge. La mer s'étend à perte de vue
devant la plage magnifique qui décrit un gigantesque croissant devant
la belle ville de Nice. Je prends des photos. L'automatique de ma
caméra ne fonctionne plus et je dois me servir du manuel. Raymonde
achète des bracelets rose et noir et un flacon de senteur. La vendeuse
lui trouve un accent très intéressant.

PROMENADE DES ANGLAIS

17h15 Nous reprenons la balade pour revenir à la Promenade des Anglais
face au quai des Etats-Unis. Nous marchons sur les galets de la plage.
Nous sommes surpris de voir qu'il n'y a pas de sable, ou très peu!
Seulement des galets!

Des rochers s'avancent dans la mer. Plusieurs pêcheurs à la ligne s'y
sont installés pour tenter leur chance. Raymonde va s'informer: on y
pêche le mulet. Nous écoutons la vague dans les galet. Musique très
originale et romantique! Nous ramassons quelques galets colorés pour
apporter.

18h00 Retour vers l'hôtel en passant par la rue du Marché aux Fleurs.
C'est terminé et les gens balayent la place avec des balais de
branchage. Ca sent terriblement le poisson Pas les fleurs!

18h10 Rue Médecin et visite des Fontaines de la place.

18h15 Frite et coke chez McDonald. Un peu de nostalgie en pensant aux
filles qui adorent le McDonald.

18h30 À l'hôtel pour relaxer et changer les piles de la caméra. Elle
refonctionne à nouveau en automatique. Oh boy! Que je suis heureux!

UN COUSCOUS À NICE !

19h15 Nous mangeons un couscous merveilleux au restaurant Chez Loulou. C'est une fille (algérienne ou
marocaine) qui nous sert: assez belle, merci! Nous faisons un repas
remarquable et exceptionnel pour 56 F seulement. Dans tous les
restaurants, depuis que nous sommes en Europe, ce sont des garçons de
table font le service alors qu'ici c'est une fille.

AU CINÉMA

20h55 Direction cinéma voir Fort Sagane à
21h15. Ce film est très annoncé et j'aime beaucoup Gérard Depardieu
ainsi que Catherine Deneuve! La salle de cinéma est extraordinairement
belle et confortable, spacieuse (nous sommes au balcon) et beaucoup
mieux que salles du Québec. Pascal est très heureux, car ici le film
n'est pas coupé. Avant le début du film, il y a ½ heure de publicité.
C'est très bien fait et les films sont humoristiques.

RICHARD BURTON EN ITALIEN!

24h15 Retour à l'hôtel. Pascal remarque qu'une télévision joue dans le
lobby et décide de l'écouter pendant un moment avant d'aller se
coucher. Il y fait une découverte étonnante: la télé est sur un poste
italien qui diffuse un film anglais, The nest of the Eagle, avec Richard Burton. C'est un film montrant un
épisode de la seconde guerre mondiale et l'action se passe en
Allemagne, dans l'armée allemande. Alors, ça fait tout drôle d'entendre
Richard Burton, un anglais, parler en italien (traduction) dans le rôle
d'un commandant allemand qui doit parler en allemand! C'est la
confusion des langues! La tour de Babel! Paraît que les Américains
trouvent ça bien drôle aussi lorsqu'ils écoutent un film de cowboy
traduit en français! Pascal les comprend maintenant!

COÛTS

Étiquette de Nice 13 F

Chocolat 20 F

Drink 13 F

Souper 156 F

Lunettes à soleil 80 F

Souvenirs pot lavande & bracelets 70 F

Promenade en train 30 F

Cinéma 64 F

Hôtel Madrid 190 F

-----------------------

TOTAL: 636 F (101 $)

PHOTOS: #10 #11

28 + 21 = 49

JOUR 9: SAMEDI, 12 MAI 1984

AUJOURD'HUI: MONACO

Température:
Ensoleillé et très chaud.

07h00 Lever. Petit déjeuner dans le Hall de l'hôtel. Nous faisons nos
valises.

09h00 Arrivée à la gare.

09h25 Départ vers Monaco.

MONACO

09h44 Arrivée à Monaco. Prise des cartes et des renseignements. Nous
laissons nos valises en consigne à la gare car nous ne sommes ici qu'en
transit, car ce soir, nous prenons le train pour Rome!

À FLANC DE MONTAGNE

10h10 Départ vers les jardins exotiques situés derrière la gare. Nous
allons à pied. Comme Monaco est construite à flanc de montagne, nous
devons la gravir pour atteindre notre destination qui est presque tout
en haut de la montagne.

Notre marche nous permet d'admirer les belles maisons et les couleurs
pastels qui les parent. La plupart ont des pots de fleurs suspendus à
des crochets accrochés au murs. Nous prenons en photo un balayeur de
rue sympathique. D'après la couleur de sa peau, c'est probablement un
turc ou un grec.

10h49 Nous faisons l'achat de bouffe (41 F) dans une épicerie dont le
propriétaire nous dit avoir déjà passé la T.V. du Québec! Il est
extrêmement sympathique et je prend une photo de Raymonde et de lui.

LES JARDINS EXOTIQUES

11h00 Nous visitons les jardins exotiques où on a réuni plusieurs
sortes de plantes, en particulier des cactus, qui ont, à cet endroit,
un lieu idéal pour profiter et grandir. Nous voyons des spécimens
immenses! Et l'aménagement, à flanc de montagne, a permis de faire des
chemins en lacets et en échelon. Nous terminons notre visite par
l'exploration d'une grotte naturelle. Pascal ne manque pas de faire le
bouffon et de se faire photographier avec la tête entre un stalactite
et un stalagmite.

Nous avons faim et allons manger notre bouffe dans le parc. Nous
trouvons un banc faisant face à la baie de Monaco et le paysage est
extraordinaire puisque la ville s'étend à nos pieds. Le banc est un peu
spécial cependant: les planches qui font le banc sont courbées et,
lorsque Raymonde s'assoit dessus, c'est comme si elle les faisait
plier!

13h00 Il se fait tard et nous voulons profiter au maximum de Monaco.
Nous décidons de prendre un autobus pour nous rendre le plus rapidement
possible près du palais de la famille Garibaldi. Nous nous informons et
nous pouvons prendre l'autobus #4 ou #5. Nous en prenons un pour
redescendre vers le Palais de Monaco.

Le conducteur fait fi de l'interdiction de lui causer et est très
empressé de nous renseigner sur les attractions longeant le parcours.
Il répond à toutes nos questions. Est-ce charme de la québécoise qui le
rend si sympathique!

13h30 Visite des abords du Palais. Nous ne pouvons visiter que
l'extérieur car il est fermé aux visiteurs lorsque la famille est là.
Pascal niaise les pigeons car il y en a partout ici en Europe!

LE MUSÉE OCÉANOGRAPHIQUE

14h30 Visite du Musée Océanographique (35 F). Pascal le fais seul car
Raymonde préfère lire sur un banc au soleil. C'est un endroit que
Pascal désirait visiter car il est un admirateur de Cousteau et le
Musée Océanographique est un des ses commanditaire. Des équipements
d'exploration lui appartenant sont exposés. Nous pouvons voir aussi des
amphores romaines qui ont été retirées de la mer en face de Monaco.

LE CASINO DE MONTE-CARLO

15h30 Nous avons aimé notre périple en autobus et nous renouvelons
l'expérience pour, cette fois, remonter la montagne vers le Casino de
Monte-Carlo. Nous y pénétrons pour voir à quoi ça ressemble un vrai
casino car tout ce qu'on a vu, à date, provenait de la télévision.
Raymonde tente sa chance à une des machines. Pascal veut la prendre en
photo mais un gardien vient l'avertir qu'il est interdit de prendre des
photos à l'intérieur du casino.

16h30 Relaxation sur les bancs du Parc face aux Casinos.

17h00 Retour à la gare en autobus.

GRAND PRIX DE MONACO

Nous voulons prendre un bon souper avant de prendre le train. Nous
sommes revenus dans le bas de la ville, à la marina, près de la
piscine. Pendant que Raymonde va aux toilettes, Pascal regarde les
clôtures et les estrades qui sont en cours d'installation pour le Grand
Prix de Monaco, le 2 juin prochain.

18h00 Nous prenons une bière dans un pub décoré avec des posters des
Grand Prix du Passé. Cet endroit est fréquenté par des anglais et des
américains qui y jouent aux dards.

LE BIARRITZ

18h30 Trouvons un restaurant pas trop pire: le "Biarritz". Il est situé
sur une petite rue latérale, 3 rue de la Turbie. La femme et l'enfant
du propriétaire sont à une table pour dîner et l'enfant court d'un côté
à l'autre. Le cuisinier est un noir et il est assisté d'un nain. La
cuisine est attenante et plus basse de 4-5 marches de la salle à
manger. C'est une fille qui fait le service.

Un vieux couple d'anglais sont à la table à côté de nous. Il veut une
bière chaude et le garçon lui fait chauffer un verre.

Un jeune couple d'américains ne comprenant aucun mot de français sont
aussi près de nous. Ils commandent la même chose que nous. Ce
restaurant semble être aussi une pension pour jeunes.

DÉPART POUR ROME

À 20h00, nous sommes revenus à la gare de la SNCF pour sortir nos
bagages de la consigne. Nous allons chercher nos billets et montons
dans le train 249, wagon 970, places 62-66. C'est un wagon-lit. Nous
avons des lits superposés.

20h38 Le train quitte Monaco en destination de Rome. Peu de temps après
le départ, le contrôleur, un italien, prend nos cartes Eurail Pass et
nos passeports. Raymonde est inquiète et me convainc d'aller voir et de
ramener nos papiers. Après quelques hésitations j'y vais et trouve
notre contrôleur dans son compartiment en train de casser la croûte
avec un copain. Je m'informe au sujet de nos papier et il me dit que
tous nos papiers nous serons remis le lendemain matin! Enfin!

ENTRÉE EN ITALIE

21h00 Arrêt à Ventimielia, gare frontalière. Le dépaysement commence.
Jusqu'ici nous n'avons eu qu'à nous accommoder de l'accent français
mais, à partir de maintenant, ce que nous entendons à l'extérieur,
c'est de l'italien. Mama Mia! Et on comprend pas grand chose!

Pendant toute la nuit le train arrête et repart de toutes les gares en
chemin. Il n'en manque pas une à ce qui nous semble! C'est très
difficile de dormir dans ces conditions là car chaque arrêt est
accompagné de bruits de portes et de voix provenant de la gare.

22h00 Coucher. Nous essayerons de dormir tant bien que mal!

COÛTS:

Dîner 41 F

Chocolat 15 F

Souper 96 F

Autobus 30 F

Visite du jardin exotique: 42 F

Visite du musée océanographique: 35 F

Assiette Monaco 55 F

Livre côte d'Azur 15 F

Livre 35 F

Réservation wagon-lit du train 490 F

-------------------

TOTAL: 854 F (136 $ )

PHOTOS: #11 #12 #13

17 + 38 + 4 = 59

 

JOUR 10: DIMANCHE, 13 MAI 1984

AUJOURD'HUI: ROME

Température:
Am: beau soleil. Midi: pluie passagère. Pm: beau soleil.

ROME, ITALIE

ROMA TERMINI

07h07 Entrée en gare de Roma Termini. Dès notre sortie du train, nous
sommes abasourdi par l'immensité de la gare! Des dizaines de quais
reçoivent les trains en provenance de toute l'Italie et des pays
voisins. Les services disponibles dans la gare en font un capharnaüm
des plus complet! Il y a de tout pour tous. Il doit sûrement y avoir
des gens qui y travaillent et y vivent à l'année sans jamais sortir!

Pascal met en pratique les mots italiens les plus importants qu'il
s'est fait un devoir d'apprendre pour faciliter notre arrivée en ce
pays inconnu qu'est maintenant l'Italie:

Uscita:
sortie

Partenze:
départ

Binario:
voie

Sutto Passaggio:
passage sous terrains.

 

ROBERTO LA COURBETTE

Nous nous dirigeons vers les kiosque touristique afin de prendre des
renseignements et, surtout, nous trouver une chambre rapidement. Il est
07h20. Un homme se présente à nous. Il parle français. Il nous dit que
ce n'est pas nécessaire d'aller au kiosque car il va nous aider à
trouver ce qu'il nous faut.

Il dit qu'il est un représentant d'hôtel et veut nous convaincre de
prendre l'Embassy Hotel qui est, dit-il, " à 5 minutes du Termini et du Colisée". Et
pour appuyer ses dires, il fait une marque au crayon feutre sur une
carte de la ville qu'il nous remet. Comme il est difficile de juger des
distances sur cette carte, nous en déduisons qu'il est effectivement
pas très loin du Colisée! Ces précisions nous rassurent et nous
décident finalement à l'essayer.

Il nous présente alors notre guide qui nous mènera à l'hôtel. Il va se
charger de nos bagages. Il nous présente Roberto qui s'avance et ne
cesse de nous faire des courbettes comme si nous étions de la noblesse!
Nous lui donnons immédiatement un surnom: Roberto la courbette!

Il connaît le chemin et va vite: les roues de notre petit chariot
doivent amortir les chocs lorsqu'il monte sur les chaînes de trottoir:
Pascal aurait préféré s'en occuper lui-même car il craint qu'il ne le
démolisse complètement!

HÔTEL EMBASSY

Il faut 10 minutes de marche très rapide en
réalité pour atteindre l'hôtel Embassy et non pas 5 comme notre
arnaqueur nous a dit tantôt! Ca commence bien!

L'établissement est à l'intérieur d'une cour et pour y entrer, nous
devons passer d'immenses portes à battant. De l'extérieur on ne peut
deviner que c'est un hôtel sauf pour un minuscule écriteau sur le mur
près des portes.

Roberto nous conduit à la réception. La chambre coûte 59 500 Lires. Je
m'apprête à payer le porteur (2 $) mais le préposé à la réception me
dit que tout sera mis sur ma facture et donne lui-même 8 000 L (6 $) à
Roberto. L'arnaque continue semble-t-il !

08h00 à 11h00. Sommeil de récupération.

MARCHE DANS ROME

11h00 Nous quittons l'hôtel et marchons en direction du Panthéon. Sur
la carte, ça ne nous semble pas tellement loin. Nous sommes sur une
artère principale, la Via XX Settembre. Chemin faisant nous vérifions
le prix des hôtels car, après vérification, nous trouvons que le
Embassy est passablement loin de tout! Tous les hôtels que nous
vérifions sont tous très chers.

AU RESTAURANT

Nous arrivons près du Panthéon. Nous avons faim et trouvons un gentil
restaurant, le "Il Barroccio" dans une petite
ruelle, Via Di Pietra. C'est dimanche et il y a affluence à ce
restaurant entre autre un dîner en famille et, à ce qui nous semble,
des fiançailles.

Nous montons au deuxième étage. Le serveur ne parle qu'italien. Nous
sommes passablement dépaysés pour commander mais nous parvenons à nous
faire comprendre. À la table voisine, un couple et leurs enfants: un
garçon de 9 ans, et une fille de 10 ans. Les enfants essaient de nous
parler en anglais et pratiquer ce qu'ils apprennent à l'école. Les
parents, qui ne semblent parler que l'italien, sont tout sourire et
très fiers des efforts de leurs rejetons!

LE PANTHÉON

13h30 Visite du Panthéon. C'est la plus grande coupole au monde en
maçonnerie. On ne peut visiter l'intérieur car c'est fermé aujourd'hui.
Nous devons nous contenter d'en faire le tour. C'est un ancien temple
romain construit par Agrippa en 27 av. J.C. et qui a été converti en
église. Son nom est encore inscrit sur le fronton. Lors de la
construction du Vatican, on en a retiré l'or et le marbre pour décorer
la nouvelle basilique. La pluie tombe en fine gouttelettes sur le dôme
du Panthéon. On dit que c'est une œuvre architecturale digne des grands
constructeurs de l'empire romain.

PIAZZA NAVONA

Nous allons visiter la Piazza Navona. Cette place est à l'emplacement
du stade de Domitien dont elle a conservé la forme. Des artistes et
artisans exposent leurs oeuvres. Ils utilisent des polythènes pour les
protéger de la pluie qui cesse peu à peu. Le soleil perce. Les
bâtiments de couleur ocre éclatent au soleil. Nous

Nous admirons la fontaine des quatre fleuves sculptée par Bernin: le
Nil, le Gange, le Danube et le Rio de la Plata. C'était aussi à
l'époque les quatre continents soumis au pontificat. Le personnage
représentant le Nil a la figure voilée. On dit que c'est parce que, à
l'époque, on ne connaissait pas la source de ce fleuve. D'autres, plus
critiques, ont dit que c'était parce que le personnage regardait
l'église de Sant'Angnese dont la façade est l'œuvre du sculpteur
Borromini que détestait Bernin. Il faut dire cependant que c'est peu
probable car la fontaine est antérieure à l'église!

LE TEVERE

14h00 Comme nous sommes à proximité du Tibre (Tevere), le cours d'eau
qui coupe Rome à la façon de la Seine à Paris, nous décidons d'aller y
faire un tour, question de nous orienter pour les prochains jours. Nous
traversons le Ponte Umberto. En face, nous nous trouvons devant le
Palais de justice en rénovation. Raymonde croit fermement que c'est le
monument à Victor Emmanuel. Après quelques photos, Pascal s'aperçoit
que ce n'est pas le cas. À notre gauche, pas très loin, nous avons une
vue de St-Pierre. On se fait violence pour ne pas y aller tout de
suite! Pour oublier notre envie et chasser la chaleur qui nous accable,
nous allons à une Gelati ambulante pour acheter une glace à 2 000 L
chacune.

15h00 Notre plan pour aujourd'hui prévoit la visite des principales
places, les piazza, et nous ne voulons pas déroger! Nous longeons le
Tevere en direction de St-Pierre mais parvenus en face du château San
Angelo, nous prenons le pont du même nom pour retraverser le Tevere.
Nos pas nous mènent ensuite au boulevard Corso Vittorio Emanuele qui
nous conduira à la piazza Venezia.

HÔTEL RINASCIMENTO

Nous marchons sur cette artère depuis quelques minutes lorsque nous
voyons une petite pancarte qui annonce l'hôtel Rinascimento avec une
flèche vers une petite ruelle à l'arrière. Nous allons voir. La ruelle
est extrêmement étroite et les façades des bâtiments ne payent pas de
mine. Ils sont recouverts d'une pellicule de carbone qui leur donne une
allure lugubre et sale. De plus, c'est plein de petites échoppes et de
boutiques vendant des sommiers de lits et autres articles du même
genre.

Une plaque de cuivre annonce l'hôtel et une porte de verre y donne
accès. Nous entrons. Le lobby est petit mais propre. Un monsieur
distingué portant barbichette et ressemblant au Colonel Sanders vient à
notre rencontre. Le prix est le même qu'au Embassy. Nous demandons
cependant à voir la chambre. Il se fait un plaisir de nous faire monter
à l'étage afin que nous puissions la voir. Le choc! Tout un choc! C'est
merveilleux! Romantique et tout le tra la la! La chambre est plus
longue que large et les murs sont peints de scènes représentant le
temps des romains. Pascal croit que ce sont probablement des
reproductions des peintures de Pompéi. Nous sommes ravis et descendons
dire au monsieur que nous sommes preneurs pour les prochains jours.

Notre réservation faite, nous reprenons notre marche, le cœur léger et
soulagé d'avoir trouvé un si bel hôtel tout près des attractions qu'il
nous reste à visiter.

PIAZZA ARGENTINA

16h00 Visite de l'église du Gesu sur l'Area Sacra de la Piazza
Argentina. Nous allons visiter l'intérieur de l'église principale des
Jésuites et y faisons brûler quelques cierges. Sur la place se dressent
les vestiges de quatre (4) temples romains datant de 400 av. J.C.
alignés côte à côte.

MONUMENT VITTORIO EMMANUEL

17h00 Comme dernière visite aujourd'hui, nous allons à la Piazza Venezia où nous pouvons enfin admirer
le monument dédié au roi Vittorio Emmanuel. C'est une colonnade
majestueuse éclatante de blancheur. Nous nous y reposons pendant près
d'une heure pour chasser la fatigue de nos jambes. Nous en profitons
pour faire un peu de magasinage à de petits kiosques de souvenirs. Nous
achetons entre autre un livre sur Rome.

OÙ EST L'HÔTEL?

17h55 Notre fatigue est partie et nous décidons de retourner à l'hôtel
à pied. Nous reprenons le même chemin que ce matin. Pascal consulte la
carte et se dirige vers l'endroit indiqué ce matin par le représentant
de l'hôtel sur la carte. Une marque de crayon feutre noir indique son
emplacement sur l'avenue Via Barborini. Arrivés à cet endroit, nous
cherchons dans les rues latérales sans rien retrouver. Bon! On est
perdu!

Pascal est certain cependant que l'avenue XX Settembre est celle qu'on
a pris ce matin en quittant l'hôtel avant de bifurquer sur la via
Barborini et Raymonde se souvient d'avoir vu une boutique avec une
annonce de Kodak à proximité de l'hôtel. Armés de ses indications, nous
retrouvons finalement notre hôtel 3-4 blocs plus loin! Ouf!
L'indication sur la carte était fausse! Une très bonne leçon! À
l'avenir, nous ne quitterons jamais nos hôtels sans avoir sur nous une
carte d'affaire de l'établissement. Avec cette carte, tout chauffeur de
taxi, dans n'importe laquelle ville, peuvent nous reconduire rapidement
si nous sommes perdus.

18h47 Enfin à l'hôtel! Nous sommes très fatigués et la dernière
demi-heure passée à chercher nous a miné! Nous relaxons jusqu'à 20h00.

20h00 Nous allons à Roma Termini pour nous informer des trains vers
Pisa, Firenze et Venezia.

21h00 Nous voyons l'hôtel Igea derrière la gare Termini et allons y
faire la réservation d'une chambre pour notre dernier soir à Rome,
mercredi. L'hôtel n'est pas très chic mais nous voulons sauver du temps
et du trimballage de valises. Ce sera parfait pour notre départ. Nous
voyons une clocharde pour la première fois. C'est désolant!

21h30 Souper dans une petite trattoria sur Principe Amedeo près de
l'hôtel Igea.

23h00 Coucher.

COÛTS

Porteur 8 000 L

Dîner "Barroccio" 20 800 L

Glaces 4 000 L

Cokes 4 000 L

Souper 31 500 L

Livre 5 000 L

Chambre (Embassy) 67 500 L

---------------------

TOTAL: 140 800 L (109 $)

Taux: 1286 L/$

PHOTOS: #13 #14

34 + 11 = 45

JOUR 11: LUNDI, 14 MAI 1984

AUJOURD'HUI: FORUM ET COLISÉE

ROME

Température:
ensoleillé toute la journée.

07h30 Lever et petit déjeuner à l'Embassy: petits pains faits avec de
la pâte à pizza.

09h30 Nous quittons l'hôtel et portons nos bagages en consigne à
Termini. Nous nous informons pour les autobus et achetons une passe de
trois jours.

LE FORO ROMANO

Nous faisons le trajet à pied par des rues différentes de la veille.
11h00. Arrivée au Foro Romano. Nous avons de la difficulté à trouver
l'entrée mal indiquée. Raymonde s'informe au "Centre d'études
Américain"

et l'entrée est juste à côté.

11h30 Notre entrée se fait par l'arc de Septime Sévère. Nous sommes
déçus de le voir recouvert de filets protecteurs verts car il est en
restauration. Yoland Guay, qui est venu ici l'an passé, nous a averti
de ne pas être étonnés d'en voir un peu partout sur les monuments. Nous
allons visiter la Basilique Emilienne. Je prends un morceau de brique
d'un mur et un morceau de marbre du plancher.

12h15 Bouffe dans le Foro Romano. Nous nous assoyons sur les pierres
millénaires pour manger nos victuailles. Nous regardons un employé du
site qui coupe les herbes folles poussant sur les murs de brique des
bâtiments. Ici la nature reprend ses droits continuellement. Pour son
travail, il se sert d'une faucille.

12h30 à 15h00 Visite du Foro et du Palatino. Même si les vestiges sont
à leur plus simple expressions, notre guide Michelin nous raconte
l'histoire de chaque établissement ce qui nous permet d'avoir une idée
de la vie publique, religieuse et politique des premiers romains. Le
sac à dos de Raymonde lui pèse beaucoup à cause de la bouteille d'eau
minérale qu'elle transporte.

LES FOUILLES CONTINUENT

Nous remarquons aussi que le site est encore en exploration par les
archéologues qui ont creusé une galerie horizontale près de la Curie.
Il faut dire que tout le niveau du Forum Romain est à environ 20 pieds
plus bas que la ville moderne. Le site est circonscrit aujourd'hui par
les avenues modernes que Mussolini a fait construire pour la gloire de
son époque mais au détriment des recherches archéologique. En effet,
les archéologues voudraient bien creuser sous ces artères pour y
retrouver les vestiges manquant.

Nous quittons le Foro romano par l'arc de Titus ce qui nous mène vers
le Colisée dont nous voyons les murs racoleurs depuis notre arrivée ce
matin. Nous avons tellement hâte d'aller le visiter. Nous traversons la
Via Dei Fori Imperiali et nous pouvons voir comment cette très large
avenue coupe littéralement une partie du Foro Romano: à gauche les
vestiges que nous venons de visiter et, à droit de l'avenue, de
nouvelles excavation qui ont mis à jour de nouveaux vestiges. On ne
peut que s'imaginer ce qui repose sous ce boulevard!

LE COLISÉE

15h00 à 16h30 Le Colisée se dresse devant nous avec ses murs de brique.
Nous contemplons en passant l'arc de triomphe de Constantin avec ses
trois arcades. C'est un chef d'œuvre de l'antiquité.

Nous pénétrons dans le Colisée. Nous commençons la visite par
nous-mêmes avec le guide Michelin. Nous sommes étonnés de voir autant
de chats ici. S'il y a des chats c'est qu'il y a aussi des souris! Nous
avons la chance de nous joindre, sans tirer l'attention, à un groupe
dont le guide explique en détail comment c'était à l'époque. Il a même
écrit un livre qui est en vente dans un kiosque. Nous l'achèterons à la
sortie. Nous sommes émus lorsque nous passons devant une croix de bois
noir qui fait face a l'arène: elle rappelle la mémoire des nombreux
chrétiens qui ont été sacrifiés dans les jeux romains.

Notre éducation catholique a beaucoup joué sur ce thème des martyrs et
le Colisée a toujours eu une aura maléfique dans notre imaginaire. De
pouvoir contempler maintenant l'architecture et la beauté du monument
semble aussi nous racheter vis-à-vis l'histoire. En effet, il n'y eut
pas seulement des chrétiens sacrifiés ici!

16h30 Nous prenons le métro près du Colisée pour aller chercher nos
bagages à Termini.

L'AUTOBUS À L'HEURE DE POINTE

17h00 Pour revenir à l'hôtel Rinascimento, nous voulons utiliser
l'autobus car le métro ne mène pas directement à cet endroit. Nous nous
renseignons et trouvons enfin l'autobus #64 qui nous conduira à bon
port. Mais c'est l'heure de pointe! L'autobus est plein! Nous entrons
dans le bus avec nos valises et montrons notre passe au conducteur.
Nous nous trouvons une place debout, avec nos valises entre les jambes!

L'autobus se met en branle. Aux arrêts, les gens descendent et d'autres
montent. Personne ne semble payer et le chauffeur s'en fout éperdument.
On nous dira plus tard qu'à Rome, les gens doivent payer une taxe sur
le revenu pour le transport en commun. Or, comme on sait combien les
romains payent bien leur impôts!

17h45 Pascal a le nez à la fenêtre et surveille pour ne pas manquer
l'arrêt à proximité de notre hôtel. Il croit apercevoir la petite
affiche de l'hôtel sur le coté de l'avenue. Nous descendons. C'est au
bon endroit!

CONTACT AVEC LE CALAMAR

18h00 à 19h00 Nous prenons possession de notre belle chambre.
Relaxation.

19h30 à 20h00 Nous prenons une marche jusqu'à la Piazza Navona pour
trouver un restaurant pour souper. Nous en trouvons un, le Buffet
Corsia, qui offre un buffet froid. Le décor est chaud et sympathique.
Nous avons le choix de plusieurs salades et plats froid. Raymonde
s'intéresse à une salade de fruits de mer. Elle à la surprise de sa vie
lorsqu'elle se rend compte que le croquant qu'elle mange sont en fait
des têtes de calamar! Nous partageons notre table en compagnie de deux
jeunes allemands qui écrivent des cartes postales. Nous jasons un peu
avec eux.

21h00 Coucher tôt.

COÛT

Carte de Rome, bus 1 000 L

Souvenirs 20 000 L

Ecussons 1 000 L

Visite Palatin et Forum 8 000 L

Livre du Colisée 8 000 L

Visite du Colisée 4 000 L

Cartes autobus 11 000 L

Consigne bagages 2 400 L

Souper 24 000 L

Chambre Rinascimento 60 500 L

Petit déjeuner 15 500 L

-------------------

TOTAL: 155 400 L (121 $)

Taux: 1 286 L/$

PHOTOS: #14 #15

26 + 9 = 35

JOUR 12: MARDI, 15 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LE VATICAN

Température:
Am: pluie et dégagement vers 10h00. Pm: ensoleillé au Vatican. Pluie en
soirée vers 10h00.

08h30 Lever et petit déjeuner copieux à l'hôtel Rinascimento. Non
compris dans le prix de la chambre.

PIAZZA FIORI

10h00 Visite de la Piazza Fiori. C'est un marché en plein air où on
peut admirer les étalages de fruits et légumes et, surtout, voir
comment les italiens magasinent.

PIAZZA FERNES

Nous allons ensuite sur la Piazza Fernes pour visiter le Palais Fernes
qui est aussi l'ambassade de France. On le savait pas! On nous prie
gentiment de quitter car ce n'est pas un endroit public et que les
visites sont sur rendez-vous seulement!

CHÂTEAU SAINT-ANGE

10h30 Nous traversons le Tevere et nous dirigeons au Château Saint-Ange
que nous visitons. C'est l'ancien mausolée d'Hadrien qui y est enterré
de même que Caracalla, Marc-Aurèle et Septime Sévère. Pascal est
admiratif devant les fossés et les fortifications. Il deviendra presque
hystérique lorsque nous visiterons le musée qui expose de multiples
armures et armes d'époque! Il a sûrement été soldat dans une vie
antérieure sinon plusieurs vies!

11h56 Nous dînons à un restaurant installé sur une terrasse du château.
Notre table fait face au Vatican. Le soleil est magnifique. Nous
discutons de ce que nous avons vu et appris car nous avons été étonnés
d'apprendre que ce château a servi de résidence aux papes! En effet, un
mur fortifié relie le Vatican à cette forteresse et les papes
pouvaient, sans crainte de la populace, aller et venir en empruntant un
chemin aménagé au sommet du mur.

LE VATICAN

14h00. Nous prenons la direction du Vatican. Plus nous approchons, plus
notre cœur bat fort! C'est magique! C'est extraordinaire! Nous
réalisons le rêve de millions de catholiques qui, de tous âges, ont
désiré faire ce pèlerinage! Et nous, les québécois de St-Félicien au
Lac-St-Jean, nous sommes en train de le réaliser!

PLACE ST-PIERRE

Notre premier contact se fait par la gigantesque place St-Pierre et ses
splendides colonnades. Des calèches noires et rouges tirées par de
superbes chevaux noirs permettent à Pascal de réaliser des photos
remarquables. Il est tellement content d'être ici! Un enfant émerveillé
devant les cadeaux de Noël!

PERSPECTIVE DES COLONNADES

Comme suggéré dans le guide Michelin, nous ne manquons pas d'admirer
les détails auxquels les architectes ont pensé pour faire de cette
place une merveille. Nous nous installons sur une des deux plaques de
la place pour voir la perspective des colonnades: les architectes ont
pensé à tout et de cet endroit les deux rangées de colonne sont
parfaitement alignées! Ils ont même pensé à faire la première rangée un
peu plus petite que la seconde pour rendre l'illusion parfaite!

L'OBÉLISQUE

Flanqué des deux fontaines de la place, l'obélisque de trône fièrement
au centre de la place. Il mesure 25 mètres de haut. Une croix a été
ajouté à son sommet. Cet obélisque fut taillé pour Caius Cornelius
Gallus, préfet d'Égypte au 1ier siècle avant J.C. et était
jadis érigé à Héliopolis. Caligula le fit transporté à Rome pour
l'installer dans son cirque à proximité de la basilique actuelle. C'est
le pape Sixte Quint qui la fit déplacer à l'endroit actuel. Tout
autour, sur le dallage, on peut voir des représentations du zodiaque ce
qui ne manque pas d'étonner Pascal qui a une idée très précise du rôle
des signes du zodiaque sur l'avènement des grands courants mystiques.

L'AUDIENCE PAPALE

On est mardi aujourd'hui et, pour l'audience papale du mercredi, on est
en train d'installer les milliers de chaises pour les participants qui
auront eu l'autorisation d'y assister. On nous dit qu'il faut
absolument une passe pour ce faire et avoir un billet de notre curé de
paroisse! On a ni l'un ni l'autre et, comme on n'était pas au courant,
ça n'a rien changé.

Nous pénétrons dans la basilique. Nous sommes sidérés et abasourdis de
voir tant de splendeur! Les planchers de marbres, les colonnes, les
sculptures, les peintures! Que de luxe! Que de merveilles!

LA PIETÀ

Nos pas nous portent vers la Pietà de Michel-Ange. Elle est maintenant
à l'abri derrière une épaisse vitre blindée depuis qu'un illuminé a
voulu la détruire avec un marteau. Même si nous sommes à distance, il
est possible de bien voir les détails de la sculpture. Comme indiqué
dans le Michelin, nous pouvons vérifier que l'artiste n'a pas tout à
fait respecter les proportions et que Jésus est beaucoup trop petit par
rapport à la Vierge qui se tient sur ses genoux.

LES TOMBEAUX

Nous descendons dans la crypte visiter les tombeaux des papes. Nous
faisons un arrêt spécial devant celui du bon pape Jean XXIII qui a
marqué notre siècle plus que tout autres.

LA COUPOLE

15h00 Nous prenons l'ascenseur pour aller visiter la coupole. Il nous
dépose au niveau du toit. Nous sommes au niveau de la partie la plus
large de la coupole. Nos voix nous reviennent à cause de la
configuration circulaire. Nous chuchotons et c'est comme si nous
parlions à haute voix! Nous pouvons voir la basilique en dessous.

Nous décidons d'aller jusqu'au sommet de la coupole. C'est réservé aux
intrépides et nous en faisons partie! Nous devons cependant utiliser
les marches. Le passage est très étroit car il est situé entre la
coupole intérieure et la coupole extérieure. De temps à autre nous
avons un œil de bœuf qui nous permet de voir à l'extérieur. L'escalier
est à pic et penche de plus en plus que nous montons. Il ne faut pas
souffrir de claustrophobie ici! Nous atteignons finalement le sommet et
sortons à l'extérieur. Le pignon ne peut contenir plus d'une dizaine de
personnes à la fois. Nous sommes tout en haut et seule la croix nous
domine. Nous avons une vue imprenable sur la place St-Pierre où on est
à installer les chaises pour l'audience de demain. Un bourrasque de
vent vient de faire basculer la moitié d'entre elles! Nous prenons nos
photos et redescendons au niveau du toit.

LE TOIT

Nous pouvons marcher un peu partout sur le toit et voir les détails de
la construction. Nous sommes au niveau des immenses statues qui ornent
le fronton de la basilique et nous pouvons voir qu'elles ont été
installés de façon à pencher vers l'avant. Cette position est
nécessaire pour permettre aux gens sur la place St-Pierre de les voir!

Nous aurions bien voulu visiter la chapelle Sixtine mais,
malheureusement, elle ferme à 16h00 et... il est 16h00! Nous quittons
le Vatican avec autobus #64 vers Termini car nous voulons utiliser le
métro pour aller aux Thermes de Caracalla. Il n'y a qu'une ligne de
métro et elle part de Termini, passe par le Colisée, les Thermes de
Caracalla et la Pyramide de la porte St-Paul. Comme ces sites sont à
notre agenda aujourd'hui, nous utiliserons le métro pour les visiter.
C'est plus facile qu'avec les autobus! C'est la manière la plus facile
pour nous y rendre. Un grand détour pour sauver du temps!

CIRCO MASSIMO

16h20 Le métro nous dépose au cirque de Maxence, près des Thermes de
Caracalla. Des jeunes utilisent le site pour jouer au soccer. Il
n'existe que la forme du cirque mais on peut deviner la magnificence
des installations.

THERMES DE CARACALLA

17h00 Nous passons une heure à visiter ce site passablement bien
conservé. Ici, nous n'avons pas besoin de beaucoup d'imagination pour
comprendre! Les immenses arcs qui supportaient le toit sont encore
debout et nous permettent d'admirer encore une fois le talent des
architectes et des constructeurs de l'antiquité!

Ces thermes pouvaient accueillir 1 600 baigneurs à la fois. Ils
comprenaient un gymnase, le laconium à température élevée, les bains
d'eau tiède et le frigidarium à eau froide.

À plusieurs endroits, des cordons entourent des sections de planchers
encore recouvertes de mosaïques. Des archéologues sont à l'œuvre et
prennent des mesures tout près de nous. Nous avons faim et prenons une
bouffe en compagnie des chats et des fourmis.

18h30 Nous reprenons le métro pour aller visiter la Pyramide de Caius
Cestus datant de 12 av. J.C. et située à la porte St-Paul dans le mur
d'Aurélien. Cette visite ne sera pas longue puisque les monuments ne
sont pas tellement imposants.

19h00 Retour à Termini par métro.

19h30 Retour à l'hôtel Rinascimento par l'autobus. Nous achetons des
boissons gazeuses, des bières et des chips.

20h00 Restaurant Di Loreto.

Ce soir nous nous faisons plaisir et prenons un vrai repas italien dans
un vrai restaurant italien!

Raymonde

Antipasti: Antipasto vegetale

(épinard, fèves vertes marinées aux tomates)

Pascal

Antipasti: Proscuito di Parma

(tranches de jambon)

Fettucini: pâtes aux oeufs avec

sauce à spaghetti

22h00 Retour à l'hôtel et coucher. Pluie en revenant.

COÛT:

Petit déjeuner Rinascimento 15 500 L

Entrée Château St-Ange 4 000 L

Dîner Château St-Ange 9 500 L

Visite coupole 4 000 L

Souper DiLoreto 33 000 L

Thermes Caracalla 4 000 L

Bouffe 4 500 L

Chambre Rinascimento 60 500 L

---------------------

TOTAL: 135 000 L (105 $)

 

PHOTOS: #15 #16 #17

28 + 38 + 20 = 66

JOUR 13: MERCREDI, 16 MAI 1984

AUJOURD'HUI: FONTAINE DE TRÉVI

ROME

Température:
Très beau.

07h30 Lever et petit déjeuner.

08h31 Nous allons porter notre linge à une blanchisserie près de
l'hôtel Rinascimento. Nous allons le reprendre ce soir.

LA FONTAINE DE TRÉVI

10h00 Nous allons faire notre pèlerinage à la Fontaine de Trévi. En 19
av. J.C., Agrippa fit construire un aqueduc de 20 kilomètres pour
amener l'eau à Rome. Le pape Clément XIII fit réparer ce canal et le
fit terminer à cette fontaine en 1762.

Aujourd'hui, c'est le rendez-vous de tous ceux qui sont tombés en amour
avec Rome et qui veulent y revenir. Nous jetons notre pièce de monnaie
dans la fontaine en faisant le voeux de revenir.

Raymonde a vu des boutiques tout autour de la place de la fontaine et
ne peut s'empêcher d'aller y acheter quelques chandails de Roma pour
donner en cadeaux. Elle trouve, pour elle, un bel ensemble
chandail/pantalon qui lui vont très bien.

HÔTEL IGEA

12h00 Retour à l'hôtel Rinascimento pour prendre les bagages et
déménager à l'hôtel Igea en autobus. Il est situé au 97 Principe
Amedeo. Nous paierons moins cher soit 46 000 L au lieu de 60 500 L.
Notre chambre est au troisième étage et porte le numéro 140.

ON POSTE UNE 2ième BOITE

13h00 Nous avons accumulé encore beaucoup de souvenirs et, comme
planifié, nous préparons une deuxième boite pour poster à la maison.
Nous allons ensuite la poster à Termini. Mais l'empaquetage n'est pas
conforme à la loi postale italienne et nous devons aller à une petite
boutique pour faire empaqueter le colis avec un seal et des ficelles
comme exigé! Nous retournons au bureau de poste. Le monsieur parle
anglais et nous fait remplir tous les papiers nécessaires. La boîte
sera reçue à St-Félicien, le 27 juin 1984.

14h00 Nous allons manger au restaurant Di Alfredo. C'est un demi sous-sol
et la nourriture est assez décevante.

LES CATACOMBES

15h30 Départ vers les catacombes St-Sébastien par l'autobus #48. Ils
sont situés sur la Via Appia. Ils datent du IIIième siècle
ap J.C.. Une église sert d'entrée aux catacombes et nous pouvons voir
une sculpture du saint percé de flèches. Son corps y resta jusqu'en 826
alors que le pape Eugène II le fit transporter au Vatican.

Une religieuse française est notre guide et nous sommes avec un groupe
d'écoliers français assez comiques, merci! Ces souterrains se
superposaient sur trois étages. Le premier, près du sol, a été détruit.
Le deuxième se trouve sous l'église et le troisième sous les galeries.
Ils servaient à la vie courante des premiers chrétiens qui s'y
cachaient. Nous voyons les niches où les morts étaient déposés.
Raymonde n'aime pas tellement cet endroit.

17h00 Retour et arrêt au Colisée pour quelques photos en extérieur.
Pascal capote sur le Colisée et il lui fallait absolument "les photos"
qu'il n'avait pas encore prise! Il veut ensuite se rendre visiter
St-Paul-Hors-les-Murs mais Raymonde a envie et nous retournons à
l'hôtel Igea.

LINGE FROISSÉ

18h30 Nous allons récupérer notre linge à la buanderie près du
Rinascimento. Il n'a pas été plié. Quel dégât! Un désastre! Notre linge
sera froissé pour tout le reste du voyage! Une dame habillée de noir
nous voit sortir de la buanderie et, comme Pascal a son porte-monnaie
encore en main, elle lui fait signe de le cacher au plus vite dans ses
poches! Ses yeux et sa mimique nous font craindre un danger immédiat!

En revenant à l'hôtel Igea, nous voyons un groupe de clochards
attendant face à une porte. C'est un genre d'Armée du salut.

Raymonde va préparer nos valises pendant que je vais chercher de quoi
bouffer pour le lendemain.

20h30 Souper chez Pepino sur Principe. C'est
très bien et le propriétaire est distingué. Nous avons mangé des
escalopes Marsela et Bordelaises accompagnées et Canelloni.

22h30 Retour à l'hôtel, douche et valises. Pascal regarde la T.V. dans
le lobby: c'est une joute de soccer.

23h30 Coucher.

COÛT

Timbres 6 500L

Achat de linge 74 000 L

Chambre Igea 46 000 L

Restaurant 18 000 L

Catacombes 7 000 L

Bracelet 5 000 L

Poster la boîte 16 500 L

Lavage 12 000 L

Bouffe 9 200 L

Souper Pepino 23 600 L 32 800 L

------------------------

TOTAL: 217 800 L (169 $)

PHOTOS: #17 = 16

JOUR 14: JEUDI, 17 MAI 1984

AUJOURD'HUI: PISE-FLORENCE

Température:
matin & midi: très beau soleil. Pm et soirée: pluie

05h50 Lever et déjeuner à l'hôtel.

06h45 Sur le quai de la gare, un contrôleur nous affecte lui-même nos
places "Posti Registrati" (Prenotazione) en 1ière classe.
C'est sans doute le privilège d'avoir réservé!

06h50 Départ vers Pise. Beaux paysages de la mer.

PISE

10h39 Le train arrive en gare de Pisa: c'est notre premier arrêt de la
journée. Il fait très beau soleil. Raymonde veut changer de l'argent à
la gare mais elle ne peut pas car le préposé est très occupé.

11h03 Nous nous informons pour aller à la Tour et au Duomo. Nous devons
prendre un autobus qui fait la navette entre la gare et le site. Le
trajet ne prend que quelques minutes.

12h15 À notre arrivée sur le site, nous sommes surpris de voir que
toutes les monuments soit le Baptistère, le Duomo et la Tour, sont tous
sur le même site. Ce sera plus facile à visiter. Nous avons faim et,
comme Raymonde transporte les victuailles dans son sac à dos, nous
préférons manger immédiatement pour l'alléger un peu pour les visites.
Nous nous installons près de la Tour pour dîner. Une statue de la louve
avec Rémus et Romulus est en face de nous.

LA TOUR PENCHÉE

Nous montons ensuite dans la Tour en gravissant un à un les étages.
Nous arrêtons à mi-hauteur pour aller voir à l'extérieur ce à quoi ça
ressemble. Aucun garde! Seulement les colonnes! Raymonde n'est pas très
rassurée et n'ose pas y aller car il n'y a pas grand chose qui
empêcherait de tomber en bas! La CSST n'approuverait certainement pas.
Nous atteignons ensuite la partie supérieure de la tour qui forme comme
une terrasse d'où il est possible de comparer l'inclinaison de la tour
avec les alentours. Un clocher muni de trois cloches nous rappelle que
cette tour devait servir de campanile au Duomo. Nous admirons les toits
rouges de Pise.

BAPTISTÈRE ET DUOMO

Nous terminons notre visite de Pise en allant au Baptistère et au
Duomo. Pascal y contemple l'architecture intérieure qui tranche avec
tout ce qu'on a vu jusqu'à maintenant car ici on a alterné les couleurs
du marbre. Il s'interroge aussi sur la "lampe de Galilée" suspendue au
plafond et dont les oscillations lui aurait inspiré la théorie des
mouvements isochrones. Ça prend un ingénieur pour penser à ça dans une
église! Raymonde elle, est occupée à admirer la magnifique chaire
sculptée. Chacun ses goûts!

14h30 Retour à la gare où Raymonde parvient à se faire changer 300 $.

15h00 Départ du train pour Florence. Pascal dort une partie du trajet.
C'est nuageux à l'approche de la ville. Nous espérons qu'il ne pleuvra
pas! C'est pas drôle de chercher un hôtel sous la pluie!

FLORENCE

17h00 Arrivée à Florence: il pleut. Faudra faire contre mauvaise
fortune bon cœur!

17h15 Nous désirons réserver nos billets pour Venise mais
l'électronique du système de réservation des billets ne fonctionne
plus. Ils nous demandent de revenir plus tard.

HÔTEL VARSAVIA

18h00 Nous trouvons un hôtel pas cher et près de la gare: le Varsavia,
chambre #15, 37 000 L. Il est situé sur la Via de' Panzani à peu près à
mi-chemin entre la gare et le Duomo.

C'est la fête à Vicky et nous désirons appeler au Canada. Le
propriétaire de l'hôtel nous suggère d'aller aux PT (le bureau de
poste), près du Duomo. On offre un service 24 heures pour les appels
téléphoniques.

RÉSERVATIONS POUR VENISE

19h15 Nous retournons à la gare pour refaire nos réservations pour
Venise: le système a été remis en marche mais il est impossible de
faire des réservations pour le train de 13h17 le lendemain. Le seul
moyen possible est celui de 15h00 mais on ne prend pas de réservations
sur ce train. Bon ben! On s'en accommodera!

19h45 Souper à une Pizzeria Self-Service.

20h20 Départ pour visite de nuit du Duomo. C'est très beau mais il y a
une bruine.

Nous trouvons les P.T. où nous voulons faire un appel à Vicky. Beaucoup
de monde! On reviendra plus tard.

22h00 On veut aller voir le pont Vecchio mais on ne trouve pas le
chemin et on se perd.

APPEL À VICKY!

23h00 Retour aux P.T. (poste centrale, Place de la République) pour
appeler à St-Félicien. Le préposé nous fait remplir une carte et nous
attendons qu'ils placent l'appel. Nous sommes assis sur un banc et
Pascal a peine à garder les yeux ouverts. Dix minutes plus tard, nous
entendons notre nom et le numéro de la cabine. La ligne est très bonne
et nous sommes très heureux d'entendre les enfants et de souhaite un
Bon Anniversaire à Vicky!

00h30 Retour à l'hôtel: fatigués mais heureux. Nous avons passés devant
un club Playboy.

COÛTS:

Autobus vers Tour 1 200 L

Tour de Pise 6 000 L

Assiette 9 000 L

Livre Pise 4 000 L

Souper 31 000 L

Bouffe 4 000 L

Chambre Varsavia 37 000 L

----------------------

TOTAL: 92 200 L (72 $)

Taux: 1289 L/$

PHOTOS: #18 = 38

 

JOUR 15: VENDREDI, 18 MAI 1984

AUJOURD'HUI: FLORENCE & VENISE

Température:
nuageux avec percées de soleil.

08h30 Lever et petit déjeuner à l'hôtel. C'est un genre pension avec
porte ouverte donnant sur les pièces du propriétaire. Nous leur donnons
un 1 $ canadien pour leur collection d'argent sur le comptoir. Ils nous
permettent de laisser nos bagages à l'hôtel jusqu'à notre départ ce
soir. Ils sont très gentils.

LE DUOMO

10h30 Nous visitons le Duomo, le Baptistère et le Campanile. Pascal,
dès qu'il voit une tour ou un campanile, c'est plus fort que lui, il
doit y monter! Raymonde n'est pas intéressée du tout et préfère
observer les gens qui se pressent devant le Baptistère. Pascal
redescend et nous allons admirer les portes de bronze du Baptistère,
une œuvre de Michel-Ange où on peut voir sa tête en médaillon.

Elle en profite aussi pour acheter deux peignes bleus pour les cheveux
et un parfum.

12h00 Dîner à un Self-Service en face du Campanile.

LE SANGLIER

Nous passons ensuite à la Piazza della Signoria où nous allons faire un
rituel que tous les touristes font: flatter le nez du sanglier de
bronze qui trône sur la place. Ça porte chance et on revient à
Florence!

UFFIZI

12h30 Nous quittons le Duomo en direction de la place de la Galerie
Uffizi. Nous passons devant la maison de Dante avant d'atteindre la
place des Offices où nous pouvons admirer, entre autres, une
reproduction du David de Michel-Ange. Comme toujours, nous n'avons pas
le temps nécessaire pour visiter les musées comme celui des Offices.

PONTE VECCHIO

Nous poursuivons notre visite en direction du fleuve Arno et du Pont
Vecchio renommé pour les boutiques qui y ont été construites. Nous y
trouvons plusieurs bijouteries mais aussi des boutiques spécialisées
dans le cuir qui fait aussi la renommée de Florence. Raymonde en
profite pour faire l'achat d'un sac à main, un chandail de laine et de
quatre (4) paniers en cuir.

13h50 Retour à l'hôtel pour chercher les bagages. Je donne 5 000 L à la
jeune fille.

À LA GARE

14h10 À la gare pour le train de 15h00. Nous jasons avec un couple de
noirs américains. Il est dans l'aviation et ils ont visité beaucoup de
pays. Ils vont vers un nouveau poste. Nous jasons aussi avec une femme
du Québec (Montréal) qui va dans les stations de cures pour l'arthrite.
Elle se dirige vers une autre station près de Venise.

15h05 Embarquement dans le train.

15h10 Départ de Firenze.

VENISE

19h05 Arrivée à Venizia.

RÉSERVATIONS POUR SALZBOURG

Je fais immédiatement nos réservations pour Salzbourg. Il ne reste
aucune place de disponible en 1ière classe sur le train que
nous voulons prendre pour Salzbourg. De plus, ils ne prennent aucune
réservation pour la 2ième classe. Par contre, un autre train
part à la même heure mais passe par Verona et nous pouvons réserver en
2ième classe. Il n'y a aucune place disponible en 1 ière classe. Comme nous voulons être certains de quitter ce
soir-là, nous nous résignons à faire un transfert à Vérone et de
prendre ce train.

HÔTEL MINERVA

19h15 Je vais au kiosque touristique pour réserver une chambre à
l'hôtel Marin, le même que Yoland et Louise, mais c'est complet. Je
demande l'équivalent à proximité de la gare. Elle me trouve le Minerva sur la rue face à la gare. C'est à 5
minutes de marche de la gare. Nous avons la chambre #32 au troisième
plancher. Le lit et la chambre laissent à désirer par contre il y a un
balcon charmant.

20h00 Nous allons souper chez Al Gazebo, un
restaurant assez chic sur notre rue. Raymonde a pris des tagliatelles pailles et foin: ce sont des
nouilles vertes et blanches avec fromage fondu et sauce tomate.

21h30 Nous prenons une marche pour trouver l'hôtel Marin pour prendre
une photo pour Yoland: introuvable.

22h40 Retour à l'hôtel. Pascal répare ses pantalons qui se sont
décousu. Dans la commode on voit une inscription en québécois qui nous
révolte! Des conneries!

Coucher.

COÛTS

Visite Duomo: 2 000 L

Campanile: 2 000 L

Pharmacie peigne & parfum 9 000 L

dîner 16 000 L

Assiette 1 200 L

boucle oreille: 8 000 L

Poubelles 28 000 L

Chandail 28 000 L

Sac à main 40 000 L

Revue 2 200 L

Bouffe 5 100 L

Souper 46 400 L

Réservations pour Salzbourg 4 000 L

Chambre Minerva 44 500 L

-------------------------

TOTAL: 236 400 L (183 $)

Taux: 1289 L/$

PHOTOS: #19 = 31

 

JOUR 16: SAMEDI, 19 MAI 1984

AUJOURD'HUI: VENISE

Température:
pluie en avant-midi

dégagement en après-midi.

05h00 à 06h00 Orage avec éclairs et tonnerre.

08h00 Lever et douches. Les cloches sonnent n'importe quant avec un
nombre incalculable de coups.

10h00 Petit déjeuner à l'hôtel: 2 toasts!

11h00 Départ pour nos visites: il pleut et nous achetons un parapluie
rose. Pascal rechigne un peu, mais ce parapluie s'avère très pratique.

12h30 Nous allons prendre un Vaporetto jusqu'à Place St-Marc. C'est
l'équivalent de l'autobus dans une ville.

LA PLACE ST-MARC

13h00 Visite de la Place St-Marc. Le soleil est revenu. Nous regardons
les gondoles évoluer en face de la place. C'est fascinant de les voir
braver les vagues! Leur forme est sûrement adaptées aux conditions
rencontrées ici.

14h30 Dîner près du Campanile. On s'est fait gentiment refusé de
s'asseoir aux tables parce que nous n'avions pas fait appel au serveur.

15h10 Visite de l'extérieur du Palais des Doges, du Campanile, de la
cathédrale dont les mosaïques dorées et les chevaux sculptés nous
impressionnent. Nous allons voir le Pont des Soupirs rendu célèbre par
Casanova et les autres condamnés.

LES BAGAGES AUGMENTENT

16h00 Comme nos bagages font des petits, nous décidons de faire l'achat
d'un autre sac de voyage. Nous achetons aussi un autre chariot pour
Raymonde afin de ménager celui que nous avons présentement et qui est
un peu amoché par le poids des valises dont on le charge.

LA NAPPE DE VENISE

Nous faisons l'achat d'une assiette-souvenir, des souvenirs en verre de
Murano et un centre de table. Raymonde a vue une belle nappe brodée
mais elle hésite et ne l'achète pas. Elle s'en voudra. Nous avons
retrouvé la même nappe à Paris pour 3 fois le prix qu'on aurait payé.


NOTE: Ce n'est que quelques années plus tard qu'elle aura sa
nappe par l'intermédiaire de Yolande Duguay lors de son voyage
à Venise.

16h30 Retour par Vaporetto et achat de bouffe pour 2 jours.

18h00 Souper sur notre balcon de chambres. Je déguste et ces moments
sont d'un romantisme inouï.

AU PONT RIALTO

19h00 Marche à travers la ville vers le Pont Rialto. Soudain, nous
voyons la pancarte de l'hôtel Marin de Yoland et Louise! Nous prenons
une photo pour eux. Le parcours est très bien indiqué et nous permet de
découvrir la vie de Venise rendue unique par la présence des canaux et
la nécessité d'utiliser des bateaux pour le transport des marchandises
et des gens. Pascal manque de temps pour prendre toutes les photos
qu'il désire pour illustrer ce point!

UN CAMPARI!

20h00 Nous atteignons le très beau pont Rialto. Nous le traversons et
allons nous asseoir à la terrasse d'un restaurant installée près du
pilier du pont. Pascal se commande une bière locale et Raymonde un
apéritif italien, un Campari. D'après sa réaction, il est certain
qu'elle n'en fera pas sa boisson préférée!

21h00 Retour à pied vers l'hôtel. Pascal a envie de pipi et nous nous
arrêtons souper au restaurant Ai Bari au 1175 S. Croce. C'est près de
l'hôtel Marin. Nous y faisons un très bon souper.

22h00 Coucher.

COÛTS

Bouffe: 4 200 L

Drink: 7 000 L

Bouffe: 2 000 L

Jupe Lisette: 25 000 L

Restaurant midi: 10 000 L

Parapluie: 6 900 L

Divers 4 000 L

Colliers: 25 000 L

Ascenseur campanile: 2 400 L

Chandail: 21 000 L

Livre: 6 000 L

Dentelle: 63 000 L

Sac voyage: 28 500 L

Porte-bagages: 12 500 L

Bouffe souper: 20 000 L

Oreille: 38 000 L

Chambre Minerva 44 500 L

-------------------------

TOTAL: 320 000 L (248 $)

TAUX: 1289

PHOTOS: #19 #20A #20B

6 + 36 + 5 = 47

JOUR 17: DIMANCHE, 20 MAI 1984

AUJOURD'HUI: VENISE & TRAIN

Température:
08h00 à 18h00: très beau pluie ensuite.

08h30 Lever et préparation des bagages. Pascal en profite pour faire
l'inventaire: il nous reste 13 films diapos.

10h00 Nous allons à la gare mettre nos bagages en consigne. Nous
revérifions pour la 1ière classe dans le train direct vers
Salzbourg: impossible. Il va falloir vraiment se contenter de l'autre
en 2ième classe.

10h55 Nous échangeons 50 $. Nous y rencontrons un gars du Québec.

11h00 À la Place St-Marc pour l'achat des billets d'excursion vers les
îles Burano, Murano et Torcello.

LES REGATTAS

12h30 Nous avions planifié de visiter l'Accademia mais c'est fermé.
Nous revenons à la place St-Marc et allons dîner au restaurant Lavena.
Nous achetons des porte-clefs du carnaval de Venise à une petite
boutique.

13h00 Nous apprenons qu'aujourd'hui, dimanche le 20 mai, c'est la
journée des Regattas! C'est un genre de parade de bateaux qui se tient
chaque année à cette date. Nous nous installons sur un pont et
assistons au défilé. Les bateaux sont de toutes tailles allant de un
passager à jusqu'à une vingtaine! Les passagers sont habillés de
couleurs. Nous sommes vraiment chanceux d'assister à cette parade
imprévue!

EXCURSION VERS LES ÎLES

14h30 Départ pour l'excursion vers les îles Burano, Murano et Torcello
sur le bateau Marco-Polo! Nous sommes assis à
l'intérieur du bateau. Nous pouvons voir à l'extérieur. La mer est un
peu agitée et le bateau fait éclater les vagues.

L'AUTOROUTE MARITIME

Nous suivons un genre d'autoroute maritime! En effet, des poteaux de
bois installés en triangle sont plantés au fond de l'eau à intervalle
régulier et délimitent un couloir pour les bateaux. Des lumières de
position sont installés sur ces triangles pour guider les bateaux la
nuit.

BURANO

15h00 Nous amarrons à Burano. Cette île est réputée pour ses artisans
qui travaillent le verre. On nous fait visiter un atelier où nous
assistons au soufflage du verre. C'est une technique que nous ne
connaissons pas du tout et nous sommes fascinés par le travail de cet
artisan.

MURANO

16h00 Nous reprenons le bateau pour la prochaine île: Murano. C'est un
village de pêcheur mais les femmes ont développé un spécialité et c'est
la dentelle. Nous voyons des étalages de dentelles en vente à plusieurs
endroits. Raymonde s'achète une blouse. Les maisons sont belles et
peintes de couleurs voyantes. Et à chaque fenêtres, des dentelles! Le
clocher de l'église présente une similitude avec Pise: il penche lui
aussi!

TORCELLO

17h00 Torcello fut une grande ville et le siège d'un évêché. Mais
aujourd'hui c'est un petit village renommé pour abriter la plus vieille
église de Venise. Les murs sont de pierre mais des poutres de bois ont
été utilisées pour le toit. On y aussi une sculpture religieuse en
bois.

18h20 Il pleut. Nous sommes de retour à la place St-Marc.

19h00 Direction Ferrovia, la gare de Venise. Dans le vaporetto mon
bracelet de montre se brise. Nous jasons avec une dame qui appartient à
un groupe de Normandie. Ils ont un dialecte mais parle couramment
français et allemand.

19h30 Nous allons souper dans une petit restaurant.

UNE NUIT EN TRAIN

20h40 Nous montons dans un wagon de 2ième classe et trouvons
un compartiment que nous partagerons avec deux autrichiennes
d'Innsbruck et une jeune italienne, Pasquale, qui retourne à Milan
après être venu passer le week-end avec son ami. Départ pour Vérone.

LES TRANSFERTS

22h38 Verona. Nous quittons le train et pénétrons dans la salle
d'attente de la gare. Nous devrons attendre près d'1½ heure pour le
transfert du train de 00h02 pour Innsbruck. Nous apprenons aussi que
nous devrons transférer de nouveau à Innsbruck pour Salzbourg. Nous
allons prendre un café et à 23h00 le restaurant se ferme.

COÛTS

Vaporetto: 3 000 L

Divers 7 000 L

Calotte: 16 000 L

Excursion: 28 000 L

Bouffe: 8 200 L

Blouse: 22 000 L

Souper: 17 800 L

-----------------------

TOTAL: 99,000 L (77 $)

Taux: 1289 L/$

PHOTOS: #20B #22

28 + 3 = 31

JOUR 18: LUNDI, 21 MAI 1984

AUJOURD'HUI: SALZBOURG

Température:
Bruine & pluie fine, fine, fine.

TRAIN INSBRUCK-SALZBOURG

00h02 Le train pour Innsbruck arrive. Notre place est réservée et il
reste encore deux places de libre dans notre compartiment de sorte que
les deux (2) autrichiennes se joignent à nous.

Un couple d'américains de l'Alabama occupent les banquettes près des
fenêtres et nous au centre. Nous faisons une bonne partie du voyage en
leur compagnie. Nous jasons avec eux. La dame a des lunettes identiques
à celle de Raymonde qui le lui fait remarquer.

À la frontière autrichienne, les filles ont des problèmes avec le
contrôleur et elles doivent payer une légère amende pour avoir oublié
de faire étamper leur carte de kilométrage à Venise. Elles nous donnent
de bonnes adresses de restaurant à Innsbruck.

04h37 Nous voyons les premiers pics de montagne enneigés. Nous avons à
peine somnolé pendant la nuit. Nous sommes très peu reposés.

05h35 Arrivée à la gare d'Innsbruck! Nous regardons les tableaux
d'affichage qui nous disent que le train pour Salzbourg part de la
Gleis 3/1. Nous nous y rendons et nous nous installons dans ce train.

Le contrôleur vient et nous demande où nous allons. Nous ne sommes pas
dans le bon train! Il nous montre le train sur l'autre voie. Nous
descendons en catastrophe et embarquons dans le bon train. Juste à
temps! Le train partait!

05h40 Départ vers Salzbourg. La ligne de train se nomme Tirolerland.
Nous sommes seuls dans notre luxueux wagon de 1ière classe. Je fais ma
toilette dans le W-C. et nous mangeons nos provisions: quiche et
pâtisseries.

SALZBOURG, AUTRICHE

07h35 Arrivée à Salzbourg. Nous devons attendre que le kiosque
touristique ouvre. Le jeune homme arrive une demi-heure plus tard et
nous est d'une aide précieuse. À notre demande, il téléphone à l'agence
Europcar pour annuler l'auto pour aujourd'hui et réserver pour demain
plutôt. Ensuite il nous trouve une chambre pas très loin de la gare: la
Pension Lechner.

PENSION LECHNER

09h15 Il pleut. C'est une fine bruine. Nous ne parvenons pas à trouver
la pension. Nous nous informons à un passant et je me rends compte que
je n'ai pas compris le plan de la ville et que nous ne sommes pas sur
la bonne rue.

Nous trouvons enfin la Pension Lechner sur la Reinerstrasse. Notre
chambre porte le #16 et est située au premier étage. Elle est immense!
Nous avons un divan et un fauteuil. Le lit est double mais comprend
deux matelas simples et une couette pour chacun.

09h30 à 13h00 Nous dormons pour récupérer de notre nuit dans le train.

14h00 Le terminus d'autobus est à la gare et les autobus passent face à
l'hôtel. Nous quittons pour visiter le centre-ville par autobus #3.
Nous traversons la rivière Salzach qui divise la ville.

VISITE DE SALZBOURG

MAISON DE MOZART

14h30 Nous débarquons du bus une fois traversé le pont et marchons sur
une petite rue du vieux Salzbourg avec les enseignes en fer forgé.
C'est la Getreidegasse. Nous passons devant la maison natale de Mozart,
au numéro 9. Les édifices sont hauts, de 5 à 6 étages, car, les terrain
étant restreints et dispendieux dans cette section comprimée entre la
rivière et le mont Mönchsberg, les habitants préféraient construire en
hauteur.

CAFÉ WINCKLER

Le Michelin recommande d'aller au restaurant Café Winckler pour la vue.
Un ascenseur nous mène vers la terrasse d'où nous avons une belle vue
de Salzbourg et de la forteresse (festung) sur la montagne. Cette vue
nous donne une idée des endroits que nous voulons visiter.

L'ABREUVOIR DES CHEVAUX

Nous reprenons notre marche sur la rue longeant la montagne. Le nom de
la rue est Hofstallstrasse. Hof signifie cheval. C'est la rue de
l'abreuvoir des chevaux. Nous nous arrêtons à cette fontaine un peu
spéciale. Une mère prend des photos de son garçonnet en habit tyrolien.

PLUS VIEILLE UNIVERSITÉ

Un peu plus loin, nous passons devant la plus vieille université
d'Europe. Elle a été fondée en 1622, fermée en 1810 et rouverte en
1962. Aujourd'hui c'est une bibliothèque importante.

ÉGLISE ST-PETER

Au bout de la rue, nous entrons visiter une belle église, l'église St-Peter, en pensant que c'est à cet endroit
que Mozart a été baptisé. C'est une erreur. Elle contient le tombeau de
Saint Rupert. Nous visitons aussi le cimetière où Nannerl, la sœur de
Mozart, est ensevelie.

FORTERESSE HOHEN-SALZBOURG

Un sentier asphalté panoramique part vers le Festung à travers la
forêt. Nous le suivons et il nous mène au funiculaire. Nous le prenons
et il nous monte au château-fort, le plus grand d'Europe Centrale
entièrement conservé. Nous faisons une visite guidée du château et du
musée. Nous voyons des instruments de torture mais aussi des poêles à
bois en céramique qui servaient à chauffer les pièces. Pascal
s'intéresse aussi à un bureau fait entièrement à partir de fusils! Même
les pattes!

Nous terminons par la visite du Dom, la cathédrale où Mozart fut
baptisé.

18h30 Retour vers l'hôtel par autobus électrique. Il a deux
compartiments avec un soufflet servant de penture.

SOUPER SUPER ROMANTIQUE

19h00 Souper à la Brasserie de l'hôtel Pitter
460 Sc (30$) situé en face de notre hôtel. Au menu: soupe goulash
hongroise avec quenelles de pain pour 2, Pitter Tbast, Soufflé
Salzbourgeois au dessert.

L'ambiance est très romantique avec le chanteur tyrolien s'accompagnant
à l'accordéon électrique. Nous sommes assis sur des bancs comme des
bancs d'église avec de hauts dossiers. Raymonde paye un schnapps au
chanteur. Il a interprété la chanson "Comment ça va, comme ci, comme
ça" et ça nous a rendu nostalgiques! Souper formidable. Pascal trouve
que la bière a goût très doux et spécial.

21h30 Douche et coucher.

COÛTS

Bus 40 Schillings

Funiculaire 26 Sch

Visite festung 52 Sch

Livre 16 Sch

Souper (20.70 $) 456 Sch

Cheap! Et succulent!

Pension Lechner 480 Sch

------------------------

TOTAL: 1 070 Sch (70 $)

TAUX: 15.35 Sch/$

PHOTOS: #22 #23

33 + 1 = 34

JOUR 19: MARDI, 22 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LES ALPES BAVAROISES

Température:
Am: pluie. Pm: beau soleil

07h00 Lever et déjeuner à l'hôtel, inclus dans le prix de la chambre.

08h30 Photographie de l'hôtel à Yoland et achat d'assiette, carte
postale, foulard et porte-monnaie dans une boutique de la gare.

09h45 Nous passons chercher les bagages dans le lobby de l'hôtel et
attendons l'autobus pour nous diriger à la société de location d'auto.

10h15 Prise de l'auto à Europcar. Le préposé
à la location nous donne une carte et nous indique un parcours
intéressant vers Berchtesgaden.

11h30 Nous quittons Salzbourg sous la pluie. Notre route passe devant
le château ayant servi au film La Mélodie du Bonheur. Nous prenons une
photo.

UNE SCIERIE AUTRICHIENNE

12h00 Pascal voit sa première scierie. C'est une entreprise familiale.
Comme c'est typique dans ce coin du globe, la façade de la maison est
ornée de peinture et de sculpture. Deux hommes sont debout sur un
amoncellement de billes. Le père et le fils à ce qui semble. Ils sont
en costume traditionnel.

Pascal va les voir et, en utilisant les gestes et quelques mots
d'anglais, leur explique qu'il vient du Canada et qu'il travaille dans
le même secteur qu'eux. À la mention de Canada, le vieux monsieur pointe les billes
de bois et décrit un large cercle avec les bras! Pascal veut lui faire
comprendre qu'il vient du Québec et que les arbres sont comme les
leurs. Il ne veut rien savoir! Tout est gros partout au Canada!

BERCHTESGADEN

LA MINE DE SEL

13h45 Nous allons visiter la mine de sel de Salzwerberg. Nous allons faire partie d'un
groupe en nous devons attendre le départ. Nous regardons les gens, pour
la plupart des autrichiens. Les jeunes adolescents sont habillés comme
les nôtres mais, parmi les parents, plusieurs portent le costume
traditionnel.

LES RAMPES D'ESCALIERS

Notre groupe est appelé et on nous fait revêtir les costumes typiques
des mineurs constitué, entre autre, d'un genre de culotte en cuir. Nous
sommes intrigué par cet accoutrement mais quelques instants plus tard
nous comprenons! En effet, pour descendre au fond de la mine, on se
servait, bien sur d'escaliers. Mais tout bon escalier qui se respecte a
aussi une rampe!

Or, les rampes d'escalier ici, sont larges et, Bien oui les enfants!
elles servent pour descendre plus rapidement! Et c'est permis! En
autant toutefois qu'on ait la culotte de cuir nécessaire sinon les
fesses nous chaufferaient! Pascal installe Raymonde entre ses jambes
et... Youpi! Nous voilà partis sur la rampe! Et ça descend! Pour
ralentir la vitesse, le bas de la rampe est relevé à l'horizontal. Et
nous procédons ainsi de niveau en niveau!

14h40 Fin de la visite qui nous a permis de voir les instruments de
travail utilisés à différentes époques et, aussi, goûter au sel gemme.

À la sortie, un kiosque offre des pâtisseries: nous prenons chacun une
appelkuchel (grosse tarte au pommes) avec un café.

KOENINGSEE

15h30 Arrivée à Koeningsee tout près de Berchtesgaden. Nous faisons
l'achat de chapeaux tyroliens avec plumes et Edelweiss. Nous allons
faire l'excursion en bateau sur le lac Koeningsee. Splendide! Ce lac
est encastré entre les montagnes. Il est long mais peu large. Le décor
est tout simplement extraordinaire.

EXCURSION EN BATEAU

Raymonde et moi sommes assis à l'arrière du bateau, au grand air. Nous
portons nos chapeaux tyroliens. Un groupe personnes âgées est avec
nous. Nous entendons de l'allemand mais parfois aussi du français. Nous
demandons à une dame d'où ils viennent. "De l'Alsace!" Elle nous explique qu'ils
parlent un dialecte apparenté à l'allemand mais propre à l'Alsace.

Le bateau se maintient au centre du lac et nous pouvons voir les
maisons typiques de cette région de même que la petite chapelle blanche
de St-Bartholomé avec ses dômes rouges en forme d'oignon.

Un monsieur en costume sort une trompette et fait un appel au lac et
aux montagnes. C'est divin! Nous entendons l'écho sur la muraille des
montagnes. Nous avons les larmes aux yeux! Un grand moment de notre
voyage! Il restera gravé dans notre mémoire!

ST-BARTHOLOMÄ

16h40 Au retour, pour exaucer le voeux de Pascal semble-t-il, nous
faisons un arrêt à la chapelle St-Bartholemé ce qui nous permet de nous
dégourdir les jambes et de visiter ce bijou d'architecture. Nous sommes
ici dans les Alpes Bavaroises et la neige blanchit encore le sommet et
les pentes des montagnes. Merveilleux!

TRAVERSÉE DES ALPES

18h00 Retour à l'auto. Pascal aurait bien aimé visiter le Nid d'Aigle
qui servait de refuge à Hitler mais c'est fermé à cette heure-ci et
nous voulons faire le plus de chemin possible et traverser les Alpes
avant la noirceur. Nous reprenons la route qui serpente dans de très
beaux paysages de montagne.

Nous sommes dans les Alpes et la route monte en épingle. Raymonde a
peur des précipices lorsqu'ils se présentent de son coté de l'auto!
Pascal arrête l'auto à un belvédère pour prendre des photos. Seuls des
équarris de bois séparent l'auto de l'abîme. Raymonde ne veut pas
rester dans l'auto tant qu'elle n'est pas de retour sur la route!

INZELL

19h30 Inzell: c'est un splendide village au bas des montagnes. Le site
est enchanteur et nous voulons absolument coucher ici, avec vue sur la
montagne. Nous trouvons un hôtel, la Pension Blüml qui répond à nos critère:
auberges moderne de style bavarois avec balcons de chambre donnant sur
les montagnes.

CHAMBRE AVEC VUE

Personne ne parle anglais mais nous parvenons à leur faire comprendre
que notre zimmer, notre chambre, doit avoir
la vue sur les montagnes. On nous comprend facilement et c'est ce que
nous avons. Une fenêtre sur un mur et une porte-patio avec balcon sur
l'autre!

La chambre porte un nom de fleur, la Heidekraut. L'intérieur est formidable avec
des décorations sur la commode et le lit. Une belle salle de bain
complète l'ensemble. Le balcon fleuri donne sur la montagne éclairée
par le soleil couchant.

LE SOUPER GARGANTUESQUE

19h40 Souper au restaurant de l'hôtel qui porte le nom de Café Blüml. Nous avons droit à un repas
exceptionnel pour 56 DM. Le propriétaire vient s'informer d'où nous
venons et où nous allons. C'est difficile de bien saisir ce qu'il dit!

Raymonde est très mal à l'aise à cause du jeans qu'elle porte car, à la
table juste derrière, il semble y avoir une réunion familiale et tout
le monde est habillé avec des ensembles du "dimanche".

À la fin du repas, nous leur demandons d'acheter le menu car il est
très beau avec un couverture un meuble peint comme celui de notre
chambre. Ils acquiescent à notre demande.

Voici les délices que nous avons mangé:

Hausgemachte Gulaschsuppe mit brot

Soupe goulash maison avec pain. 3.80 DM.



Satie Style Hongkong (Kalbsfiletspib) mit Curryreis und Salat
(sehr scharf)

Brochette de trois gros morceaux de bœuf avec sauce brune, riz au curry
très épicé, ½ banane panée pour deux, des tranches d'orange, accompagné
d'une salade de choux, carotte et concombre. 20.60 DM.

Grillteller "Nach Art des Hauses"

Un assiette immense contenant un morceau de jambon, deux morceaux de
steak, une côtelette de veau ou de porc, une saucisse fumée décorative,
une petite tomate grillée, du beurre à l'ail avec persil, des frites,
tranches d'orange et la même salade que le met précédent. 19.80 DM

21h50 Coucher.

COÛTS

Souvenirs de Salzbourg 453 Schillings

Parking mine de sel 1.5 DM

Visite mine de sel 22 DM

Lunch mine de sel 15 DM

Assiette, chapeaux & souvenirs 126 DM

Excursion en bateau 27 DM

Souper Inzell 65.1 DM

Chambre Inzell 66 DM

Divers 16 DM

-------------------------

TOTAL: 338.6 DM (122 $)

453 Sch ( 30 $)

-------------------------

152 $

TAUX: 2.77 DM/$

15.35 Sch/$

PHOTOS: # 23 #24

36 + 23 = 59

JOUR 20: MERCREDI, 23 MAI 1984

AUJOURD'HUI: LA BAVIÈRE

Température:
Am: beau soleil jusqu'à 13h30. Pm: pluie pour le reste de la journée.

06h00 Lever. Nous devons attendre que l'hôtel se réveille pour aller
chercher les valises que Pascal a oublié de monter hier soir!

UNE TRANCHE DE VIE

Raymonde dort et je m'installe sur le balcon pour regarder la ville qui
prend son rythme normal. Le garagiste Shell sort ses équipements et ses
articles à vendre. Les écoliers se dirigent à bicyclettes vers leur
école. Un autobus militaire américain plein de civils se dirige vers
une base militaire. Un autobus intercité plein d'étudiants certains
endormis d'autre révisant leurs leçons prend aussi le départ pour se
diriger vers Bad Richenhall.

GAÉTAN BOUCHER

Nous apprendrons plus tard, à notre retour, que Gaétan Boucher, le
champion québécois de patin sur longue piste, a marié une fille native
d'Inzell et qu'il y a même habité quelques temps. Le monde est petit
comme on dit souvent!

08h00 Déjeuner à l'hôtel.

08h40 Nous quittons le charmant village de Inzell. C'est un endroit où
il semble que la vie doit être belle et tranquille.

09h30 Autoroute Salzbourg-Munchen.

VERS FUSSEN

10h15 Nous quittons l'autoroute pour prendre la direction Bad Tolz et
Fussen. Pascal effectue un arrêt en chemin pour photographier des
maisons en construction. On utilise le bois que pour la toiture. Tout
le reste est en en grosses briques.

12h15 Dîner avant d'arriver à Fussen. Les sommets des montagnes sont
entourés de nuages noirs menaçants. Il doit pleuvoir aux château. Le
restaurant est ordinaire avec des animaux empaillés comme décoration et
une toilette W-C avec des lumières de circulation route et verte. Je
prends un schnitzel paniert: des escalopes de
porc. Raymonde essaie le Sayerbraten Hausgem:
des tranches de roast beef.

FUSSEN

13h10 Départ vers les châteaux de Fussen.

13h45 Nous stationnons l'auto et partons à la recherche du belvédère
qui nous offrira une vue splendide du château Neuschanwnstein selon
Michelin. Nous avons vu ces photos un peu partout et Pascal veut
absolument les faire. Nous marchons dans un sentier asphalté. Il pleut
légèrement mais nos Key-Way nous protègent.

EN AUTRICHE !

Le sentier longe un lac qui nous éloigne du château. Pascal se fie
aveuglément au guide Michelin et est convaincu que le belvédère est
situé au bout du lac. Après une heure de marche, des pancartes nous
indiquent que nous sommes en train de franchir la frontière
Autrichienne! Retour! À la course! Il pleut!

NEUSCHAWNSTEIN

16h51 Nous sommes revenus au bon endroit. Nous achetons des souvenirs
et visitons le château Hohenswagau. Les cygnes sont omniprésents sur ce
site. Nous partons ensuite pour le château Neuschawnstein en calèche.

17h30 Visite guidée sous l'orage. Nous sommes à l'intérieur
heureusement. Construit par Louis II de Bavière, le château a servi
d'exemple à toutes les représentations de château! Il a même inspiré
les concepteurs de Walt Disney en Floride pour le château de la Belle
au Bois Dormant.

L'éclairage à l'intérieur du château n'est pas toujours adéquat et
Pascal préfère acheter des diapos. Nous revenons au parking en prenant
un raccourcis par un sentier abrupte. Grosse pluie.

LES ALÉAS DU VOYAGE

17h45 Départ pour Innsbruck. Pascal a envie de pipi et il le fais près
d'une chute splendide à la sortie de Fussen. Raymonde a aussi envie
mais ne veut pas aller dans aucun restaurant car ça la gêne d'aller aux
toilettes sans rien acheter. J'arrête dans un restaurant et lui propose
d'aller prendre un café: le restaurant est fermé.

18h00 Belle autoroute de montagne mais sinueuse. Des Mercedes nous
dépassent à vive allure. Nous traversons les Alpes sous la pluie par le Fernpass vers l'Autriche.

TELFS

19h40 Arrivée à Telfs juste avant Innsbruck.
C'est un petit village en bas des montagnes couvertes de neige. Nous
trouvons rapidement un hôtel moderne et tout neuf: le

Telfer Stub'n
. Nous aurons la chambre #6 au 1ier étage. Pascal va aux
toilettes dans le lobby et est tout surpris lorsqu'il y voit des
urinoirs à photocellules! Très moderne en effet!

20h14 Souper au café de l'hôtel (307 Sch).

Nous avons goûté à une soupe avec des morceaux de bacon, des tomates et
des grosses fèves ressemblant à des gourganes. Comme assiette
principale, nous avons pris une escalope de dinde ou de canard, on est
pas certain: Wiener Schnitzel vom Schwein.

22h00 Coucher après avoir écouté la T.V. sur l'étage. Ils ont 8 postes
de T.V. par câble et deux sont en français de Suisse. Plusieurs
programmes américains dont Dynastie. Très bonne programmation des
postes allemand et autrichien.

COÛTS

Dîner 31.9 DM

Souvenirs 41.9 DM

Cheval & calèche 10 DM

Diapos 13.5 DM

Visite château 14.5 DM

----------------------

Sous-total: 111.8 DM (40 $)

Souper 307 Sch

Chambre Telfs 470 Sch

----------------------

Sous-total: 777 Sch (91 $)

============

TOTAL: 131 $

TAUX: 2.77 DM/$

TAUX: 15.35 Sch/$

PHOTOS: #24 #25

22 + 2 = 24

JOUR 21: JEUDI, 24 Mai 1984

AUJOURD'HUI: BAVIÈRE & SUISSE

Température:
Am: beau soleil jusqu'à 19h00. Soirée: pluie

06h30 Lever.

08h00 Déjeuner au son de la musique de Morisod & Sweet People.

RETOUR DE L'AUTO

09h30 Arrivée à la gare d'Innsbruck où nous laissons nos bagages en
consigne. Nous repartons ensuite vers Europcar pas loin de là et devons
faire le plein avant de revenir parquer l'auto. Nous réservons une
autre auto pour le trajet de Basel en Suisse à Strasbourg en France.

11h00 Achat d'une jupe pour Raymonde. Retour à la gare pour s'informer
au sujet de l'heure de départ du train d'Interlaken.

BIÈRE CHEZ McDO!

11h30 Dîner chez McDonald. On y sert de la bière au menu! De notre
place nous pouvons voir le tremplin des sauts à ski car Inssbruck a été
une ville olympique.

UNE JOURNÉE EN TRAIN

Nous passerons une partie de la journée en train. Notre destination est
Interlaken, au centre de la Suisse. C'est Denise Jodoin qui nous a
fortement incité à y aller car elle avait trouvé de coin de la Suisse
extrêmement agréable à cause des trois lacs et des montagnes. Pour nous
y rendre, nous devrons transiter par Zurich et Bern.

12h38 Départ du train vers Zurich.

NOS CARTES EURAILPASS!

15h15 Frontière Suisse. Le contrôleur inscrit quelque chose sur nos
cartes d'Eurailpass ce qui les invalide car il est interdit d'écrire
quoi que ce soit. Ceci nous forcera plus tard à faire refaire nos
cartes à Basel.

UNE AUSTRALIENNE

Nous faisons notre route avec une fille de l'Australie qui est partie
pour 7 mois. Elle était partie avec une copine qui a trouvé le grand
amour en voyage et elle doit maintenant continuer seule. Elle nous
donne son adresse chez ses parents. En arrivant à la maison, nous lui
avons écrit mais elle n'a jamais répondu. Peut-être n'est-elle jamais
retrournée en Australie ?

Le train serpente entre les montagnes et les paysages sont
remarquables. Je parvient à les photographier à partir du train.

16h20 Arrivée à Zurich. Nous profitons de l'arrêt pou changer 100$ en
DM car nous en aurons besoin en Forêt Noire. L'australienne nous
quitte.

17h00 Départ vers Bern. Une dame de Suisse est avec nous. Elle revient
de Hong Kong.

18h12 Arrivée à Bern. Grâce à la dame qui est au courant du train et de
la voie, nous changeons rapidement de train en moins de 5 minutes.

18h27 Départ pour Interlaken, notre destination finale.

INTERLAKEN

19h20 Arrivée à Interlaken. Il pleut et tout est fermé dans la gare.
Nous avons pris des adresses d'hôtel pas cher dans le livre de
l'australienne et nous nous mettons en marche. L'hôtel recherché est
fermé pour réparation. Déception. Nous vérifions les prix des autres:
72, 92, 120 Fr. C'est dispendieux!

HÔTEL EINTRACHT

20h20 Raymonde déniche une pension de famille à 50 Fr. sur
Rossenstrass: Hôtel Eintracht, chambre #3 au 1ier étage.
C'est très enfumé dans le hall d'entrée et la chambre est propre mais
ordinaire. Ca fait très vieux. On va s'en accommoder.

20h35 Souper à l'hôtel: soupe aux crêpes et fondue au fromage avec vin
du pays.

21h45 Coucher.

COÛTS

Gazoline auto 280 Sch

Jupe 198 Sch

Dîner McDonald 104 Sch

Consigne bagages 60 Sch

-----------------------

Sous-total: 642 Sch (42 $)

Interlaken chambre 50 FrS

Souper Interlaken 60 FrS

Porteur 5 FrS

Carte Interlaken 5 FrS

---------------------

Sous-total: 120 Fr
S (80 $)

Location d'auto: 181.35 $

============

TOTAL DE LA JOURNÉE: 303.35 $

Taux 1.49 FrS/$

Taux: 15.35 Sch/$

PHOTOS: #25 = 12

JOUR 22: VENDREDI, 25 MAI 1984

AUJOURD'HUI: INTERLAKEN

Température:
Am: pluie. Pm: ensoleillé.

07h30 Lever et déjeuner à l'hôtel. Nous avons passé une très bonne nuit
de sommeil.

09h00 Départ pour la gare et la banque où nous allons changer 50 $ en
FrS et 100 $ en DM. Raymonde a perdu son parapluie à la gare.

10h00 Départ en train pour Brienz via Interlaken-Ost. Nous allons
visiter le musée en plein air de Ballenberg près de Brienz.

MUSÉE DE BALLENBERG

10h30 Arrivée à la gare de Brienz. Nous prenons l'autobus pour aller au
musée en plein air. Le soleil est magnifique et il fait juste assez
chaud. Ce musée est unique du fait qu'on y a réuni des exemplaires
originaux de maisons et de bâtiments de ferme de pratiquement toutes
les régions de Suisse. Ils ont été démontés et déménagés ici.

Plusieurs maisons sont habités par des artisans. Nous les voyons
fabriquer du charbon de bois et des auges en bois. Nous en profitons
pour acheter un pain à une boulangerie. Nous pouvons admirer
l'architecture typique de la Suisse avec les poutres apparentes.
Presque toutes les maisons sont en bois avec un toit de chaume. Les
murs sont faits d'un genre de crépis.

14h00 Nous reprenons l'autobus et ensuite le train pour revenir à
l'hôtel. Le trajet prend 40 minutes. Une petite pluie tombe.

14h50 Nous allons vérifier pour laver notre linge à un laundromat:
impossible car ils ferment pour des vacances de 2 semaines. Nous allons
ensuite à la gare pour l'horaire du train de demain pour Basel. Il
quitte à 09h34.

15h00 Soupe et bière à l'hôtel.

16h00 Achat d'un nouveau parapluie pour homme au supermarché près de la
gare.

16h30 Promenade dans la ville et achat d'une assiette et de trois (3)
couteaux suisses.

18h00 Souper en ville en face du Jungfrau. Nous avons pris un très bon
repas:

PASCAL

 

Fruschi Garschtesuffenach Bunder art:
potage à l'orge perlé grison. Gemischter salat: salade mixte.

RAYMONDE

 

Rouchwurscht-Brattli:
plat de saucisses

fumées.

Raclette Garniert:
pickles, pommes de terre au four et fromage fondu dans une assiette.

21h45 Retour à l'hôtel et préparation des valises.

22h00 Coucher.

COÛTS:

Souvenirs, autobus Brienz 79.4 FrS

Visite parc, pain 17.0 FrS

Sucre-chocolat 3.8 FrS

parapluie 15 FrS

Cloche garniture chapeau 2.5 FrS

Souvenirs, couteaux 51 FrS

Souper 60 FrS

Interlaken Chambre 50 FrS

-------------------------

TOTAL: 278.7 FrS (187 $)

Taux: 1.49 FrS/$

PHOTOS: #25 = 13

JOUR 23: SAMEDI, 26 MAI 1984

AUJOURD'HUI: STRASBOURG

Température:
Am: beau soleil. Pm: nuageux, percées de soleil en journée.

Soirée: pluie

07h15 Lever et déjeuner.

08h15 Oups! Oups! Les W-C sont très occupées ce matin! Nous avons tous
deux le va-vite! Espérons que ça va cesser!

09h00 À la gare avec nos valises. Nous prenons des photos du Jungfrau
et de la ville.

09h39 Départ vers Basel.

10h30 Arrivée à Bern. Nous planifions notre itinéraire pour la Forêt
Noire: de Basel à Baden-Baden et Strasbourg ensuite.

MAUVAIS TRANSFERT!

11h45 Erreur! Nous aurions du changer de train à Bern! Nous sommes sur
celui de Zurich. Le contrôleur (une femme) s'informe et nous rapporte
un papier sur lequel elle nous donne l'heure et le train à prendre à la
prochaine gare. Elle nous avise aussi que nous devrons faire changer
nos Eurailpass car elles ne sont plus valides à cause des ratures!

12h02 Brugg: nous descendons à cette gare pour reprendre le prochain
train vers Basel. Je vais m'informer au bureau de la gare et on me dit
que Basel peut nous changer nos Eurailpass à peu de frais.

12h35 Départ vers Basel.

13h00 Nous mangeons un sac de noix et de fruits confits acheté la
veille.

NOUVELLE EURAILPASS

13h15 Arrivée à la gare de Basel. Je n'ai aucun problème à faire
refaire nos cartes et sans frais! L'employée a regardé ce que le
fonctionnaire avait écrit sur nos cartes et il .

EN AUTO

13h55 Location d'auto près de la gare: un jeune homme et une jeune
fille nous servent. Elle m'indique le chemin pour sortir de Basel vers
l'Allemagne. Suivre les pancartes vertes "Deutchland" sur la route passant face au
Bureau de location. Ils n'ont pas de cartes routières de l'Allemagne.

14h30 Je vais acheter une carte de la Forêt Noire à la gare.

15h00 Sur l'autoroute! Nous passons la frontière et je m'informe au
policier si c'est la bonne route pour la Forêt Noire. Oui!

15h20 Raymonde termine le film #25 en prenant une photo de la grêle qui
est tombée et que l'on voit le long de la route. Elle remet un nouveau
film dans la caméra.

LAHR

16h00 Base de Lahr. C'est une base de l'armée canadienne et beaucoup de
québécois y travaillent. C'est ici que Denise et Denis Jodoin ont vécu.

PERDU EN VILLE

16h10 Hôtel Schutz (76 DM). Je laisse
Raymonde dans le lobby avec les bagages et je retourne stationner
l'auto. Il y a tellement de sens uniques que je me trompe et pendant 15
minutes je tourne en rond! Je me renseigne à un couple de canadiens et
c'est pas mieux. J'arrête enfin dans un garage et le type, qui parle
parfaitement l'anglais, me fait un croquis et je me retrouve enfin!

16h30 à 18h00 Lavage du linge dans la salle de bain.

18h00 à 19h00 Relaxation.

19h15 En ville pour trouver un bon restaurant. Deux québécois nous
conduisent à un restaurant très bien: le Gasthauss Schlussel, Bismark Strasse 85.

MENU POUR DEUX:


Hausplatte mit verschiedenen filets, gemuse, Kroketten:

assortiment de filets de boeuf, porc, veau avec légumes et croquettes.

20h51 Nous terminons ce plantureux repas. Il fait encore clair dehors.
Raymonde s'est informé à deux québécois qui a gagné la coupe Stanley:
c'est Edmonton.

21h10 Passage à un dépanneur/station service pour des petits achats.

22h00 Coucher.

COÛTS

Carte 10 FrS

Souper Lahr 76 DM

Chambre Lahr 75 DM

------------

TOTAL: 68 $

Taux: 1.49 FrS/$

Taux: 2.77 DM/$

PHOTOS: #25 = 11

JOUR 24: DIMANCHE, 27 MAI 1984

AUJOURD'HUI: FORÊT NOIRE

Température:
Am: pluie. Pm: soleil.

07h00 Lever et déjeuner. Nous jasons avec un monsieur, à la table
voisine, qui est natif de Jonquière et qui s'en vient à Lahr pour un
autre stage de 3 ans.

SCHWASRZWALD

09h28 Départ vers la Forêt Noire. Beaux
paysages de montagnes. Nous suivons la route des crêtes qui ressemblent beaucoup au
parc des Laurentides mais plus beau en variété d'arbres et en route de
montagne. Il ne pleut pas mais le ciel est couvert et c'est brumeux.

12h00 Mumelsee: petit lac entouré de forêt
avec un hôtel sur sa rive et beaucoup de kiosques à souvenirs. Dîner à
cet l'hôtel.

Raymonde:



Hausganatche leber knodel mit sauerkraut und kartoffel purée.


Gâteau forêt noire.

BADEN-BADEN

15h00 Baden-Baden. Passage dans le vignoble
badois: splendide! Visite de la Tour Yburg au sommet d'un cap où nous
conduit une petite route peu large et en épingle à cheveux.
Extraordinaire!

16h15 Château Altwindek: belvédère et vue sur
le Rhin et le vignoble. Table d'orientation.

ALSACE

17h00 Nous avons pris moins de temps que prévu aujourd'hui et nous
sommes en avance sur notre horaire. Nous décidons donc d'aller en
Alsace immédiatement mais nous n'avons pas assez d'argent français.

STRASBOURG

Nous devons aller à la gare de Strasbourg pour s'en faire changer et
nous n'avons pas de carte pour nous y rendre! Nous entrons dans la
ville à l'aventure en espérant trouver des indications. Aucune! Nous
sommes en plein centre ville! Le trafic est terrifiant! Pascal se
maintient sur l'artère principal afin de ne pas se perdre dans les
petites rues.

LA GARE À GAUCHE!

Pascal est tout en sueur car le trafic le force à avancer et on ne sait
pas si on s'approche ou s'éloigne de la gare. Nous arrivons au bout du
boulevard: nous devons prendre une décision: on tourne à droite ou à
gauche? Raymonde baisse sa vitre et s'informe à un couple qui nous dit
de tourner à gauche! La gare est devant nous! L'instinct ?

17h30 Nous sommes rendus à la gare mais trouver un stationnement n'est
pas qu'une mince affaire. Heureusement que l'auto est toute petite et
Pascal parvient à s'installer en face de la gare et à maintenir sa
place pendant que Raymonde entre pour échanger le plus rapidement
possible 100$ en Francs et acheter une carte routière de la région.
Ouf!

FRUSTRATION !

18h28 Nous prenons l'autoroute sortant de Strasbourg en direction de
Colmar et St-Dié. Est-ce la bonne route? La dernière heure m'a
tellement stressé que je fais à ma tête et poursuit dans cette
direction sans tenir compte des inquiétudes de Raymonde. Ce
comportement occasionne une frustration à Raymonde. La co-pilote
pleure.

Tout revient à la normale quelques minutes plus tard. Pascal range
l'auto sur l'accotement et nous vérifions la carte. Nous réalisons que
nous sommes sur le bon chemin vers les Vosges. Et, pour clore le tout
de belle façon, nous venons de subir un petit orage local et maintenant
le soleil brille de tous ses feux. Merveilleux!

HÔTEL DU MANOIR

19h20 Arrivée à Barr. Le premier hôtel est complet. À la réception, on
nous conseille le Manoir. Nous y allons et ne sommes pas déçus. C'est
un petit manoir construit au début du siècle par un commençant et
distillateur qui avait fait fortune et n'avait pas fait attention. Il
fit faillite. Le manoir a été abandonné longtemps. Récemment il fut
racheté et rénové. On y loue des chambres en saison. Tout est vraiment
superbe.

19h40 Nous voulons prendre un bon souper. Nous partons à l'aventure à
travers les vignobles. Nous arrivons à Mittelbergheim à 1.5 Km de Barr
et voyons le restaurant "Au Raisin d'or". Il est logé dans une vieille
maison typique de l'Alsace. Le restaurant est à l'étage et nous avons
une fenêtre donnant sur la rue.

Nous y faisons le meilleur repas de notre voyage!

PASCAL

Potage gratiné

Truite aux amandes et légumes

Vins: Edelwicker & Riesling.

RAYMONDE

Tarte à l'oignon

Escalope de veau avec nouilles

22h30 Coucher.

COÛTS:

Dîner Mumelsee (Shwartzwald) 37.70 DM

Assiette et souvenirs 16.00 DM

Carte Strasbourg : 16.5 Fr

Souper 173 Fr

Chambre. 152.4 Fr

------------------

TOTAL: 77 $

TAUX: 5.95 Fr/$

TAUX: 2.77 DM/$

PHOTOS: #26 = Nil

JOUR 25: LUNDI, 28 MAI 1984

AUJOURD'HUI: ALSACE

Température:
Pluie et percées de soleil jusqu'à 4h00. Soirée: beau

SUR LES PARISIENS!

07h00 Lever et déjeuner au Manoir. La patronne vient jaser avec nous.
Elle est gentille et intentionnée. Nous lui racontons notre voyage et
lui disons nos impressions sur les Français en général mais surtout sur
les Parisiens, les garçons de table, que nous avons trouvé détestables.
Elle est bien d'accord avec nous et elle renchérit:



"S'ils sont grossiers avec vous, des touristes qui les font
vivre, imaginez-vous un peu comment il sont avec nous, les
provinciaux! Leur comportement est tout simplement abominable!
"

PAS DE PHOTOS !

Une fois les valises transportées dans l'auto, je reviens chercher ma
caméra et je prend quelques photos du Manoir, à l'intérieur et à
l'extérieur car je veux terminer le film qui indique que 36 photos ont
été captés. J'en prend 2-3 et le film n'est toujours pas terminé. Je
soupçonne le pire! J'essaie de rembobiner le film: rien! C'est ça!
J'ouvre la caméra: le film n'a pas été enclenché correctement et nous
n'aurons aucune photo d'hier et d'aujourd'hui!

Je réinstalle le film et retourne à l'intérieur prendre une couple
d'autres photos, plus une à l'extérieur. Raymonde & moi sommes très
chagrinés d'avoir perdu deux journées en photos. Enfin!

À TRAVERS LES VIGNOBLES

09h21 Départ vers les vignobles. C'est une expérience fantastique que
de conduire à travers les vignobles. Les chemins sont étroits et vont
de colline en colline, village en village. On peut ainsi s'y promener
tant qu'on veut... en autant qu'on laisse la place aux tracteurs!

10h00 Nous traversons les villages et chacun d'eux a, à l'entrée comme
à la sortie, une porte très étroite qui en contrôle l'accès. Impossible
de faire de la vitesse ici ! Nous passons de vignoble en vignoble:
vignoble Blenschwiller, vignoble Dambach, vignoble Scherviller. Dans
chaque village, on offre des dégustation de vin. Nous aimerions bien y
participer mais nous manquons de temps!

CLOS SAINTE ODILE

Nous gravissons la montage de Ste Odile qui, en plus d'avoir eu une
histoire des plus sordide, a donné son nom à un vin célèbre: Le Clos
Ste Odile. Nous visitons la chapelle ainsi que les vestiges d'un très
anciens mur

de pierre appelé le "mur païen" datant de 400
av. J.C..

LE HAUT-KOENINGBOURG

12h30 La route en épingle nous conduit ensuite sur une montagne voisine
pour visiter un château qui fait la renommée de la région: le
Haut-Koeningbourg. Cette forteresse a été rénovée au complet et la
visite est des plus intéressantes. Un moulin à vent trône sur ses
hauteurs et nous permet de réaliser qu'il fallait avoir tous les
services disponibles pour supporter les longs sièges des armées
ennemies. Nous voyons entre autre, une maquette du château avant les
rénovations: il avait été presque complètement détruit par les suédois!
De par sa condition admirablement bien conservée, cette forteresse a
servi de décor à plusieurs films français.

14h00 Fin visite du château. Ce fut une très belle visite mais nous
devons laisser le groupe car nous devons retourner à Strasbourg pour y
laisser l'auto à 15h00.

En redescendant la montagne, Pascal fait un arrêt pour jaser avec des
turcs qui déblaient la forêt. Ils enlèvent les broussailles et les font
brûler. Nous sommes dans les Vosges et la forêt est une industrie très
importante dans cette région qui compte de grosse scieries comme celle
des Braun.

14h30 Autoroute.

15h00 Nous faisons le plein et vérifions l'adresse d'Europcar. C'est à
côté de la gare! Parfait!

RETOUR À STRASBOURG

15h30 Nous nous trompons en quittant l'autoroute mais nous parvenons
facilement à Europcar: 31 rue de la Course.

HÔTEL DÉCEVANT!

15h40 Je trouve une chambre pas chère près de l'Europcar et de la gare. Le Trianon, chambre #7. Je ne visite pas la
chambre et nous sommes extrêmement déçu: la pire de toutes! Sale,
sombre, etc... Raymonde veut s'en aller et je dois lui avouer que le
propriétaire m'a demandé d'acquitter la chambre au complet en la
louant. Nous comprenons pourquoi après avoir vue cette fameuse chambre!
C'est la dernière fois que Pascal agira de la sorte!

15h50 Raymonde tente d'appeler Wardair pour confirmer nos réservations:
impossible au téléphone. Nous devrons télexer.

LA CATHÉDRALE

16h30 Visite de la cathédrale à l'intérieur ainsi que l'unique tour qui
la distingue. Le second clocher n'a jamais été construit. Nous visitons
aussi le sous-sol où nous pouvons voir les vestiges des anciennes
églises et temples romains sur lesquels la cathédrale a été bâtie. Très
intéressant de voir comment on récupérait les temples des autres!
Photos de l'extérieur et de l'horloge astronomique qui orne un mur.
Nous faisons l'achat de souvenirs et diapos.

LA PETITE-FRANCE

Visite du quartier de la Petite-France. Quel
joli coin! Les maisons de style à plusieurs étages se mirent dans le
canal. C'est un des coins les plus curieux et les mieux conservés du
vieux Strasbourg. Autrefois, c'était le quartier des pêcheurs, des
tanneurs et des meuniers.

LE SERVICE DES PTT

17h15 Expédition d'un télégramme à Wardair à un bureau des PTT près de
la cathédrale. Nous leur demandons de faire leur travail et ils
réagissent comme si nous les dérangions! Pauvres fonctionnaires! Une
preuve, une fois de plus, du manque de service de la part des français.

18h00 Retour à pied à l'hôtel pour y porter les souvenirs.

AU CINÉMA

18h30 Retour à la maison Kammerzel que Denise
nous a recommandé pour y manger: c'est beaucoup trop cher! Nous
retournons à l'hôtel à la recherche de restaurants moins dispendieux.
Nous passons devant un cinéma où passe le film "Il était une fois en Amérique" de Sergio
Leone. Nous décidons d'y aller. Nous achetons nos billets et sortons
pour manger.

19h30 Nous trouvons un service rapide et en
un temps record parvenons à bouffer une bonne partie de notre commande.

20h00 Cinéma. Le film est fantastique! Et les sièges sont
"aérodynamiques"! On s'assoit et le siège descend pour s'ajuster à
notre poids. Comme les sièges de camion!

23h45 Retour à pied à notre hôtel.

00h15 Coucher.

COÛTS

Bouffe 27 Fr

Visite château (taxe caméra) 28 Fr

Gazoline 177 Fr

Souvenirs 170 Fr

Tour cathédrale 12 Fr

Télégramme 25 Fr

Assiette 59 Fr

Souper Snack bar 54 Fr

Cinéma 86 Fr

Strasbourg Chambre 153 Fr

----------------

TOTAL: 791 Fr (133 $)

Taux: 5.95 Fr/$

Location d'auto: 255.03 $

PHOTOS: #27 #28

38 + 34 = 72

JOUR 26: MARDI, 29 MAI 1984

AUJOURD'HUI: COLOGNE-AMSTERDAM

Température:
nuageux et pluie fine

07h37 Lever et déjeuner dans la chambre avec les restes de la bouffe du
souper d'hier.

08h35 Achat de bouffe pour la journée près de l'hôtel.

ARROGANCE DE FONCTIONNAIRE

08h45 Gare de Strasbourg. Pascal s'informe pour être certain que le
train conseillé est bien celui vers Koln, sans transfert. Le préposé à
l'information le rassure: "Oui, oui!"

 

Au kiosque voisin, un américain qui ne parle pas français, demande en
anglais combien il y a de gare à Paris et à quelle gare son train va le
déposer. Le préposé au guichet fait semblant de ne pas comprendre et va
retrouver son camarade qui lui demande ce que l'américain veut. "Il
veut savoir à quelle gare son train arrive!". Il avait parfaitement
compris et ne lui a pas donné l'indication. Je me trouve vers
l'américain et lui donne les informations demandées.

AIE! MON GENOUX!

09h49 Départ de Strasbourg vers Cologne. En montant les bagages dans le
train, Pascal manque une marche, son pied glisse et il se cogne le
genoux sur la marche de métal! Ayoie! Que ça fait mal! Il a peur pour
une fracture. Le train en retard de 35 minutes.

ERREUR DE TRAIN!

10h45 Le contrôleur vérifie nos billets et nous averti que le train va
à Freiburg et non à Cologne. Il nous conseille de descendre à Karlsruhe
et de prendre le prochain train. Maudit fonctionnaire!

Mon genoux me fait souffrir et je ne peux plus plier la jambe. Deux
vietnamiens sont dans notre compartiment.

11h00 Changement de train à Karlsruhe.

KÖLN

LA CATHÉDRALE

14h45 Arrivée à Cologne. De l'intérieur de la gare on voit la
cathédrale. Nous laissons nos bagages en consigne et partons la
visiter. La gare a été totalement détruite lors de la seconde guerre
mais la cathédrale n'a pratiquement souffert que des débris projetés.
Son extérieur est noirci par le carbone. Elle est en restauration.

Nous mangeons devant la cathédrale des "kartoffel Koning" sorte de tartelette
amincie au centre, frite dans l'huile et composée d'oeuf, oignon et
patate pilée. Très bon, mais très huileux. Un joueur de cornemuse
tranche dans ce décor. Nous faisons l'achat d'un cadeau à Gérard, de
souvenirs et de diapos.

17h06 Gare de Cologne. Le train en retard de 9 minutes.

17h15 Départ, quai 2, section C.

17h20 Descente de la vallée du Rhin. Notre train est un express parti
de Basel et allant à Amsterdam. C'est le Rheingold.

HOLLANDE

20h00 Photo d'un moulin à vent au centre de la ville d'Arnhem.

AMSTERDAM

20h10 Amsterdam. Centraal Station. Cette gare a été bâtie sur des
milliers de piliers. Il y a des bicyclettes partout! C'est magnifique!
Un autre dépaysement! Et les canaux! On surnomme Amstrerdam, la Venise
du Nord!

20h30 Information et réservations de chambre au kiosque touristique
face à la gare. On nous indique le tramway à prendre et le chemin pour
nous y rendre.

HÔTEL TOREN

21h00 Tramway vers l'Hôtel Toren. Nous
cherchons un peu jusqu'à ce qu'on s'aperçoive de la façon de numéroter
les maisons le long des canaux: pair, impair.

Notre hôtel est situé sur un canal. Nous avons la chambre #30 au
premier étage. Mon genoux me fait mal seulement lorsque je marche après
avoir été un moment immobile. Je boiterai ainsi jusqu'à la fin du
voyage. Je me considère chanceux que ce soit arrivé à la fin et non au
début!

21h30 Souper à un restaurant indien portant le nom d'un diamant
célèbre: le KOH-I-NOOR. Les mets sont
apprêtés avec des épices différentes: soupe au poulet, papardum, poulet
au curry, ris pilaf, salade. Excellent. Très, très bon!

23h00 Retour à l'hôtel.

24h00 Coucher après la douche.

COÛTS

Bouffe 114 Fr

Livre Cologne 21.4 DM

Cadeaux, diapos, 27.00 DM

Bouffe souper 44.5 FL

Chambre Amsterdam 95 FL

----------------------

TOTAL: 99 $

TAUX: 5.95 Fr/$

TAUX: 2.77 DM/$

TAUX: 2.25 FL/$

PHOTOS: #29 = 21



JOUR 27: MERCREDI, 30 MAI 1984

AUJOURD'HUI: AMSTERDAM

Température:
Am: nuageux et pluie fine

Pm: brumeux toute la journée.

07h00 Lever et déjeuner à l'hôtel.

09h00 À la gare pour réservation de notre train de demain pour Paris.

09h10 Réservation de nos Tours Guidés pour aujourd'hui et demain.

TOUR GRAND HOLLAND

10h00 Nous allons à la grande place appelée Dam Plaz. C'est à cet
endroit que se fait le départ du Tour Grand Holland par Keytours.

MARCHÉ AUX FLEURS

Alsmeer:
visite du marché aux fleurs et plantes diverses. C'est le plus grand
marché au monde et à chaque jour ont lieu des enchères. Nous visitons
la salle des enchères où une horloge est
utilisée pour minuter les interventions. Les fleurs sont livrées
partout dans le monde, la journée même par avion. 80 % de la production
est exportée. L'entrepôt est gigantesque

LA PORCELAINE DE DELF

Delf:
visite de la fabrique de la porcelaine. Le travail des artisans est
impressionnant par la précision du travail. Nous y voyons des pièces
très dispendieuses. Nous achetons quelques souvenirs.

 

Rotterdam:
visite du port.

La Haye:
14h30 Dîner dans un restaurant chinois où nous avons mangé un
Rijsttafel de 9 plats. Très bon!

15h30 Visite du quartier des ambassades de La Haye, Iran, Iraq et du
bâtiment de la cour internationale. Visite des plages de la mer du Nord
et des dunes de Scheveringen.

MADURODAM

16h00 Formidable! Madurodam est une attraction en plein air où nous
déambulons à travers des reproductions à 1/24 en miniatures de
bâtiments célèbres de la Hollande. Il faudrait toute une journée pour
apprécier à sa juste valeur.

18h30 Retour à Amsterdam.

19h00 Préparation des bagages et élimination des choses inutiles pour
se faire de la place. L'hôtel est bien tenu et il offre vraiment une
belle vue du canal.

CROISIÈRE DANS LE PORT

21h00 Nous faisons un tour de bateau dans les canaux et le port
d'Amsterdam. Le soleil se couche et colore les navires et les édifices.
Belles couleurs! Il est 21h54 et je prends des photos car c'est encore
très clair!

22h00 Marche dans les rues et souper à un restaurant indonésien pour un
autre Rijsttafel de 17 plats cette fois!

23h30 Photo de nuit des canaux avec les ponts illuminés. Nous assistons
à leur extinction graduelle.

24h00 Coucher.

COÛTS

 

Tour Grand Holland 103 Fl

Réservation train 8 Fl

Delf (cadeaux): 137 + 37.5 + 67.5 242 Fl

Den Haage dîners (La Haye) 58 Fl

Bateau tour 15 Fl

Souper 39 Fl

Chambre 95 Fl

--------------------

TOTAL: 560 Fl (249 $)

TAUX: 2.25 Fl/$

PHOTOS: #29 = 17

JOUR 28: JEUDI, 31 MAI 1984

AUJOURD'HUI: AMSTERDAM-PARIS

Température:
très beau.

FEMME DE CHAMBRE SPÉCIALE

07h00 Lever et déjeuner à l'hôtel. Nous jasons avec la jeune femme de
chambre. Elle parle 4 langues et nous dit que c'est normal en Hollande
car ce pays est entre l'Angleterre, la France et l'Allemagne et pour
commercer, ils doivent pouvoir le faire dans la langue des pays. Elle
est femme de chambre parce qu'elle n'a pas encore trouvé de travail
comme danseuse de ballet, sa formation!

09h00 Porter les bagages en consigne à la gare.

09h30 Retour au Dam Plaz. Je prends une bière en attendant le départ de
notre tour. Aujourd'hui, c'est la fête de l'Ascension et c'est chômé en
Hollande.

WINDMILL TOUR

10h00 Départ du Tour Windmill. Paul, notre
guide, parle 4 langues parfaitement:

espagnol, anglais, allemand et hollandais

10h10 Passage par un tunnel derrière Centraal Station vers le nord
d'Amsterdam. Le tunnel n'a pas été conçu pour les piétons et cyclistes
de sorte que ceux-ci doivent emprunter les traversiers.

FABRIQUE DE SABOTS

10h30 Arrêt à une fabrique de sabot : Broek in Waterland. Les sabots sont
fabriqués de saule vert parce qu'imperméable lorsque secs. Nous
assistons à une démonstration de fabrication de sabots.

Achat de souvenirs:

 

Raymonde: une paire de sabot/cuir

Pascal: des sabots de bébé.

LES FROMAGES D'EDAM

11h15 Edam. Dam signifie
digue et pratiquement tous les noms de lieu contiennent ce suffixe!
Achat de fromage et adresse pour commander des sabots. Les maisons sont
construites en ½ en briques et ½ en bois parce que le sol ne pourrait
pas supporter une maison totalement en briques.

MOULINS DE ZAANSE SCHANS

12h15 Visite des moulins de Zaanse Schans
dont deux sur cinq fonctionnent encore. On explique la symbolique des
ailes du moulin:

Ailes à la verticale: au repos mais prêt à travailler

Ailes en diagonale: long repos

Aile supérieure juste à droite de la verticale: un deuil.

L'un d'eux, que nous avons visité, fabrique en subvention d'une
compagnie, de l'huile d'arachide. Les arachides qui proviennent des
rejets d'une usine d'empaquetage d'arachides, sont broyées par les
meules du moulin. Après 15 minutes, il en résulte une pâte qui est
chauffée sur une plaque chauffante pour émulsionner l'huile qu'elle
contient. Elle est placée ensuite dans deux sacs de laine qui sont
pressés dans une presse "coincée" par l'action du moulin. L'huile qui
s'en échappe est expédiée à une usine de raffinage.

13h00 Retour à Amsterdam.

FÊTE DE L'ASCENSION

13h20 Visite de Dam Plaz et des saltimbanques sur la place en fête. Un
artiste dessine la Mona Lisa à la craie sur l'asphalte de la place.

Nous descendons à pied vers la gare. Il nous reste près de deux heures
à écouler avant notre train.

Prise de photo des gens et de spectacles en face de la gare. Un jeune
homme chante "Stand by me" en s'accompagnant
de tambourins fixés à ses pieds. Assez spécial!

RED LIGHT DISTRICT

Promenade dans les rues "Olé Olé" du Red Light District d'Amsterdam. Raymonde a
peur. Pascal regarde partout, au cas ou... Nous voyons des gens
louches, des pushers de drogue semble-t-il et nous rebroussons chemin.
Pascal réussi discrètement à prendre une photo d'une maison du
quartier. C'est pas rassurant ici!

Bière au WV en face de la Centraal Station et près du canal.

15h00 À la cafétéria de la gare pour un bon repas.

EN TRAIN

17h55 Départ d'Amsterdam par le TEE: nous sommes seuls dans notre
compartiment.

18h33 Den Haage (La Haye).

18h49 Rotterdam.

20h40 Bruxelle.

21h31 Souper dans le restaurant du train.

Notre menu:

Panachée de poisson à la florentine:


roulé de saumon et de sole en filet servi avec sauce blanche et
algues gratiné légèrement.

Fromages.

Dessert du train.

Trois dames françaises avec des garçons égayent le repas. Beaucoup de
plaisir.

22h00 Retour à notre compartiment.

RETOUR À PARIS

23h10 Arrivée à la gare de Paris-Nord. Nous éprouvons de la difficulté
à trouver le métro. Des jeunes gens nous aident à traverser,
gratuitement, es barrières du métro. Raymonde se rend compte plus tard
qu'ils ont essayés de dévaliser sa bourse.

Dans le métro un "importé" qui gueule contre
les français. Nous avons beaucoup de transferts de métro à faire pour
atteindre la gare de Lyon. Je suis fatigué et ne fais pas attention à
mon porte-bagages que je crochis en descendant des escaliers.

23h50 Arrivée à l'hôtel Corail: une bonne douche et sommeil!

COÛTS

Tour Windmill 70 Fl

Consigne 8 Fl

Souvenirs, boucles d'oreilles 50 Fl

Souliers, sabots 70 Fl

Fromages 24 Fl

oreilles 12.5 Fl

Photo 4. Fl

Bières et autres 20 Fl

Souper sur train 50 Fl et 102 Fr

Chambre Corail 195 Fr

---------------------

TOTAL: 187 $

Taux: 2.25 Fl/$

Taux: 5.95 Fr/$

PHOTOS: #30 = 38

JOUR 29: VENDREDI, 1 JUIN 1984

AUJOURD'HUI: PARIS-QUÉBEC

Température:
pluvieux.

07h00 Lever.

08h00 Lavage du linge à une buanderie automatique pas loin de l'hôtel.

08h15 Petit déjeuner dans un pub: le garçon est très gentil et il nous
débarrasse de toute notre monnaie.

08h30 Je vérifie pour l'achat du Le magasin n'est pas encore ouvert.

09h00 Retour à l'hôtel avec le linge propre: nous changeons de
vêtements.

DERNIERS SOUVENIRS DE PARIS

09h30 Métro pour acheter les derniers souvenirs qui nous manquent. Pour
éviter de chercher, nous nous rendons directement à la Tour Eiffel:
assiette de Paris, petit sac de Paris.

10h30 Retour à l'hôtel par R.E.R. et métro. Nous changeons de l'argent
pour le Duty Free. J'achète mon jeux "Des Chiffres et des Lettres": 485 Fr. C'est
cher mais... je le veux! Nous faisons les bagages.

Nous demandons un taxi car nous sommes en retard et devons être à Orly
pour 12h00.

ORLY

11h30 Taxi à Orly: il pleut et le conducteur pense avoir une crevaison.
Mais c'est la chaussée qui crée cette illusion. Nous arrivons à Orly
Sud. Nous voyons notre avion Wardair sur la piste. Nous nous dépêchons
de régler le taxi (100 Fr.) et allons pour réserver nos places. C'est
grand temps, car il ne reste que deux places côte à côte dans la
section fumeur derrière une colonne au centre. Nous prenons.

12h45 On nous demande de faire vite et d'aller à la salle d'attente
#42.

Nous passons devant le Duty Free sans nous arrêter. Nous apprendrons
plus tard qu'il est impossible de revenir.

13h00 Salle d'attente #42 au second étage.

RETOUR AU QUÉBEC

13h20 Nous sommes assis dans le DC-10. Le vol durera 7h00.

14h05 Départ de l'avion: nous sommes heureux! Nous jasons avec nos
compagnons de voyage, des français très gentils dont un Alsacien qui
s'est acheté une ferme près de St-Hyacinthe.

15h15 Côtes Irlandaises: service de bar.

19h00 Côtes de Terre-Neuve.

21h05 Atterrissage à Ancienne Lorette! Il est 15h05 heure du Québec.

15h15 Débarquement et passage à la douane: nous déclarons n'avoir rien
à déclarer même si Raymonde a du fromage d'Edam. Sueurs froides pour
Pascal!

15h40 Réception des bagages.

15h45 Denis Jodoin nous attend avec mon auto: il fait très beau à
Québec. C'est chaud et ensoleillé.

17h00 Denise revient avec des achats: des rideaux de dentelles pour les
fenêtres du sous-sol.

18h30 Souper léger. Appel à la maison. Valérie répond!

19h00 Raymonde part avec Denise magasiner et acheter les derniers
"souvenirs" ou cadeaux manquants.

22h30 Je m'endors heureux.

COÛTS

Lavage 15 Fr

Déjeuner 28 Fr

Chocolat Louise 54 Fr

Assiette et souvenirs 77 Fr

Jeux 485 Fr

Métro 10 Fr

Taxi (90 Fr + 10 Fr) 100 Fr

Souvenirs au Québec 55 $

------------------

TOTAL: 184 $

TAUX: 5.95 Fr/$


PHOTOS: Je n'ai plus de diapositives et mon dernier film est en
photos = 15

 

JOUR 30: SAMEDI, 2 JUIN 1984

AUJOURD'HUI: LAC ST-JEAN

09h00 Lever et déjeuner.

10h00 Départ vers la Malbaie car nous voulons remettre notre cadeau à
Réjean et Francine.

11h00 Achat de lunch à la Baie St-Paul.

12h00 Chez Réjean pour leur cadeau. C'est Francine qui nous reçoit.
Nous sommes contents de lui raconter notre voyage.

13h30 Départ vers St-Félicien.

17h30 Arrivée à la maison: très, très heureux. Les filles pleurent avec
Raymonde. On s'est beaucoup ennuyés!

BRUNCH À LA DILIGENCE

Le lendemain nous avons été invités par les employés de Pascal à un
brunch à la Diligence de Dolbeau. Nous avons mis nos chapeaux tyroliens
pour les rencontrer.

COÛTS

Essence 20 $

Lunch 12 $

-----------------

TOTAL: 32 $

Il est bon de payer en argent canadien!

ARGENT EN MAIN À L'ARRIVÉE:

PASCAL: 300 $ US

RAYMONDE: 350 $ US et 300 Fr.

 

OBSERVATIONS:

ÉCHANGE D'ARGENT

Il est possible de changer des chèques de voyage à plusieurs endroits:
gare, banques. Mais si on a le temps, on doit magasiner car les taux
varient d'une place à une autre et certains prennent des frais plus
importants que d'autres.

En France, le taux à varié de 5.95 à 6.29.

HÔTEL & RESTAURANTS

Ne jamais payer par chèque de voyage car ils ne sont pas équipés pour
les taux de change. Par carte Mastercard partout en Europe ou comptant.

NOTES DE RESTAURANTS

Partout en Europe, sauf en Suisse, les notes de restaurant sont
facturées comme ici sur une seule facture avec service compris. En Suisse, chaque service
est accompagné d'un petit ticket sur lequel le prix est indiqué. À la
fin du repas, il suffit de faire l'addition de tous les tickets pour
avoir la note finale. très bonne idée car on a pas à attendre après
l'addition lorsqu'on a terminé.

COCA COLA

5 Fr en France: 0.85 cents dans les épiceries.

2 000 Lires en Italie: 1.55$ dans les "Bibite" (petit kiosque
ambulant).

MOZARELLA

Fromage très fin en Italie. Pas comme chez nous.

RESTAURANTS

Flunc: cafétéria pas cher. On en a vu un à Monaco.

Pub Renault sur Champs Elysées.

FRANCE

Beaucoup de noirs et d'arabes africains.

Gare de Lyon: repaire des trafiquants de drogue.

 

Fermes
négligées et pas belles.

 

Métro
formidable.

 

Cinémas
fantastiques et confortables.

 

CARREFOURS GIRATOIRES
: circulation incompréhensible.

Gentillesse des gens des petites épiceries.

 

Garçons de tables
énervants et hautains.

Pas de serveuse sauf derrière le Bar ou dans de très
petits restaurants de Province comme le Couscous à Nice et un
restaurant à Monaco.

 

Marchés:
Il y a de tout dans les petits commerces: un pour la viande, un pour
les pâtisseries, etc...

PARIS

B.H.V.
(Bazar de l'hôtel de Ville). Magasin à rayon avec annonceurs très
énervants.

Beaucoup de chiens avec les humains et crottes sur les trottoirs.

Nettoyage des rues par l'eau à tous les matins.

Pain en baguette toujours frais et formidable.

Papier de toilette en "napkin" lisse et affreux.

Brasseries: petits débits de boisson sur les trottoirs. Servent le
petit déjeuner.

AVIGNON

On s'y couche très tôt.

MONACO

Réseau d'autobus superbe

NICE

Style Miami Beach.

ITALIE

Propreté et gentillesse.

Pas de noirs mais un peu de gitans qui quêtent dans les gares.

Touristes allemands en grand nombre.

Musées bien conservés.

Beaucoup de chats.

Autobus superbes quoique sans contrôle.

Métro "antique" et drôle.

Pains ronds frais et en pâte à pizza avec trou à l'intérieur. Ressemble
à un chou à la crème mais de consistance différente.

Gens sont beaux et très bien habillé.

Papier de toilette comme ici.

Serviettes d'hôtel très lisses, comme des nappes, mais grandes.

Hôtels
: ne pas se fier à la devanture pour les

prix d'hôtel (Rinascimento).

Magasin à rayon style La Baie: UPIM.

Restaurants de deux sortes:

- risterante (de classe)

- tatatoria (populaire)

Pizzeria: snack bar debout.

Gelatoria: crème glacée.

Clochards
moins qu'à Paris. Ils ont des gîtes qui les accueillant pour la nuit.

Passeports exigés par les hôteliers partout en Italie.

Réservation d'hôtel avec toujours un acompte.

Toilettes sont basses.

Venise: noms des hôtels inscrits sur les trottoirs.

Blason de Florence: Fleur de Lys

Blason des Médicis: le Lion

Blason Vecchio: 6 pointes.

AUTRICHE & ALLEMAGNE:

Costume typique: pantalon 3/4 et chapeau vert en feutre.

Très propre.

Beaux arbres.

Pluie fine.

Bois ordinaire et sculpté.

Laine très populaire.

Jeunesse universelle.

Musique populaire américaine et tyrolienne.

Poste de radio allemand qui diffuse en plusieurs langues: une heure à
la fois avec nouvelles et chansons.

Femmes serveuses et hommes portent leur argent dans des porte-monnaie à
la ceinture: on règle directement avec eux: section monnaies et section
papier.

Stations d'essence: Shell & Atra.

Shed en bois dans les champs.

Maisons en pierre.

REPAS

Le plus raffiné: Le Raisin d'or près de Barr en Alsace.

Le plus copieux: Lahr (Allemagne).

Le plus romantique: Salzbourg Autriche).

Le plus familial: Inzell (Allemagne).

Le plus copieux (grande ville): Vesuvio (Paris).

Le plus décevant: l'Européen (Paris).

PAYS BAS

Polder: 25% du pays a été récupéré en pompant des lacs jusqu'à 16 pieds
sous la mer.

Tour organisé: Paul, notre guide, parle 4 langues parfaitement:
espagnol, anglais, allemand et hollandais.

EXPRESSIONS

Tu causes!

Je me suis fais "griller" par mon père!

Deux express serrés et le lait à part!

Ca m'enquiquine!

K-Way: K-Wag

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'EST LA FIN DE NOTRE MERVEILLEUX VOYAGE EN EUROPE!





COÛT DU VOYAGE

Billets Wardair 2 x 648 $ 1 196.00 $

Taxe d'aéroport 2 x 12.50 $ 25.00 $

Assurance annulation 2 x 58.65 $ 117.30 $

Assurance combinée 24 à 31 jours 52.00 $

EurailPass 2 x 513 $ 1 026.00 $

Auto Salzbourd Mastercard 181.35 $

Auto Bazel Mastercrard 255.05 $

Restaurant L'Européen Mastercard 52.63 $

Hôtel Terminus Lyon Mastercard 105.35 $

Téléphone de Florence 19.50 $

Monnaie étrangère au départ:

Pascal: 605.00 $

Raymonde: 600.00 $

Porte-bagages Eaton 27.25 $

30 films diapos KR 135-36 349.56 $

Poster les films pour développer 14.00 $

Projecteur à diapos et carrousels 415.95 $

Trépied 10.65 $

Plexiglas pour trier les diapos 17.00 $

Encadrement de la toile du Sacré-Cœur 35.00 $

Dépenses vers Québec 4 mai 88.00 $

Dépenses vers St-Félicien 2 juin 38.00 $

Chèques American Express utilisés:

Pascal: 1638.07 $

Raymonde: 1945.70 $

Chèques American Express non utilisés:

Pascal: 386.00 $

Raymonde: 450.00 $

Francs français en main au retour: 51.00 $

========

TOTAL: 8 027.36 $

 

STATISTIQUES

Achat de bouffe: 468 $ 30 jours 15.60 $/j

Repas: 671 $ 26 jours 25.80 $/j

Visites: 351 $ 27 jours 13.00 $/j

Souvenirs (films, etc.): 1 642 $ 26 jours 63.15 $/j

Chambres: 972 $ 26 jours 37.38 $/j

Transport (avion, etc.): 3 139 $ 30 jours 104.63 $/j

Divers (projecteur, etc.): 784 $ 30 jours 26.13 $/j

====== ====== =======



TOTAL: 8 027 $ 28 jours 287 $/j


TABLE DES MATIERES

 

 

PRÉPARATIFS DU
VOYAGE................................................................................................

MUSIQUE DE GINETTE
RENO...................................................................................................

COLETTE, NOTRE
GARDIENNE....................................................................................

JOUR 1: VENDREDI, 4 MAI 1984....................................

AUJOURD'HUI: VERS PARIS
!....................................................................................................

DÉPART DE
ST-FÉLICIEN...............................................................................................

DENISE NOUS
RASSURE...............................................................................................

ON EST
NERVEUX!...........................................................................................................................

EN
747!................................................................................................................................

JOUR 2: SAMEDI, 5 MAI 1984....................................

AUJOURD'HUI:
PARIS...................................................................................................................

HEURES DE
CALME......................................................................................................

LE
DÉJEUNER................................................................................................................

DES
CROISSANTS!..........................................................................................................................

UN COURS DE
GÉOGRAPHIE.....................................................................................

PARIS,
FRANCE..................................................................................................................

AÉROPORT
D'ORLY.....................................................................................................

L'HERBE EST
VERTE!......................................................................................................................

LE
PORTE-BAGAGES........................................................................................................................

LE TRAIN DE
BANLIEUE.................................................................................................

ACHAT DE BILLETS DE
RER.........................................................................................................

LES
IMPORTÉS..................................................................................................................................

LA BONNE
LIGNE?...........................................................................................................................

EN
MÉTRO....................................................................................................................

TRIMBALLAGE DE
VALISES.........................................................................................................

MÉTRO-AUSTERLITZ-LYON.......................................................................................................

TAXI
FOU!............................................................................................................................................

HÔTEL TERMINUS
LYON...............................................................................................

NOTRE
CHAMBRE.............................................................................................................................

VISITE
D'ORIENTATION.................................................................................................

PONT
D'AUSTERLITZ....................................................................................................................

DES IMAGES
NOUVELLES............................................................................................................

AU
CAFÉ................................................................................................................................................

LE CHÂTEAU DE
VINCENNES......................................................................................

C'EST PAS UN HÔTEL
!..................................................................................................................

VISITE DU
CHÂTEAU.....................................................................................................................

ÉLIMINER LE DÉCALAGE
HORAIRE.............................................................................

À LA TOUR
EIFFEL.........................................................................................................

PREMIER
DÎNER................................................................................................................................

JOUR 3: DIMANCHE, 6 MAI 1984....................................

AUJOURD'HUI:
VERSAILLES.....................................................................................................

LA
SEINE........................................................................................................................

EURAIL
PASS.................................................................................................................

VERSAILLES.......................................................................................................................

LE CHÂTEAU DE
VERSAILLES.....................................................................................

LES GRANDS
APPARTEMENTS...................................................................................

PROTECTIONS
ANTI-VISITEURS.........................................................................................

COURS "VITRE
101"........................................................................................................................

LES APPARTEMENTS DU
ROI......................................................................................

LA GALERIE DES
GLACES............................................................................................................

JEU DES GRANDES
EAUX..........................................................................................

RETOUR À
PARIS............................................................................................................................

JOUR 4: LUNDI, 7 MAI 1984..................................

AUJOURD'HUI: LE
LOUVRE.......................................................................................................

PAS DE CHÂTEAUX DE LA
LOIRE.............................................................................................

ST-GERMAIN
L'AUXEROIS..........................................................................................

LE
LOUVRE..................................................................................................................

AGRANDISSEMENT DU
MUSÉE..............................................................................................

PLACE DE LA
CONCORDE.......................................................................................

MOTO-CACA......................................................................................................................................

ARC DE
TRIOMPHE....................................................................................................

ANCIENS
COMBATTANTS.........................................................................................................

LES CHAMPS
ÉLYSÉES................................................................................................

SOUPER
DISPENDIEUX...............................................................................................................

JOUR 5: MARDI, 8 MAI 1984.................................

AUJOURD'HUI: LES MONUMENTS DE
PARIS..................................................................

ARC DE
TRIOMPHE....................................................................................................

TOUR
EIFFEL................................................................................................................

LES
INVALIDES............................................................................................................

TOMBEAU DE
NAPOLÉON..........................................................................................................

MONTMARTRE.................................................................................................................

LE
SACRÉ-COEUR......................................................................................................

PLACE DU
TERTRE......................................................................................................

UN
ACCORDÉONISTE..................................................................................................................

OÙ SONT LES FOLIES
BERGÈRES?.............................................................................

SOUPER
CHINOIS.......................................................................................................

ACTIVITÉS
NOCTURNES.............................................................................................

PHOTOS DE
NUIT........................................................................................................

JOUR 6: MERCREDI, 9 MAI 1984..................................

AUJOURD'HUI: RELIGIEUX ET PAÏEN
!..............................................................................

VISITE DE
NOTRE-DAME.............................................................................................

DÎNER À L'HÔTEL DE
VILLE......................................................................................................

BEAUBOURG..............................................................................................................

MAGASIN
BHV...........................................................................................................

LES FOLIES
BERGÈRES................................................................................................

JOUR 7: JEUDI, 10 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: LA
PROVENCE................................................................................................

EN
T.G.V.!.........................................................................................................................

COLZA ET
VIGNOBLES...............................................................................................

AVIGNON..........................................................................................................................

LA BOITE
#4.....................................................................................................................................

HÔTEL
PROVENÇAL.......................................................................................................................

LE PONT
D'AVIGNON................................................................................................

LE PALAIS DES
PAPES................................................................................................

UN QUARTIER POUR
PIÉTONS..............................................................................................

BOUFFE À
L'HÔTEL.......................................................................................................................

VILLENEUVE................................................................................................................

LE CHÂTEAU
ST-ANDRÉ.............................................................................................................

RETOUR À
PIED..............................................................................................................................

LE
MISTRAL......................................................................................................................................

JOUR 8: VENDREDI, 11 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: LA CÔTE
D'AZUR..........................................................................................

NICE..................................................................................................................................

HÔTEL DE
MADRID.......................................................................................................................

VISITE DE
NICE............................................................................................................

EN BALADE
!......................................................................................................................................

PROMENADE DES
ANGLAIS......................................................................................................

UN COUSCOUS À NICE
!.............................................................................................................

AU
CINÉMA.......................................................................................................................................

RICHARD BURTON EN
ITALIEN!............................................................................................

JOUR 9: SAMEDI, 12 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
MONACO..........................................................................................................

MONACO...........................................................................................................................

À FLANC DE
MONTAGNE.........................................................................................

LES JARDINS
EXOTIQUES...........................................................................................

LE MUSÉE
OCÉANOGRAPHIQUE.............................................................................

LE CASINO DE
MONTE-CARLO................................................................................

GRAND PRIX DE
MONACO......................................................................................

LE
BIARRITZ....................................................................................................................................

DÉPART POUR
ROME................................................................................................

ENTRÉE EN
ITALIE........................................................................................................

JOUR 10: DIMANCHE, 13 MAI 1984...............................

AUJOURD'HUI:
ROME.................................................................................................................

ROME,
ITALIE...................................................................................................................

ROMA
TERMINI..........................................................................................................

ROBERTO LA
COURBETTE.........................................................................................................

HÔTEL
EMBASSY.........................................................................................................

MARCHE DANS
ROME..............................................................................................

AU
RESTAURANT...........................................................................................................................

LE
PANTHÉON.................................................................................................................................

PIAZZA
NAVONA.......................................................................................................

LE
TEVERE.........................................................................................................................................

HÔTEL
RINASCIMENTO..............................................................................................

PIAZZA
ARGENTINA...................................................................................................

MONUMENT VITTORIO
EMMANUEL.........................................................................

OÙ EST
L'HÔTEL?........................................................................................................

JOUR 11: LUNDI, 14 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: FORUM ET
COLISÉE...................................................................................

LE FORO
ROMANO...................................................................................................

LES FOUILLES
CONTINUENT.................................................................................................

LE
COLISÉE.................................................................................................................

L'AUTOBUS À L'HEURE DE
POINTE.....................................................................................

CONTACT AVEC LE
CALAMAR...................................................................................................

JOUR 12: MARDI, 15 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: LE
VATICAN...................................................................................................

PIAZZA
FIORI.................................................................................................................................

PIAZZA
FERNES.............................................................................................................................

CHÂTEAU
SAINT-ANGE.............................................................................................

LE
VATICAN......................................................................................................................

PLACE
ST-PIERRE........................................................................................................

PERSPECTIVE DES
COLONNADES.........................................................................................

L'OBÉLISQUE.................................................................................................................................

L'AUDIENCE
PAPALE....................................................................................................................

LA
PIETÀ............................................................................................................................................

LES
TOMBEAUX..............................................................................................................................

LA
COUPOLE.....................................................................................................................................

LE
TOIT..............................................................................................................................................

CIRCO
MASSIMO......................................................................................................

THERMES DE
CARACALLA........................................................................................

JOUR 13: MERCREDI, 16 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: FONTAINE DE
TRÉVI................................................................................

LA FONTAINE DE
TRÉVI..............................................................................................

HÔTEL
IGEA.....................................................................................................................................

ON POSTE UNE 2ième
BOITE.......................................................................................................

LES
CATACOMBES....................................................................................................

LINGE
FROISSÉ.............................................................................................................................

JOUR 14: JEUDI, 17 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
PISE-FLORENCE...........................................................................................

PISE..................................................................................................................................

LA TOUR
PENCHÉE....................................................................................................

BAPTISTÈRE ET
DUOMO...........................................................................................................

FLORENCE........................................................................................................................

HÔTEL
VARSAVIA..........................................................................................................................

RÉSERVATIONS POUR
VENISE..............................................................................................

APPEL À
VICKY!.........................................................................................................

JOUR 15: VENDREDI, 18 MAI 1984...............................

AUJOURD'HUI: FLORENCE &
VENISE.................................................................................

LE
DUOMO.................................................................................................................

LE
SANGLIER...................................................................................................................................

UFFIZI...........................................................................................................................

PONTE
VECCHIO.......................................................................................................

À LA
GARE..........................................................................................................................................

VENISE.............................................................................................................................

RÉSERVATIONS POUR
SALZBOURG....................................................................................

HÔTEL
MINERVA...........................................................................................................................

JOUR 16: SAMEDI, 19 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
VENISE............................................................................................................

LA PLACE
ST-MARC..................................................................................................

LES BAGAGES
AUGMENTENT..................................................................................................

LA NAPPE DE
VENISE.................................................................................................

AU PONT
RIALTO.......................................................................................................

UN
CAMPARI!...................................................................................................................................

JOUR 17: DIMANCHE, 20 MAI 1984...............................

AUJOURD'HUI: VENISE &
TRAIN.........................................................................................

LES
REGATTAS............................................................................................................

EXCURSION VERS LES
ÎLES.........................................................................................

L'AUTOROUTE
MARITIME.......................................................................................................

BURANO.............................................................................................................................................

MURANO............................................................................................................................................

TORCELLO.........................................................................................................................................

UNE NUIT EN
TRAIN....................................................................................................

LES
TRANSFERTS.........................................................................................................................

JOUR 18: LUNDI, 21 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
SALZBOURG...................................................................................................

TRAIN
INSBRUCK-SALZBOURG.............................................................................................

SALZBOURG,
AUTRICHE..................................................................................................

PENSION
LECHNER......................................................................................................................

VISITE DE
SALZBOURG...............................................................................................

MAISON DE
MOZART..................................................................................................................

CAFÉ
WINCKLER.............................................................................................................................

L'ABREUVOIR DES
CHEVAUX...................................................................................................

PLUS VIEILLE
UNIVERSITÉ.....................................................................................................

ÉGLISE
ST-PETER.........................................................................................................................

FORTERESSE
HOHEN-SALZBOURG.....................................................................................

SOUPER SUPER
ROMANTIQUE...............................................................................................

JOUR 19: MARDI, 22 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: LES ALPES
BAVAROISES.........................................................................

UNE SCIERIE
AUTRICHIENNE......................................................................................

BERCHTESGADEN............................................................................................................

LA MINE DE
SEL..........................................................................................................

LES RAMPES
D'ESCALIERS........................................................................................................

KOENINGSEE..............................................................................................................

EXCURSION EN
BATEAU............................................................................................................

ST-BARTHOLOMÄ.........................................................................................................................

TRAVERSÉE DES
ALPES..............................................................................................

INZELL..............................................................................................................................

CHAMBRE AVEC
VUE.....................................................................................................................

LE SOUPER
GARGANTUESQUE...............................................................................................

JOUR 20: MERCREDI, 23 MAI 1984...............................

AUJOURD'HUI: LA
BAVIÈRE....................................................................................................

UNE TRANCHE DE
VIE.................................................................................................................

GAÉTAN
BOUCHER........................................................................................................................

VERS
FUSSEN.................................................................................................................................

FUSSEN............................................................................................................................

EN AUTRICHE
!................................................................................................................................

NEUSCHAWNSTEIN.....................................................................................................

LES ALÉAS DU
VOYAGE...............................................................................................................

TELFS............................................................................................................................

JOUR 21: JEUDI, 24 Mai 1984................................

AUJOURD'HUI: BAVIÈRE &
SUISSE....................................................................................

RETOUR DE
L'AUTO.....................................................................................................................

BIÈRE CHEZ
McDO!........................................................................................................................

UNE JOURNÉE EN
TRAIN............................................................................................

NOS CARTES
EURAILPASS!......................................................................................................

UNE
AUSTRALIENNE..................................................................................................................

INTERLAKEN.....................................................................................................................

HÔTEL
EINTRACHT......................................................................................................

JOUR 22: VENDREDI, 25 MAI 1984.................................

AUJOURD'HUI:
INTERLAKEN.................................................................................................

MUSÉE DE
BALLENBERG............................................................................................

JOUR 23: SAMEDI, 26 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
STRASBOURG...............................................................................................

MAUVAIS
TRANSFERT!...............................................................................................

NOUVELLE
EURAILPASS............................................................................................................

EN
AUTO.....................................................................................................................

LAHR.................................................................................................................................

PERDU EN
VILLE..........................................................................................................

JOUR 24: DIMANCHE, 27 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI: FORÊT
NOIRE...............................................................................................

SCHWASRZWALD.............................................................................................................

BADEN-BADEN...........................................................................................................

ALSACE.............................................................................................................................

STRASBOURG.............................................................................................................

LA GARE À
GAUCHE!......................................................................................................................

FRUSTRATION
!.............................................................................................................................

HÔTEL DU
MANOIR....................................................................................................

JOUR 25: LUNDI, 28 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
ALSACE.............................................................................................................

SUR LES
PARISIENS!...................................................................................................................

PAS DE PHOTOS
!.......................................................................................................

À TRAVERS LES
VIGNOBLES......................................................................................

CLOS SAINTE
ODILE...................................................................................................................

LE
HAUT-KOENINGBOURG........................................................................................

RETOUR À
STRASBOURG...........................................................................................

HÔTEL
DÉCEVANT!........................................................................................................................

LA
CATHÉDRALE........................................................................................................

LA
PETITE-FRANCE.....................................................................................................

LE SERVICE DES
PTT....................................................................................................................

AU
CINÉMA.......................................................................................................................................

JOUR 26: MARDI, 29 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
COLOGNE-AMSTERDAM...........................................................................

ARROGANCE DE
FONCTIONNAIRE.......................................................................................

AIE! MON
GENOUX!......................................................................................................................

ERREUR DE
TRAIN!.......................................................................................................................

KÖLN.................................................................................................................................

LA
CATHÉDRALE.............................................................................................................................

HOLLANDE........................................................................................................................

AMSTERDAM..............................................................................................................

HÔTEL
TOREN................................................................................................................................

JOUR 27: MERCREDI, 30 MAI 1984................................

AUJOURD'HUI:
AMSTERDAM.................................................................................................

TOUR GRAND
HOLLAND...........................................................................................

MARCHÉ AUX
FLEURS..................................................................................................................

LA PORCELAINE DE
DELF............................................................................................................

MADURODAM...................................................................................................................................

CROISIÈRE DANS LE
PORT.........................................................................................

JOUR 28: JEUDI, 31 MAI 1984...................................

AUJOURD'HUI:
AMSTERDAM-PARIS..................................................................................

FEMME DE CHAMBRE
SPÉCIALE..............................................................................................

WINDMILL
TOUR.........................................................................................................

FABRIQUE DE
SABOTS...............................................................................................................

LES FROMAGES
D'EDAM............................................................................................................

MOULINS DE ZAANSE
SCHANS.............................................................................................

FÊTE DE
L'ASCENSION..............................................................................................................

RED LIGHT
DISTRICT..................................................................................................................

EN
TRAIN.....................................................................................................................

RETOUR À
PARIS........................................................................................................

JOUR 29: VENDREDI, 1 JUIN 1984................................

AUJOURD'HUI:
PARIS-QUÉBEC.............................................................................................

DERNIERS SOUVENIRS DE
PARIS........................................................................................

ORLY.....................................................................................................................................................

RETOUR AU
QUÉBEC.................................................................................................

JOUR 30: SAMEDI, 2 JUIN 1984..................................

AUJOURD'HUI: LAC
ST-JEAN.................................................................................................

BRUNCH À LA
DILIGENCE..........................................................................................................

OBSERVATIONS:.............................................................

ÉCHANGE
D'ARGENT...................................................................................................................

HÔTEL &
RESTAURANTS...........................................................................................................

NOTES DE
RESTAURANTS.......................................................................................................

COCA
COLA........................................................................................................................................

MOZARELLA.....................................................................................................................................

RESTAURANTS...............................................................................................................................

FRANCE...............................................................................................................................................

PARIS..................................................................................................................................................

AVIGNON..........................................................................................................................................

MONACO............................................................................................................................................

NICE.....................................................................................................................................................

ITALIE................................................................................................................................................

AUTRICHE &
ALLEMAGNE:.........................................................................................................

REPAS..................................................................................................................................................

PAYS
BAS...........................................................................................................................................

EXPRESSIONS................................................................................................................................

COÛT DU
VOYAGE..............................................................

STATISTIQUES.................................................................

TABLE DES MATIERES....................................................

 

Les polices utilisées:

Couverture: Arcitura

Matisse ITC

Pt Script Moonson

Mistral

Texte: Arial

Entête:

Bas de page:

Titre 1: Verdana

Titre 2: Arial

Titre 3: Century Gothic

Titre 4: Comic sans sérif

1

Merci mon homme de travailler mes textes après leur réception. En plus, tu ajoutes les photos en les améliorant. De cette manière, nous voyageons ensemble mon trésor.

Nous faisons une journée thématique soit culturelle avec Japantown, architecturale avec Painted Ladies et artistique avec Mission District.

Carte des activités du jour

Notre belle Marie-Ève nous conduit jusqu'à son travail, après avoir pris possession de son véhicule au garage. Ensuite, Guylaine prend la relève en tant que conductrice. Ce matin, suite à mes sujets d'intérêt, elle trace sa route afin d'avoir des stationnement Safeway pour garer l'auto. Il nous servira pour Japantown et Alamo Square.

Guylaine au départ de nos visites à pied.
Guylaine au départ de nos visites à pied.

ALAMO SQUARE ET LES PAINTED LADIES

Il est 10h00 et notre journée débute par visiter Alamo Square là où sont nichées les belles Painted Ladies. Guylaine stationne l'auto au Safeway où nous achetons des noix mélangées et des raisins. Je suis étonnée de la quantité de noix que mon amie peut manger dans une journée. Ce sont ses protéines. Je réalise comment il est important pour elle d'en manger lors du petit déjeuner et comme collation en après-midi afin de lui enlever la sensation de faim. Sinon, elle serait affamée au souper. Je vais continuer ce processus à la maison car effectivement ça fonctionne bien. Je m'alimente comme Guylaine afin d'expérimenter cette manière de vivre. J'aime beaucoup.

Belles maisons en rangées
Belles maisons en rangées: les fameuses "Painted Ladies"!

Nous photographions les belles maisons tout le long en montant vers Alamo Square. Il y en a de magnifiques. Rendue à destination, ma première surprise est de voir tous ces énormes arbres qui regardent les Painted Ladies.

Belle vue sur les maisons dans les collines de San Francisco
Belle vue sur les maisons dans les collines de San Francisco
Superbes décorations sur cette belle maison!
Autre vue des maisons «Painted Ladies» de San Francisco
On nous en met plein la vue! Époustouflant!

Ce parc tout en hauteur donne une vue magnifique sur différentes secteurs de la ville en plus d'être entouré de ces superbes maisons aussi différentes mais tout aussi jolies. J'ai repéré les Twin Peaks. Une fois à la maison, je prendrai le temps de reconnaître les autres quartiers.

LE QUARTIER JAPONAIS: «JAPANTOWN»

Notre prochaine destination est de faire connaissance avec le quartier japonais. Déjà en arrivant, je peux apercevoir l'énorme pagode du Centre d'Achat japonais ouvert en 1968. Elle fut offerte par Osaka, la ville jumelle de San Francisco. Il y a donc 50 ans cette année.

Vers le quartier japonais
La pagode typique japonaise donnée par Osaka, la ville jumelle de San Francisco
Les cerisiers sont en fleurs dans le quartier japonais.
Lanterne japonaise et pigeon californien font bon ménage!

Nous passerons quelques heures à Nihonmachi, le quartier nippon de San Francisco. Il serait le plus ancien et le plus grand quartier japonais des États-Unis. La diversité culturelle de la ville est à nouveau bien représentée par ce quartier. L'enclave japonaise prend moins de place que le quartier chinois mais apporte sa saveur asiatique de douceur japonaise feng shui. Les cerisiers en fleurs soulignent le retour de la douceur du printemps. Ils sont le symbole ultime de la beauté éphémère, et sont étroitement reliés aux Samouraï et aux Bushis, des guerriers japonais. Ils symbolisent leur vie, belle mais brève, comme les fleurs.

Raymonde sous les ombrelles japonaises

DÎNER JAPONAIS

Pour dîner, Je désire goûter à une de leurs spécialités qui est leur ramen servi dans un gros bouillon miso et accompagné de légumes et de tofu. Nous ajoutons une portion de tofu rôti comme le fait si bien cuire Valérie dans son Tofu général tao. Il est servi avec du bonito, littéralement "poisson charbon" qui est le nom d'une préparation de bonite séchée, fermentée et fumée. Il a été râpé très fin.

L'atmosphère de ce petit resto Suzu Noodle House est mignon comme tout. Guylaine et Marcel y ont déjà mangé. C'est bon et simple. Majoritairement des gens de la place sont attablés pour déguster leurs mets santé.

Guylaine a trouvé un livre a offrir à sa nièce Kim qui va l'aider à apprendre le japonais. Moi, je trouve une bouteille d'eau en tissus avec intérieure en plastique. Ça sera plus léger à porter lors des prochains voyages.

Nous n'avons pas trouver la fameuse cathédrale de Sainte-Marie-de-l'Assomption malgré les instructions d'une jeune japonaise qui nous a envoyé voir deux églises à proximité. Une autre fois!

L'HÔTEL DE VILLE DE SAN FRANCISCO

Nous partons maintenant découvrir le quartier Mission où des murales devraient me ravir. En sortant du quartier japonais, nous apercevons ce que nous croyons être la fameuse cathédrale que nous n'avons pas trouvée. L'auto stationnée après avoir viraillé un peu, nous marchons visiter cet édifice. Je prends une tonne de photos. Une fois tout près, Guylaine m'annonce que c'est l'Hôtel de ville de San Francisco! Impressionnant bâtiment dont l'architecture est de type Beaux-Arts. C'est un lieu de mariage très populaire, d'autant plus depuis que le mariage de Marilyn Munroe et Jose DiMaggio y a eu lieu en 1954. Je suis un peu déçue mais, comme le noterait le guide Michelin, il valait un petit détour.

LES MURALES DU QUARTIER MISSION

Ruelle typique du quartier de Mission où se trouvent les murales.

Allons admirer les murales au Mission District ! Je remercie Guylaine d'arrêter ainsi afin que je puisse voir et photographier ces monuments ou centres d'intérêt. Une patience d'ange ma belle amie. Quand l'art déborde sur les murs pour lancer des messages aux yeux qui les liront. On dit que les artistes suivent le modèle du mexicain Diego Riviera le fameux époux de Frida Kahlo. J'ai fait son thème natal. Si vous désirez passer une belle et bonne heure de lecture, allez sur certains sites internet qui résument bien sa vie mouvementée.

Femmes en murale

On en compterait 600 de ces murales. Le mouvement artistique qui a transformé les murs en toiles géantes est né vers 1985, d'une protestation d'artistes à propos des abus politiques et du non respect des Droits de l'Homme dans les pays d'Amérique Centrale.

On proteste dans la joie!

J'ai été émue par ces artistes qui répandent leurs sentiments et leurs points de vue sur des sujets aussi différents que l'ouragan Katrina, la bourgeoisie locale, les robots et bien sûr les droits de l'homme.

Oh! Un robot! Pour Gabriel, le petit-fils à Raymonde!
Hommage à la femme au coeur de la vie.
Hommage aux mères persécutées dans le monde.

Le soleil est revenu et nous avons côtoyé les 17° qui me réchauffe de l'ombre où j'ai pris des photos impressionnantes. Nous continuons pour aller chercher Marie-Ève à son bureau. Nous le visitons. Je me croirais au Cirque du Soleil.

SOUPER D'AMBIANCE AVEC MATTHEW!

Un souper au Blind Tiger souligné d'un saké chaud nous réconforte. Nous rions des blagues à Matthew qui ajoute combien il aime regarder l'interaction entre les gens. Tout comme moi, j'adore. Nous échangeons sur ce sujet à la fin du repas. Guylaine regarde ce qu'il y a sur la table d'à côté. Elle est surprise des grosses portions. Ce resto pourrait servir dans un film d'horreur avec ses peintures macabres. On dirait un endroit hanté et noir. Tout a été pensé dans ce sens.

Nous optons pour cinq tapas, 2 mets principaux et du riz au jasmin. Tout est délicieux. Je désirais offrir ce repas pour remercier ces trois personnes qui me permettent de recharger mes batteries de soleil, d'expériences et de bonheur.

Sur ce, bonne nuit!

Vicky, pour ton info, voici mes dépenses énergétiques:

Le 23 / 7287 pas / 5,25 km / 1879 calories de brûlées

Le 24 / 21 759 pas / 15,16 km / 2521 calories

Le 25 / vélo + 12 005 pas / 8,7 km/ 2626 calories

Le 26 /14 510 pas / 10.5 km / 1990 calories

2

Encore frais ce matin avec un peu moins de vent. Il faut quand même des pantalons longs et un coupe vent. Mon chandail de laine ne me servira pas en fin de compte. En plus, j'ai apporté bermuda et hauts à manches courtes. Je ne pense pas les porter. Une chance que j'avais apporté un surplus de hauts à manches longues.

Ce que nous apportons aujourd'hui pour notre balade en vélo. À gauche, Guylaine, à droite, Raymonde.
Ce que nous apportons aujourd'hui pour notre balade en vélo. À gauche, Guylaine, à droite, Raymonde.

L'auto de nos hôtes étant toujours au garage, nous repartons ce matin en utlilisant le transport en commun. C'est un plaisir aussi. Efficace et nous pouvons jaser au  long du parcours de ce que nous désirons visiter et de ce que nous avons visité.

ALLER-RETOUR À SAUSALITO VIA LE GOLDEN GATE... EN VÉLO!

Hier, j'ai mentionné que je serais prête à expérimenter la traversée du pont Golden Gate à vélo. J'ai lu qu'on pouvait le traverser soit à pied, en auto, en autobus ou à vélo. Je demande à Guylaine si elle peut faire du vélo. Certainement! Ok! La surprise peut se lire pas seulement dans ses yeux, mais dans ses paroles. Ah! oui, en vélo. Tu veux vraiment y aller en vélo. Oui, oui! Alors nous louerons des vélos assistés, c'est-à-dire électriques. Le retour se fera en Ferry ce qui me donnera l'opportunité de photographier le Golden Gate, Bay Bridge, l'Alcatraz et les côtes de San Francisco. Mon but pour vivre cette expérience est que je désire découvrir les fameuses maisons bateaux de Sausalito. Les gens y vivent à l'année.

OÙ LOUER LES VÉLOS ÉLECTRIQUES

Guylaine cherche où louer les vélos électrique pour leur balade vers Sausalito.
Guylaine cherche où louer les vélos électrique pour leur balade vers Sausalito.

Au Pier 39, Guylaine cherche l'endroit où elle a déjà loué un vélo. Le WIFi n'est pas disponible. Alors, nous débutons notre journée découverte par trouver l'endroit où elle et Marcel avaient loué leur vélo pour visiter San Francisco, il y a de ça quelques années. Nous arrêtons au Pier 41 qui nous conseille d'aller 4 rues plus loin où se trouvent leur dépôt. Nous arrêtons à un autre kiosque. En fin de compte c'est celui que Guylaine favorise car elle compare les équipements, et ce dernier a des vélos électriques flambant neufs. Nous marchons trois rues pour s'y rendre. Un petit "plaster" sur mon orteil et on y va.

Location des vélos électrique pour notre balade.
Location des vélos électrique pour notre balade.

Sur place, Guylaine demande de l'essayer avant de partir. À son retour, après avoir demandé si je trouve ça trop dur, peut-on les retourner en payant que le temps utilisé. Elle offre de partir une heure avec et de revenir pour louer le reste de la journée. Cette heure payée 20$ sera déduite du 49$ de location.

Ce que je lui dis pas, c'est que j'ai quand même une appréhension. Mais mon désir de traverser en vélo pour m'arrêter où je veux pour prendre des photos est plus fort. En plus, ça va me permettre d'expérimenter le vélo électrique qui peut devenir un investissement lorsque je serai de retour à Québec.

ESSAIES DU VÉLO ÉLECTRIQUE PAR RAYMONDE

Guylaine est vraiment maternelle et précise dans ses instructions. Nous marchons jusqu'à un resto pour ensuite aller à l'endroit où on peut monter sur le Ferry. C'est juste pour tester la côte pentue et analyser si oui ou non je pourrai suivre ma belle amie. Pas besoin de vous dire que je suis nerveuse. Le terme "un vrai paquet de nerfs" s'applique sans restriction. Mais, je désire tellement vivre cette expérience.
Guylaine prend le temps de m'expliquer comment fonctionne le vélo électrique. J'ai beaucoup de oui mais ! Comme disait Hurteau dans un fin de semaine de croissance, Mme Ouimet était en ville. Oui mais si.... Oui mais si... Elle riait et elle continuait ses explications là où elle les avait suspendues. Oui mais si... Bon ça suffit! Elle essaie le vélo. Montée de la côte, descente de la côte qui tourne et possède une bonne pente. Tout va bien.

À mon tour! Pourquoi m'être embarquée dans cette méthode de circuler! Je me trouve un peu dingue et aventureuse. Et surtout, que je n'entende pas personne dire que c'est à cause de mon âge. J'ai juste la frousse. C'est permis, non?

Embarque la madame sur le vélo. Je sais comment me servir du bouton gauche pour changer la "gear" d'assistance: élevée , moyenne et base. Les "gears" de droite. Celle complètement à droite sert à changer de vitesse numérotée de 9 à 1, et derrière le guidon, une autre manette pour ramener ces vitesses en sens inverse. Je comprends, je comprends, je comprends. Allez!

L'ESSAIE EST TROP DUR!

Me voilà en mode pédale ma belle. Ça va super bien. À chaque tour de pédale, le moteur électrique répond en m'assistant d'un mouvement allégé. J'adore. Oufff! Que se passe-t-il? Je dois pédaler beaucoup plus fort que je m'attendais. Je souffle, je respire et panique un peu, je suis un peu en c..... de m'être embarquée dans cette situation! Merde! Il faut redescendre. La côte pentue devient une ennemie à abattre. Je garde même mon pied droit pour freiner même si je me sers des freins de chaque côté.

Une fois arrivée en bas, j'annonce mes couleurs: finito. Pas question de vivre cette expérience. Je suis à bout de souffle, les poumons veulent me sauter. Seule une gorgée d'eau réussie à me calmer. Guylaine ne comprend pas comment je peux être aussi essoufflée.

Elle repart avec le vélo. Je la regarde monter légère comme un oiseau. Ben voyons donc! Comment fait-elle? Elle redescend tout aussi facilement. On trouve finalement pourquoi mon essaie avait été si désastreux: j'avais changé de vitesse en sens inverse. J'augmentais la difficulté tout le long que j'ai monté. J'ai inversé le niveau de difficulté. Elle me convainc de ré-essayer, sinon je vais rester dans cette peur. Juste une fois! Il n'en est pas question. Je ne remonte pas cette maudite côte. Elle insiste. À vrai dire, j'accepte pour m'en débarrasser.

ENFIN! TOUT ROULE COMME IL SE DOIT!

Allez ma fille, monte la côte en utilisant la gauche et la droite en alternance afin de facilité la montée. Je suis ENCHANTÉE... quelle différence! Je suis excitée comme un enfant qui fait sa première randonnée en vélo. Je redescends avec confiance et en m'assurant de respirer afin d'enlever la peur. Respire et sourire ça fonctionne. Guylaine, en voyant mon visage à l'arrivée sait qu'elle a gagné la partie. La petite coquine. Elle espérait que ça se passerait comme ça. Même si elle m'avait assuré que nous annulerions le vélo, elle savait que sa stratégie pourrait fonctionner. Et elle a fonctionné. Merci Guylaine d'avoir insisté même si j'avais plus le goût de te tordre le cou que d'y aller.

UN AUTRE PÉPIN QUI OUVRE L'APPÉTIT!

Mon vélo ne veut plus repartir après que je sois arrêtée pour prendre une photo. Guylaine s'offre à retourner au dépôt de vélo pendant que je commande le repas pour dîner. J'ai carte blanche pour choisir. Nous avions déjà parlé de goûter à la chaudrée de palourdes servie dans un bol de pain au levain servie avec une salade césar.

La chaudrée de palourdes servie dans un bol de pain au levain
La chaudrée de palourdes servie dans un bol de pain au levain

C'est ce que je commande au resto italien Capurro's. Son ouverture a eu lieu en 1946. La descendance l'opère aujourd'hui avec bonheur. Le jeune serveur fait parti de la famille. Il sourit à pleine dents. Je dirais que le papa ou la maman a couché avec une personne mexicaine tout en descendant dans la généalogie. Je demande si je peux diviser la portion en deux. Car c'est quand même un bonne portion. La jeune serveuse m'organise tout en fonction de satisfaire ma demande. Que de services! Guylaine arrive et nous attaquons notre repas avec joie. Délicieux!

Vue que seulement un des deux vélo avait le problème de s'entêter à ne pas démarrer car le petit écran était éteint aussi. Il y a un petit bouton gros comme un pois à gauche du vélo caché par le siège. En plus, c'est une information que ni l'une ni l'autre n'a entendue. Nous croyons naturellement qu'elle ne l'a pas dit.

Essaie du vélo par Raymonde
Essaie du vélo par Raymonde

Prête, casque sur la tête, et c'est un départ. Je suis enchantée... l'ai-je déjà dit?
Je vais enfin pouvoir admirer le Golden Gate sous toutes ses facettes. Il fait 4 km mais il faut rouler quelques km pour y avoir accès. Il faut commencer par monter et tout va très bien. Que je suis heureuse d'avoir dépassée ma peur. C'est ici que la Baie de San Francisco rencontre l'Océan Pacifique.

Le pont Golden Gate que ces dames s'apprêtent à traverser en vélos électriques
Le pont Golden Gate que ces dames s'apprêtent à traverser en vélos électriques

Nous empruntons la petite route de gravier dans le Parc National pour ensuite monter jusqu'au pont. Je peux prendre des photos de près. Ce monument suspendu d'un rouge éclatant est un véritable monstre d'acier à la grâce incomparable. Mon homme serait heureux de voir comment les ingénieurs ont travaillé pendant 4 ans pour le construire dans les années 1930. 6 voies de circulation, 1 voie piétonne-cyclable et 42 millions de véhicules l'empruntent chaque année soit plus de 100 000 par jour. Et plus de 5 000 cyclistes par jour dont nous faisons partie aujourd'hui.

Raymonde sur la voie cyclable du pont
Raymonde sur la voie cyclable du pont

Le parcours de la piste cyclable est d'un côté seulement du pont. Les vélos partagent la zone piétons. Donc bien sur, pas de péage. S'arrêter est facile mais il faut quand même sécuriser nos arrêts car piétons et vélos sont omni présents. Un arrêt de péage pour les voitures est obligatoire, pas pour les vélos. J'admire ces fanatiques de photos et je pense à mon filleul Drew qui est dans ce mood. Ça passe de la caméra hyper sophistiquée au cellulaire mais la passion anime chacun à saisir ce moment précieux dans l'ici et maintenant. C'est mon cas.

Sausalito vue de la baie.

Un groupe d'élèves traverse en même temps que nous. Un jeune pousse son camarade pour qu'il empiète sur la portion vélo. Je ne peux l'éviter! Son professeur les ramène à l'ordre. Je roulais très lentement et en plus Guylaine m'avait bien informée de faire attention aux piétons. J'apprécie ses conseils qui sont toujours à points dans différentes connaissances acquises de ses expériences à San Francisco.

San Francisco, Bay Bridge et Alcatraz vue du pont Golden Gate à Sausalito.
San Francisco, Bay Bridge et Alcatraz vue du pont Golden Gate à Sausalito.

Le vent s'engouffre là où il peut dans mon casque que je croyais visé sur ma tête tant il est bien attaché. Guylaine a aussi vérifié cet aspect. Nous parcourons quand même 15 km pour se rendre de l'autre côté jusqu'à Sausalito. Pour y arriver, il faut redescendre au pied du pont mais c'est pour mieux remonter ma belle. Tout ça pour aller admirer cette façon de vivre du mouvement hippie dans un passé qui semble bien lointain.

Maison-bateau à Sausalito
Maison-bateau à Sausalito

Comme d'habitude j'arrête pour savoir où se trouvent ces maisons à la réputation de "pot". 1 km et nous y sommes.

Maison-bateau à Sausalito
Maison-bateau à Sausalito

La première maison bateau fut transformée en restaurant tout juste à côté du Trident.

Maison-bateau transformée en resto
Maison-bateau transformée en resto

Mais devinez ce qui se trouve en face ? Le magasin où Guylaine aime acheter de belles dentelles lorsqu'elle vient ici. Je m'assois sur le banc pendant qu'elle trouve des trésors au 2Bella.

Boutique 2 Bella favorite de Guylaine
Boutique 2 Bella favorite de Guylaine

Mon amie est heureuse et moi aussi. Ces moments de bonheur me comblent de reconnaissance envers elle et sa fille qui m'accueillent si gentiment et avec beaucoup d'affection. Je suis touchée par leur générosité et celle de Matthew.

Et l'autre chance aujourd'hui, c'est que Guylaine ait eu la patiente de m'encourager de réessayer le vélo. J'aurais manqué une possibilité inouïe de vivre cet expérience unique. Nous sommes à quelques 10 minutes à pied des maisons-bateaux.

Quai du ferry à Sausalito
Quai du ferry à Sausalito

Quelques photos, humer l'odeur de mer et nous sommes reparties prendre le ferry qui se trouve à quelques pas. 12$ et billets en main, nous attendons l'une des trois montées quotidiennes. Nous sommes autant de cyclistes que de passagers piétonniers.

Embarquement sur le ferry Sausalito-San Francisco
Embarquement sur le ferry Sausalito-San Francisco

Sur le pont, j'admire tout ce qui m'entoure. Je me laisse bercer par le mouvement de l'eau pendant 30 minutes, le nez au soleil, le vent dans les cheveux et le coeur léger. Je vis un moment d'éternité dans tout mon corps et mon coeur. Je pense aussi à mon amour Pascal ! Il est avec moi!

De retour à la maison par bus, nous jasons avec Marie-Ève. Je me retire afin de laisser mère-fille se raconter leur journée. Elles préparent un bon souper servi avec un petit shiraz pas piqué des vers. Nous fêtons la vie ! Ce soir, j'offre à Matthew un tour de son thème natal combiné à sa révolution solaire.

Le sommeil nous gagne toutes et c'est avec délice que je me glisse dans les draps pour ne me réveiller que le lendemain matin.

Bonne nuit!